Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Marie Eloy, au centre, fondatrice et présidente de Femmes de Bretagne.
V.Maignant
Marie Eloy, au centre, fondatrice et présidente de Femmes de Bretagne.

Femmes de Bretagne : avec 6 000 membres, le réseau ré-enracine l’économie dans les territoires

Véronique Maignant, le 26.10.2017

Il y a trois ans, presque jour pour jour, l’association Femmes de Bretagne voyait le jour. Aujourd’hui, ce réseau  d’entraide entre porteuses de projet et cheffes d’entreprise compte 6 000 adhérentes réparties sur cinq départements. Leur empreinte économique locale vient d’être étudiée et au vu des résultats, cette association unique en France se révèle un outil particulièrement efficace pour ré-enraciner l’économie dans les territoires bretons.

"Au début, nous avions la simple ambition de créer un réseau social capable d’inspirer et d’encourager les femmes à entreprendre en véhiculant des valeurs d’entraides et de bienveillance, indique Marie Eloy, fondatrice du réseau Femmes de Bretagne. Aujourd’hui, nous sommes 6 000 et une quarantaine de rencontres d’entraide entre femmes, cheffes d’entreprises, mais aussi porteuses de projets ou femme solidaires est organisées chaque mois sur tout le territoire. Nous travaillons avec tous les réseaux existants en création d’entreprise."

Fort de ce succès, le réseau s'est structuré et de nombreux  partenaires, institutionnels  et groupes bancaires en majorité, soutiennent activement la démarche.

Entrepreneuses du territoire

Utopies, basée à Paris, est une agence pionnière dans le développement durable. A partir du fichier adhérents "Femmes de  Bretagne", elle s'est attachée à mesurer l'empreinte économique locale que représente un tel réseau. L'objectif : montrer comment ces femmes, pour la plupart à la tête de TPE, ont un véritable impact sur l'économie locale en utilisant plus que d'autres les ressources en local pour exercer leur activité.

"En ce sens, elles sont précieuses pour ré-enraciner l’économie dans les territoires. Elles sont des entrepreneurs du territoire qui contribuent à diversifier l’économie locale, à faire circuler l’argent en local", souligne Arnaud Florentin, directeur d’Utopies.

Le réseau soutient 1 emploi sur 500 en Bretagne

Les entreprises du réseau représentent ainsi 1 459 entreprises et 2 131 emplois directs (11 71 ETP)  répartis sur 5 départements (Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan et Loire-Atlantique). Leur impact direct est estimé à 92 millions d'euros.

Cependant, si on ajoute les impacts indirects (chaîne de fournisseurs), les impacts induits par la consommation des ménages et ceux induits par les dépenses publiques, le total  des emplois s’élève à 2 848 et la production se chiffre à 168,7 millions d’euros.

"Les Femmes de Bretagne constituent une assiette fiscale non négligeable pour le développement d’emplois locaux, remarque Arnaud Florentin. Ces derniers sont essentiellement concentrés dans la santé, l’éducation et le social mais aussi le consulting et le commerce. Au final, le réseau soutient 1 emploi sur 500 en Bretagne.

En poursuivant l’étude de l’impact du réseau au niveau national, le cabinet Utopies arrive au nombre de  3 484 emplois générés en  France et 252 M€ de retombées économiques. "Tout l’intérêt de ces emplois est qu’ils répondent à une demande locale en utilisant des ressources locales. Oui, les  Femmes de Bretagne ré-enracinent  l’économie dans les territoires bretons."

Réseau Femmes de Bretagne 

Taille du texte

L'évènement

Ne manquez pas le Tour de France du tourisme durable, le 27 novembre, à Rennes, à la CCI

Ne manquez pas le Tour de France du  tourisme durable , le 27 novembre, à Rennes, à la CCI

De 13H30 à 17H30, venez découvrir les outils au service des entreprises et des territoires, rencontrer des professionnels qui témoigneront de leurs démarches et  de leurs projets . Découvrez le programme, inscrivez-vous !

Recommandations