Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Vallée Hydrogène Grand Ouest. Déployé sur 3 régions, le projet sera soutenu par l'Ademe

Véronique Maignant, le 08.04.2021

Le projet suprarégional VHyGO  (Vallée Hydrogène Grand Ouest) vient d’être retenu par l’Ademe  dans le cadre de l’appel à projet Ecosystème territoriaux hydrogène. L’investissement associé à la phase 1 de ce projet (déposé en décembre 2020) est de 38 Millions d’euros, et l’aide totale sollicitée auprès de l’Ademe de 14 Millions d’euros. Son objectif à l’horizon 2024 : déployer 10 sites de production, 20 stations de distribution et 500 véhicules hydrogène sur les régions Bretagne, Normandie et Pays de la Loire.

Le projet VHyGO s'inscrit dans la stratégie nationale de l'hydrogène décarboné

Le projet VHyGO compte actuellement 10 partenaires* en phase 1, avec un soutien important des régions Pays de la Loire, Bretagne et Normandie. Une dizaine d’acteurs se sont déjà engagés sur les phases 2 et 3, et d’autres entités peuvent encore se joindre au projet jusqu’en septembre 2021, date à laquelle le 3 ème et dernier dossier sera déposé à l’Ademe. Lhyfe, créée à Nantes en 2017, coordonne ce projet qui vise à produire un hydrogène renouvelable accessible à tous dans le Grand Ouest et à réduire l’empreinte carbone du territoire en évitant 50 000 tonnes de CO2 d’ici 2024. L’entreprise compte bientôt une trentaine de collaborateurs, elle est membre de France Hydrogène et d’Hydrogen Europe. Elle a réuni 20 millions d’euros de financement entre 2019 et 2020 et posé la première pierre de son premier site industriel de production d’hydrogène vert le 26 septembre dernier.

Démocratiser l'hydrogène

Pour parvenir à démocratiser l'hydrogène renouvelable, le consortium réuni autour de VHyGO propose aux territoires de faire  baisser le coût de l’hydrogène. Cela passe  par de plus grands sites de production mutualisés et le déloiement des stations- services dans un rayon de 100 km autour de ces sites. Un autre obejctif est de faire baisser le coût des véhicules en groupant les commandes.

Le territoire dispose déjà de deux projets financés : EffiH2 (station-service avec électrolyse à Vannes) et H2Ouest (un site de production à Bouin, 3 stations-service en Vendée, une au Mans, 12 bus, 11 bennes à ordures ménagères, 2 poids lourds et plusieurs véhicules utilitaires légers). En 2024, le consortium table sur une production de minimum de 5 tonnes d’hydrogène renouvelable par jour, repartie sur 10 sites (avec la capacité d’atteindre 10t tonnes par jour à l’horizon 2027), un minimum de 20 stations-service hydrogène double pression qui mailleront les 3 régions et  500 véhicules hydrogène. « Ce changement d’échelle provoquera la baisse du coût d’investissement et du coût de l’hydrogène renouvelable", indique le consortium qui espère voir son coût à la pompe inférieur à 8€/kg en 2030 et  9€/kg H2 dès 2023  et ainsi rivaliser avec des solutions diesel.

 

Un projet en 3 phases

Afin de rendre opérationnel le projet VHyGO en 2024, le consortium a opté pour une approche en 3 phases. La première d’entre elles prévoit 3 nouveaux sites de production d’hydrogène vert par électrolyse. Cette production semi[1]centralisée d’une capacité de 3,5 MW sera répartie entre les trois régions du projet : Brest (1,5 MW), Saint-Nazaire (1,5 MW) et Dieppe (0,5 MW). La seconde phase concerne les nouvelles stations de distribution. Elles seront localisées au plus près des usages et constitueront un premier maillage du territoire. D’une capacité initiale de (1900kg/jour au total), elles seront modulables pour accompagner la montée en charge prévue tout au long des différentes phases du projet. Enfin, la dernière phase table sur la mise en service de 23 bus à hydrogène 12m, 7 bennes à ordures ménagères hydrogène, 1 Poids-Lourd à hydrogène en rétrofit, 10 véhicules utilitaires légers et 30 bus à hydrogène 18m (ces derniers ne feront l’objet d’une demande de financement qu’en septembre). Ces usages seront répartis entre Brest Métropole, la CARENE, et l’agglomération Dieppe Maritime.

 

Découvrir le projet VHyGO

*EODev, Lhyfe, Engie Solutions, Morbihan Energies, SyDEV, Conseil Départemental de la Manche, Brest Métropole, Dieppe Maritime, Carene, Sydela


L'évènement

Brexit : Quid de la conformité de vos produits ?

Brexit : Quid de la conformité de vos produits ?

Mercredi 21 avril, de 17 h à 18h 30, le WTC Bretagne et la CCI Bretagne organise un webinaire sur les impacts réglementaires et normatifs du Brexit sur les échanges commerciaux entre l'Europe et le Royaume-Uni Un focus sera fait, avec l'Adria, sur les produits agro-alimentaires. Inscrivez- vous dès aujourd'hui.