Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Trophées de l’innovation 56 et Oscars du Morbihan : 6 jeunes pousses et PME distinguées dans une même cérémonie

Véronique Maignant, le 29.06.2018

Ce jeudi 28 juin, à Lanester, le monde économique était à l’honneur. Organisés par la CCI du Morbihan, les Trophées de l’innovation 56 invitaient cette année les Oscars du Morbihan, pour deux fois plus de récompenses. Les dénominateurs communs des lauréats : ambition et innovation.

Félicitation à tous les lauréats desTrophées de l’innovation 56 et Oscars du Morbihan
CCI Morbihan

Oscars du Morbihan, prix Croissance : Altho, à Saint-Gérand

Bien connue pour ses chips Bret’s, Altho emploie 240 personnes toute l’année et jusqu’à 400 personnes en haute saison. Elle a noué une relation de partenariat avec 200 agriculteurs et son activité génère un grand nombre d’emplois indirects.

L’entreprise bretonne représente un tiers du marché français de la chips grâce à Bret’s, est la troisième marque du marché et la deuxième en arômes. Enfin, Altho travaille avec l’ensemble des grands acteurs de la distribution.

En 2017, Altho a investi 8 M€ dans son usine de Saint-Gérand et a été lauréate d’un Oscar de l’emballage pour son innovation, le Party Pack.

Oscars du Morbihan, prix Développement international : Coriolis Composites, à Quéven

Coriolis Composites est une entreprise spécialisée dans la mise en œuvre de matériaux composites. L’entreprise développe, fabrique et commercialise des cellules robotisées pour la mise en place de fibres à l'aide d'un robot permettant la pose de fibres continues ou discontinues dans toutes les directions et sur des surfaces géométriques complexes.    

Coriolis Composites dispose de quatre autres sites à Augsbourg (Allemagne), Bristol (Royaume-Uni), Montréal (Canada) et Bayonne (France). Des agents sont aussi basés en Russie, en Chine et au Brésil.

L'aéronautique constitue aujourd'hui son principal marché, avec la participation à de nombreux nouveaux programmes, de la Russie au Canada en passant par la Chine. A noter que l'industrie automobile est de plus en plus intéressée par l'expertise de l’entreprise bretonne.

Oscars du Morbihan, prix Innovation sociale à Multiplast, à Vannes

Multiplast fait partie des leaders internationaux dans le domaine de la construction des bateaux de compétition et dans la mise en œuvre de matériaux composites de haute performance.

L’entreprise emploie 105 salariés, dont beaucoup sont présents depuis plus de 15 ans. Sur place, le savoir-faire se transmet par un mécanisme de tutorat interne. L’objectif étant pour Multiplast de conserver son patrimoine intellectuel et de former de nouveaux opérateurs.

L’entreprise a d’ailleurs mis en place un centre de formation pour les opérateurs. Cette formation s'adresse aux demandeurs d'emploi qualifiés ou non (sélection par test et entretien) et aux salariés d'entreprises utilisant des matériaux composites (formation sur mesure).

Trois trophées de l'innovation 56 2018

Trophées de l'innovation 56, catégorie Nouveau produit : Dawizz, à Vannes

Créée il y a tout juste un an, la start-up vannetaise offre à ses clients la possibilité d'obtenir automatiquement le panorama complet des données de leur système. Un service particulièrement utile à l’heure de la Réglementation européenne sur la protection des données (RGPD). En effet, la solution de Dawizz permet à ses clients d’avoir une cartographie des données personnelles en sa possession.

Le service mis au point par l’entreprise vannetaise est disponible en SaaS (dans le cloud) et est prête à l’emploi.

Lire le portrait de Dawizz, entreprise hébergée à la pépinière de la CCI 56, à Vannes

 

Trophées de l'innovation 56, catégorie Nouvel usage : Flocon, à Lorient

La jeune pousse reçoit également le prix du public

L’entreprise Flocon conçoit et fabrique les tout premiers biscuits bio à base de légumineuses et d’oléagineux, pile dans la tendance de la nourriture « healthy ». Il suffisait d’y penser : Flocon remplace tous les ingrédients traditionnels d’un biscuit classique par des ingrédients « superfood », c’est-à-dire bio, naturels, vegans, sans gluten et aux propriétés nutritionnelles riches.

Cela donne des biscuits apéritifs avec deux fois plus de fibres et de protéines et deux fois moins d’acides gras saturés que la moyenne des biscuits apéritifs du marché. Surtout, Flocon mise sur un goût, une texture et un aspect similaires à ceux des produits traditionnels. Trois références salées sont déjà au point.

En pleine phase de commercialisations, l’entreprise lorientaise ambitionne de vendre 30.000 sachets de ses biscuits.

Trophées de l'innovation 56, catégorie Marketing/Relation clients : L’avion de papier éditions, à Marzan

Créée en début d’année 2018, L’avion de papier éditions veut mettre les livres et la culture à la portée de tous. La jeune entreprise propose ainsi des livres jeunesses inédits, exclusifs et de qualité à 2 € pour les 3-10 ans. Elle mise sur le circuit court, du début à la fin de la chaîne du livre : jeunes auteurs et illustrateurs du Grand ouest et impression des livres en Bretagne (dans une entreprise certifiée Imprim' vert sur du papier certifié PEFC).

Enfin, les thèmes retenus sont des thèmes forts : le handicap, le rêve, la confiance en soi ou encore l'écologie.

La commercialisation est multi-canal : de la vente directe dans les écoles primaires, du e-commerce et la participation à des salons de livres jeunesses. L’avion de papier éditions peut aussi passer par des intermédiaires comme la grande distribution ou des boutiques. Un supermarché vient d’ailleurs d’accepter de mettre ses livres en rayon, en margeant modérément.

Le modèle économique de la jeune maison d’édition est basé sur un volume important de vente.

Trophées de l’innovation 56


Taille du texte

L'évènement

Feuille de route économie circulaire : le club Environnement Sécurité 29 fait le point

Feuille de route économie circulaire

Le jeudi 20 septembre, à Brest, venez découvrir les mesures "entreprises" de la Feuille de route économie circulaire (Frec). A travers ces mesures, les entreprises de tous les secteurs sont appelées à mieux gérer leurs déchets et à saisir les opportunités industrielles du 21e siècle : produire mieux, plus durable et en utilisant moins de ressources. Inscription en ligne.