Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Formation CCIMBO
Simon Cohen
Christelle et Jean-Yvon Derriennic, du P'tit Re, à Carantec, mise sur la formation à domicile.

Faire venir un formateur : "Ça change tout de travailler sur notre matériel"

, le 01.02.2018

Pour rester à la page des tendances culinaires et optimiser son organisation, l'équipe du "P’tit Re", bar-restaurant de Carantec, mise sur la formation.

Chaque année, avant et après la haute saison, Christelle Derriennic, son époux et le chef cuisinier du "P'tit Re" s'octroient plusieurs formations courtes. Celle du printemps est capitale. Un cuisinier formateur de la CCI vient dans le restaurant pour les aider à concocter la nouvelle carte qui, espèrent-ils, fera mouche l'été prochain.

"Ca change tout de travailler dans notre environnement et sur notre matériel.En restauration, les facteurs temps et espace comptent énormément. Nous devons les prendre en compte dans l'élaboration de nouvelles recettes." 

Avec leur formateur personnel, les Derriennic vont tester leur nouveau four. Plus grand, il permet de cuire plus de pâtisseries à la fois et de gagner du temps. Ils vont aussi élaborer de nouvelles recettes à base de produits de saison, de poissons et de coquillages.

Les formations favorisent les échanges avec d'autres professionnels

Si Christelle Derrienic apprécie le confort d'une formation "à domicile", elle est aussi attachée à suivre des formations inter-entreprises. "On a beau être les pieds dans l'eau, bien placés sur une plage, il faut se tenir au courant des nouvelles tendances, des nouvelles techniques. Ca nous permet aussi de redécouvrir les basiques, comme le cocktail. Ca remotive ! Du coup, on est plus appliqués"  Ces formations offrent aussi l'occasion d'échanger avec d'autres professionnels du secteur sur les produits, les fournisseurs, les façons de faire ou les salariés. De précieux moments pour des restaurateurs isolés, le reste du temps, dans leurs établissements.

Lire le dossier : Entreprises finistériennes, restez compétitives grâce à une offre de formation complète et de proximité !

 

Rédigé par Sophie Babaz

L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.

 

Recommandations