Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Thibault Mallecourt fondateur de Drink Dong qui opère depuis Paris et les Côtes d’Armor
Thibault Mallecourt fondateur de Drink Dong qui opère depuis Paris et les Côtes d’Armor

Drink Dong et Cozigou (22) relancent la consigne de bouteilles en verre avec un service de livraison à domicile

Véronique Maignant, le 22.11.2022

En pleine crise écologique, la consigne des bouteilles auprès des particuliers redevient tendance. Thibaut Mallecourt, fondateur il y a 10 ans des « Petits Frenchies », travaille sur le sujet depuis plus d’un an. Il a lancé début novembre, en partenariat avec le Breton Cozigou, Drink Dong. Eaux, jus, bières, cidres…Le site propose en ligne pas moins de 500 références. Les bouteilles sont consignées. A la seconde visite, le livreur repartira avec les bouteilles vides. Accessible aujourd’hui aux costarmoricains, le service va progressivement se déployer sur toute la Bretagne avec l’ouverture du Finistère et de l’Ille-et-Vilaine d’ici la fin de l’année 2022.

Thibaut Mallecourt n’en est pas à sa première entreprise. Ce trentenaire, qui vit entre Paris et la Bretagne, a fondé il y a 10 ans « les Petits Frenchies », un média digital ventant « tout ce qui se fait de bien, de beau et de bon en France et par des Français ! » Parti de zéro, le site est devenu un média « influent », réunissant en quelque années à peine, 10 millions de visiteurs. « L’idée était de mettre en avant des marques engagées avec pour ADN la volonté d’aborder des sujets autour du concept d’impact. C’est de là qu’a cheminé l’idée de créer un service aux particuliers avec un impact écologique positif. »

Un lancement en Bretagne avec Cozigou

Pour mettre sur pied son projet, il cède début 2022, les « Petits Frenchies » à Phenix Digital, non sans avoir auparavant valider le modèle économique avec Antoine Cozigou, le patron de la société éponyme basée à Plouizy dans les Côtes d’Armor. « Nous avons fait connaissance à l’occasion d’un mémoire lorsque j’étais étudiant. » L’entreprise familiale, principal acteur régional de la distribution de boissons pour le secteur des cafés, hôtels, restaurants (CHR), possède une quinzaine d’entrepôts en Bretagne et propose pas moins de 5 000 références. De quoi assurer une montée en puissance de l’offre de Drink Dong dans les mois à venir.

 

Une bouteille peut être lavée et réemployée jusqu’à 50 fois

« La loi antigaspi oblige les marques de boisson à rendre leurs emballages uniques à partir de 2040. Or, le système de bouteille consignée émet près de 80% d’émissions de CO2 en moins qu’une bouteille plastique au recyclage, rapporte Thibaut Mallecourt, PDG de Drink Dong. Sans compter que pour recycler une bouteille, il faut ajouter 40 % de verre neuf aux 60% de “vieux verre”, alors qu’une bouteille peut être lavée et réemployée jusqu’à 50 fois ». Par ailleurs, il faut savoir que sur le territoire breton, il n’existe pas d’usine de recyclage du verre, le matériau doit donc parcourir quelque 500 kilomètres qui le séparent de l’usine la plus proche, à Cognac.  C’est dans cette logique éco responsable que nait Drink Dong, en avril dernier, un service de livraison de bouteilles en verre consignées destiné au marché des particuliers.

 

Plusieurs centaines de milliers d’euros investis

« Nous sommes un service intermédiaire entre les entrepôts de Cozigou et le particulier. L'entreprise a déjà les stocks et l’expertise en logistique. Eaux, jus, bière , cidres , vins... nous proposons aujourd’hui 500 références mais  l’offre va s’enrichir.  Nous avons recruté un premier chauffeur pour livrer, en phase de lancement, les côtes d’Armor. D’ici la fin de l’année, nous allons ouvrir le Finistère et l’Ille-et-Vilaine. Le déploiement sur l’ensemble du territoire peut aller très vite. Là où Cozigou n’est pas présent nous trouverons d’autres partenaires. » L’entrepreneur a investi plusieurs centaines de milliers d’euros dans son projet. Des investissements dédiés à la conception du site Internet mais plus encore à une communication omnicanale indispensable pour se faire connaître auprès du grand public

 

Un panier moyen de l’ordre de 90 euros

En arrivant sur le site DrinkDong.com, les particuliers indiquent leur code postal avant de saisir leur commande pour une livraison J+2. En quinze jours, une cinquantaine d’entre eux a déjà adopté le service. « C’est un bon démarrage. Pour les utilisateurs, c’est un retour au bon sens. La consigne, ils l’ont connue il y a quelques années. Surtout ça leur simplifie la vie. » Beaucoup s’engagent naturellement sur des grosses commandes. « Sur les 15 premiers jours qui ont suivi l’ouverture du site, le panier moyen s’est élevé à 90 euros, alors que le montant minimum de commande est de 30 euros. C’est encourageant ! » Un système de cagnotte permet de cumuler des euros en fonction du nombre de bouteilles consignées et 10 euros sont offert à l’occasion de la première commande. « Nous assurons des livraisons tous les jours et nous ouvrons progressivement de nouveaux créneaux horaires. » Drink Dong ramène les bouteilles vides aux entrepôts Cozigou qui se chargent de les réexpédier aux différents fournisseurs.

 

En perspective du déploiement du service sur le reste de la Bretagne, une flotte de véhicules électriques a été commandée. « On réfléchit aussi à proposer notre service aux entreprises, de manière à livrer nos bouteilles dans le coffre des particuliers, sur leur lieu de travail.  La structure capitalistique de l’entreprise va rapidement évoluer », conclut Thibaut Mallecourt, en pleine préparation d’une levée de fonds.

 

Découvrir le service DrinkDog.com

L'évènement

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et les tendances pour les véhicules d’entreprises

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et  les tendances pour les véhicules d’entreprises

Entreprises, artisans, vous êtes en Ille-et-Vilaine ? Inscrivez-vous vite pour venir échanger sur les solutions de l'après diesel

Avec la présence de Régis Masera, directeur d'Arval Mobility Observatory, pour nous parler des tendances sur les véhicules d'entreprise.

 Plusieurs tables rondes vous seront proposées, pour aborder :

  • les énergies pour les véhicules et utilitaires légers ;
  • le contexte et les enjeux pour les entreprises ; des retours d'expériences d'entreprises qui sont passées à l'électrique, au GNV, à l'hydrogène.

Jeudi 8 décembre à 9:00 - 13:00 // CCI Ille-et-Vilaine, Rennes –  Programme et inscription