Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Saint-Pol de Léon (29). La Sica enregistre son meilleur chiffre d'affaires depuis 10 ans

MD, le 15.06.2020

L'assemblée générale annuelle de la coopérative légumière et horticole finistérienne, initialement prévue en mars dernier, a finalement été organisée ce lundi 15 juin en comité restreint : consignes sanitaires obligent. La crise liée au Covid-19 a eu un impact très contrasté sur l'activité des adhérents de la Sica, selon qu'ils produisent des légumes (progression du chiffre d’affaires) ou des fleurs (baisse du chiffre d’affaires). Côté projet, la Sica annonce l'ouverture de sa plateforme Vilar Gren à l'automne prochain.

SICA

L'assemblée générale est l'occasion de relever les compteurs et acter les actions de l'année passée. En 2019, la coopérative légumière et horticole finistérienne enregistre le meilleur chiffre d'affaires depuis les 10 dernière année. La progression se hisse à 14% pour un chiffre d'affaires arrêté à 221 millions d’euros, réparti comme suit : 184 millions pour l’activité légumière et 37 millions pour l’horticulture.

En horticulture, le chiffre d’affaires a augmenté de 8% en 2019, avec des situations contrastées d’une activité à l’autre : forte chute en fleurs coupées, stabilité en plantes fleuries et une hausse de 11% en plants de pépinières.

L'agriculture biologique augmente de 20 %

Autre fait marquant et encourageant en 2019, le développement de l’agriculture biologique dont le chiffre d’affaires a progressé de 20% au sein des 608 exploitations inscrites à la Sica. Dans un communiqué de presse publié à l'issue de l'AG, la coopérative étaye l'engagement prononcé de ses adhérents en faveur de l'environnement par l’élargissement de la gamme « cultivé sans pesticides », la mise en place de la certification HVE, la rationalisation des emballages ainsi que le développement du recyclable et biodégradable.

Au-delà des résultats économiques, 2019 est aussi l’année du redémarrage de la construction de plateforme Vilar Gren, suspendue par plusieurs recours. Cette station, construite aux abords de Saint-Pol de Léon sur un terrain de 17 ha, sera opérationnelle cet automne. "Ce nouvel outil permettra de massifier les apports, de mutualiser les moyens et de gagner en compétitivité. La plateforme permettra de réunir 60% de l’offre de légumes frais et de réduire du même coup de 47% le nombre de camions sur les routes départementales. Enfin, avec Vilar Gren, la Sica, qui exporte 40 % de ses légumes, espère aussi gagner des parts de marché en Europe", explique la coopérative.

L'effet Covid-19 : des impacts contrastés selon les activités 

En 2020, la pandémie est venue perturber les activités légumières et horticoles, de façon significativement différente. La crise sanitaire a eu un impact très contrasté entre le légume (progression du chiffre d’affaires cumulé de 8% à fin mai) et l’horticulture (baisse du chiffre d’affaires cumulé de 6% à fin mai).

Le marché des produits alimentaires de première nécessité a été stimulé par le confinement. La demande en légumes frais a été soutenue, notamment pour les produits basiques. D'autres ont souffert de la fermeture de la restauration commerciale. 

A l’inverse du légume, l’activité horticole a été fortement perturbée jusqu'à devoir fermer les jardineries alors que la moitié du chiffre d’affaires est traditionnellement réalisé au printemps. L’ouverture progressive des magasins et le beau temps après le déconfinement ont été favorables au redémarrage de ce commerce. A fin mai, la perte de chiffre d’affaires était estimée à 1,3 million d'euros.

"La venue du Président de la République le 22 avril sur l’une de nos exploitations a d’ailleurs salué le travail quotidien des producteurs et de leurs salariés pour continuer à nourrir les français pendant le confinement. Cette visite a permis de soulever la problématique structurelle de main d’œuvre sur nos exploitations qui impacte considérablement l’activité et nécessite une réflexion territoriale", souligne Marc Keranguéven, président de la SICA de Saint Pol de Léon.

 


L'évènement

Entreprises : pourquoi et comment agir pour la biodiversité ?

Entreprises : pourquoi et comment agir pour la biodiversité ?

Vous êtes une entreprise bretonne et vous vous intéressez à l’évolution très rapide de notre monde ? Vous souhaitez mettre en œuvre un plan d’actions en faveur de la biodiversité ? Ou trouver l’inspiration auprès d’expériences testées et approuvées par d’autres entreprises du territoire ? Rendez-vous le 7 juillet à 8 h. Il suffit de s'inscrire pour participer à ce webinaire spécial biodiversité.

Recommandations