Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Bridor, filiale du Groupe Le Duff  fêtait ce matin ses 30 ans d'existence.
V.Maignant
Bridor, filiale du Groupe Le Duff fêtait ce matin ses 30 ans d'existence.

En 30 ans, Bridor est devenu le champion du monde des pains et viennoiseries

Véronique Maignant, le 15.06.2018

Bridor, filiale du Groupe Le Duff  fêtait ce matin ses 30 ans d'existence. Le Breton Louis Le Duff avait mis les petits plats dans les grands pour  accueillir ses 500 convives. Le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian était présent ainsi que le Président du Conseil régional de Bretagne, Loïg Chesnais-Girard.

 

Egal à lui-même Jean-Louis Le Duff a pris les choses en mains tout au long de cette matinée, marquée par les honneurs de Jean-Yves le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères accompagné de son secrétaire d'État, Jean-Baptiste Lemoyne. Il a beaucoup été question de savoir-faire artisanal et d’industrie du futur, sur lesquels repose tout le succès de cette entreprise bretonne.

Les MOF qui collaborent avec Bridor à la conception de nouvelles recettes de pains et de viennoiseries étaient nombreux à entourer Louis Le Duff.  « Aujourd’hui, a souligné ce dernier, notre réussite est le résultat conjugué des talents des chefs pour 1/3 et des nouvelles technologies de pointe pour les deux autres 1/3. Nous développons notre industrie avec une réflexion artisanale ».

 

A Servon-sur-Vilaine, un transtockeur capable de traiter 19 000 palettes

En 30 ans, Bridor est devenu le leader mondial de la fabrication « de pains à la française ». Présent dans 100 pays, l’entreprise a réalisé un CA de 750 millions d’euros dont 70 % à l’export. « Le cap du milliard d'euros sera franchi en 2021 ».  Bridor dispose de 4 sites industriels en France (10 dans le monde), à Laval, Valence, FBS Paris et Servon-sur-Vilaine. Sur ce dernier, ils sont 1 000 salariés à  travailler (2 500 à travers le monde). D’une surface de 75 000 m²,  le site de production bretillien achève un investissement de plusieurs dizaines de millions d’euros. Il se concrétise par la mise en place d’un transtockeur capable d’acheminer et stocker automatiquement, dans une tour de 34 m de haut, quelque 19 000 palettes. Avec ce nouvel équipement, le site est au maximum de ses capacités.

 

Un troisième site de production dans le grand ouest en 2021

Tous les produits Bridor sortent surgelés des usines. Les marques du groupe Le Duff (Brioche Dorée, Pizza Del Arte...) ne représentent plus que 7% des débouchés. Ses premiers clients (outre Brioche Dorée), Britanny Ferries et le Groupe Accor l’accompagnent toujours dans sa croissance qui atteint une moyenne annuelle de 20%. Bridor avait prévu un investissement global de 500 millions d'euros entre 2010 et 2020. Il lui faudra sans doute ajouter de l'ordre de 100 millions d'euros pour boucler son nouveau projet, la construction d'une troisième usine dans le grand Ouest. En effet, le site de Louverné en Mayenne, inauguré en 2014, sera à son tour au maximum de ses capacité dans les 2 prochaines années. A l’étranger Bridor inaugure, ces jours-ci, un atelier de fabrication à Pékin, où seront adaptés au goût des Chinois des pains et viennoiseries.

 

Breton et champion du monde

Le Ministre Jean-Yves le Drian, venu aussi en ami, a salué l’extraordinaire aventure de Louis Le Duff en rappelant que la première Brioche Dorée avait vu le jour, à Brest, en 1976. «  Quel chemin parcouru, a-t-il souligné ! La Flamboyance de Louis Le Duff lui a permis de sauter tous les obstacles ».  Pour le Ministre des Affaires étrangères, trois ingrédients expliquent le succès du Groupe. L’ancrage dans le territoire, « il est à la fois Breton et mondial », la culture de l’exportation, « les marchés dans les autres pays ne sont pas des marchés étrangers » et le collectif humain ,« celui qui fertilise les compétences ». « En France nous avons un  retard à rattraper en matière d’export. La Région doit être la porte d’entrée pour tous les entrepreneurs qui souhaitent se lancer. L’objectif est d’atteindre 200 000 entreprises exportatrices françaises à l’horizon 2022 contre 125 000 aujourd’hui », a-t-il conclu.

L'évènement

Acquérez les fondamentaux de la création ou de la reprise d'entreprise

5 jours pour entreprendre

Vous avez un projet de création ou de reprise d'entreprise ? Cette formation certifiante de cinq journées, proposée à la CCI-Morlaix, du 1er au 5 avril, vous permettra d'acquérir les fondamentaux nécessaires à sa réussite.