Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Sweetch Energy (35). La start-up soutenue à hauteur d’1,5 M€ par CNR pour déployer une première centrale pilote d’électricité osmotique

Véronique Maignant, le 19.07.2022

Conjuguant leur savoir-faire dans la transformation de l’énergie des eaux douce et salée du delta du Rhône en électricité, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) et la start-up bretonne Sweetch Energy annoncent l’installation de la première centrale osmotique pilote de production d’électricité en France sur le site de l’écluse de Barcarin, à Port-Saint-Louis-du-Rhône. À ce partenariat industriel s’ajoute un partenariat financier avec un investissement de 1,5 million d’euros par CNR pour accompagner le développement de Sweetch Energy.

Le site retenu pour l’implantation de cette première centrale pilote est l’écluse de Barcarin, située sur la commune de Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Concessionnaire du Rhône depuis près d’un siècle, CNR est le 1er producteur français d’électricité 100 % renouvelable avec une puissance installée de 4 000 MW à travers 155 infrastructures de production dans l’hydraulique, l’éolien et le photovoltaïque (49 centrales hydroélectriques, 57 parcs éoliens et 49 centrales photovoltaïques). Début 2022, il s’est associé avec Sweetch Energy afin d’accélérer le développement industriel d’une filière d’énergie osmotique. Créée en 2015 à Rennes, la start-up bretonne emploie une vingtaine de collaborateurs. Elle est à l’origine de la technologie INOD® qui rend désormais possible le développement à grande échelle de l’énergie osmotique, générée naturellement par la différence de salinité de l’eau douce des rivières et de l’eau salée de la mer lorsqu’elles se rencontrent. «  La membrane permettant de générer l’électricité osmotique est fabriquée à partir de matériaux biosourcés, sans aucun produit chimique, énergie fossile ou métal lourd . »

En tant que premier partenaire industriel de Sweetch Energy, CNR apporte son expertise technique des énergies et sa connaissance du fleuve pour développer le démonstrateur d’énergie osmotique qui sera installé dans le delta du Rhône. « CNR assurera notamment, sur 2022 et 2023, une première phase de modélisation du démonstrateur au sein du CACOH1 , son laboratoire hydraulique avant de mettre à disposition de Sweetch Energy un emplacement favorable le long du Rhône sur son domaine concédé pour tester la technologie en conditions réelles », indique le concessionnaire du Rhône.

 

Mise en service du démonstrateur fin 2023

Le site retenu pour l’implantation de cette première centrale pilote est l’écluse de Barcarin, située sur la commune de Port-Saint-Louis-du-Rhône. Elle sera de petite taille, intégrée dans deux conteneurs qui abriteront le générateur osmotique connecté au Rhône au moyen de tuyauteries et de pompes afin d’acheminer l’eau douce et l’eau salée nécessaires à son fonctionnement. Une troisième canalisation permettra d’évacuer le mélange des eaux dans la zone du fleuve où l’eau douce et l’eau salée se rencontrent à l’aval de l’écluse. « D’une puissance installée de plusieurs dizaines de kilowatts (KW) dans sa phase d’expérimentation, le démonstrateur devrait être mis en service fin 2023 sur le terrain et représentera un investissement de près de 3 millions d’euros sur la durée de test estimée à deux ans. »

 

CNR investit 1,5 million d’euros dans Sweetch Energy

En plus d’être son partenaire industriel, CNR investit 1,5 million d’euros dans Sweetch Energy pour accélérer leur partenariat. « Notre première station osmotique sur le site de Barcarin est le point de départ de la création d’une filière industrielle française de production d’électricité osmotique, qui a vocation à s’étendre à l’international très rapidement, souligne Nicolas Heuzé, CEO de Sweetch Energy.  Ce nouveau partenariat financier avec CNR nous permet de continuer d’envisager avec confiance le déploiement à grande échelle de notre technologie INOD® »

EDF Hydro investit 2 M€ dans Sweetch Energy (35) pour déployer l’énergie osmotique à grande échelle


1- Centre d'analyse comportementale des ouvrages hydrauliques


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.