Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Rosporden (29). McBride créé un spray virucide qui simplifie la désinfection des pièces

MD, le 05.05.2021

Le moins d'action mécanique possible pour le plus d'efficacité prouvée. L'équation tient dans un nouveau produit, le spray virucide "one-shot" proposé par l'usine McBride, installée depuis 40 ans à Rosporden (29). Leader européen de la fabrication de produits aérosols d'entretien et d'hygiène, l'entreprise s'est tournée depuis une année et l'arrivée de la pandémie sur le développement d'une nouvelle gamme de produits désinfectants. 

Olivier Bridaux, directeur commercial, et Marc Marot, directeur général, de l'entreprise Mc Bride à Rosporden.
DR

La technologie se dit "one-shot" et vient simplifier le nettoyage des pièces et des surfaces. Fini le spray directionnel et la lingette, il suffit désormais de dégoupiller le flacon pour laisser échapper la solution à la fois fongicide, bactéricide et surtout virucide qui va recouvrir toutes les surfaces de la pièce à désinfecter. En totale autonomie et sans autre action mécanique à suivre. Une heure et demie plus tard, l'espace est sain et disposé à accueillir du public.

Cette innovation est signée McBride, groupe britannique à rayonnement international spécialisé dans la fabrication de produits d'entretien et d'hygiène, en formule aérosol principalement. Il y a un an, avec l'arrivée de la Covid-19, l'entreprise sud-finistérienne a développé une ligne de fabrication de solution désinfectante pour les mains, plébiscitée notamment par la région Bretagne qui lui avait commandé plusieurs palettes.

Simplifier la désinfection des surfaces

Depuis, les ingénieurs du service Recherche et Développement planchent sur des innovations et de nouvelles solutions pour répondre aux besoins contemporains : la désinfection des surfaces et des espaces accueillant du public. Le spray "one-shot" est ainsi né. "Le principe est simple et efficace. Il s'agit de laisser se diffuser le produit qui sous la pression aérosol se répand comme un nuage dans tous les coins et recoins de la pièce. On laisse agir 90 minutes, et la pièce est entièrement désinfectée et saine, sans même qu'on ait besoin de repasser un chiffon pour enlever les résidus du produit ou sécher les surfaces : le produit vaporisé est sec et actif contre les virus", explique Olivier Bridaux, directeur commercial chez McBride. A la fois bactéricide et virucide, la formulation a été testée et validée par des laboratoires extérieurs, certifiée par les organismes agréés. 

Côté fabrication, l'entreprise finistérienne a privilégié les circuits-courts et les matières recyclables. "La pandémie nous a forcé à chercher des fournisseurs au plus près et à s'affranchir de tensions logistiques. Ainsi, le boitier aluminium est fabriqué dans une entreprise de l'est de la France, les étiquettes sont imprimées à Caudan dans le Morbihan", cite en exemple Marc Marot, directeur général de McBride. Autre effet de la crise : l'accélération de ces innovations. "On avait déjà l'idée de cette technologie dite "one-shot". La pandémie a favorisé la recherche sur cette innovation. Nous avons également eu le soutien de la région Bretagne qui nous permis d'investir dans ces travaux", souligne le directeur général.

Une technologie adaptée à tous les espaces publics

Finalement, moins d'une année de développement pour sortir ce nouveau produit, dont la fonctionnalité et l'efficacité tombent à point nommé, à l'heure du déconfinement programmé. Les marchés sont diversifiés entre les établissements scolaires, les salles de sports, les hôpitaux, les entreprises, les hôtels... et même les voitures. "Toutes les filières professionnelles et les espaces accueillant du public", précise Olivier Bridaux. Actuellement, l'entreprise finistérienne peut produire 3 millions d'unités par mois, dans des contenants adaptés aux volumes à traiter. "Nous travaillons avec plusieurs distributeurs, en France et en Europe. Nous avons aussi noué un partenariat exclusif avec une GMS pour la vente de cet aérosol virucide adapté à la maison", complète le directeur commercial.

A terme, McBride entend grossir la, production de cette gamme, et dupliquer sa technologie sur d'autres familles de produits. "Nous avons d'ores et déjà revisité une formule insecticide pour qu'elle soit adaptée à la vaporisation "one-shot". Les tests sont en cours", annonce Olivier Bridaux. Chaque année, l'entreprise finistérienne vend 65 millions de boitiers, toutes gammes confondues, pour un chiffre d'affaires évalué à 42 millions d'euros. 150 personnes travaillent sur le site de Rosporden.

Voir le site de McBride


L'évènement

Le salon 24H pour l’Emploi et la Formation revient à Rennes le mardi 28 septembre 2021

Le salon 24H pour l’Emploi et la Formation revient à Rennes le mardi 28 septembre 2021

Pour une quatrième édition, le Couvent des Jacobins ouvre à nouveau ses portes pour accueillir entreprises et candidats rennais et rennaises. Toute la journée (de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h), les exposants recontreront des candidats en recherche d’emplois, de formations ou de toutes autres opportunités professionnelles. Plusieurs centaines d’offres seront proposées, tous contrats confondus (CDI, CDD, intérim, stage, alternance...). De nombreux secteurs et métiers seront représentés, c’est pourquoi tous les profils sont les bienvenus. L'insciption est gratuite mais obligatoire sur 24h pour l'emploi et la formation 28/09/2021 - Rennes (24h-emploi-formation.com)