Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Usine de masques à Ploufragan (22) : promesse de vente signée entre le promoteur Bleu Mercure et l’homme d’affaires Abdallah Chatila

Véronique Maignant, le 12.06.2020

Le promoteur costarmoricain Bleu Mercure annonce avoir signé avec Abdallah Chatila la promesse de vente de 25 000 m² de surface bâtie pour l’implantation d’une usine de masques sur parc d’activités des Châtelets à Ploufragan (22).

Abdallah Chatila , au centre, entouré de l'équipe Bleu Mercure

Le Groupe Bleu Mercure franchit une nouvelle étape dans la revitalisation du site Genesis Baie d’Armor implanté sur le parc d’activités des Châtelets à Ploufragan (Côtes-d’Armor). Basé à Plérin le spécialiste de l’immobilier d’entreprise a signé, jeudi 11 juin 2020, la promesse de vente de 25 000 m² de surface bâtie avec l’homme d’affaires Abdallah Chatila.

Abadllah Chatila, le dirigeant de M3 Groupe, basé à Genève en Suisse, avait annoncé il y a quelques semaines vouloir y créer une usine de masques FFP (1, 2 et 3) et d’équipements de protection sanitaire d’ici la fin de l’année 2020. Soutenu par un investissement de 20 millions d’euros, le projet table sur la production de 250 millions de masques par an et la création de 150 emplois.

Racheté fin 2018 par le Groupe Bleu Mercure, associé à l’investisseur local Alain Nicol, Genesis Baie d’Armor représentait la plus grande friche industrielle de Bretagne avec 51 000 m² de surface construites sur 20 ha de foncier. Avec cette nouvelle signature, le bâti existant réhabilité est aujourd’hui commercialisé à 90 %.

Production de masques en Bretagne : un nouveau projet d’usine à Ploufragan (22) fait réagir la Région

 


L'évènement

Forum Économique Breton : Soyez au rendez-vous de la relance du territoire les 8 & 9 septembre à Saint-Malo

Initialement prévu les 1 et 2 avril, le Forum Économique Breton réunira les acteurs économiques et institutionnels les 8 et 9 septembre 2020 sous un format entièrement repensé pour répondre à l’enjeu de refondation de l’écosystème économique, culturel et social breton suscité par la crise. Envie de participer au FEB ? Inscrivez-vous ICI

Recommandations