Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Quimper. SportRizer en plein essor

Maude Duval, le 28.08.2020

https://www.bretagne-economique.com/portraits/sportrizer-fait-gagner-du-temps-et-de-largent-aux-professionnels-du-tourisme-et-desDepuis Quimper, SportRizer rayonne désormais sur plusieurs régions de France. En proposant un catalogue exhaustif des activités sportives de plein air disponibles en temps réel cet été en France, la plateforme a connu un beau succès. D'autant plus que les vacanciers ont privilégié les sorties en extérieur. En plein essor, la startup prévoit des développements pour fonctionner à l'année et toucher plusieurs pays d'Europe.

Mathieu Romeuf et Tom Marsal, les co-fondateurs de SportRizer.
SportRizer

Une excursion en paddle au départ de Morlaix, un cours de surf de dernière minute à Guidel-Plage, une séance de yoga sur la plage, une sortie pêche en mer.... Depuis quatre ans, la plateforme web SportRizer recense les activités de plein air proposées et organisées par des professionnels (écoles, coach, clubs, associations, etc.) partout en France.

Avec une recherche géolocalisée, vous accédez en un clic à tous les loisirs possibles autour de vous. Et avec un second (clic), vous pouvez réserver directement auprès de l'organisateur, et payer en ligne pour une activité qui peut démarrer dans l'heure, la journée ou plus tard. 

        >>> A lire aussi SportRizer fait gagner du temps et de l'argent aux professionnels du tourisme et des loisirs

2020, été record

Dans ce contexte particulier de crise sanitaire et de plébiscite avéré des activités de plein air, la plateforme a cartonné cet été. "Notre chiffre d'affaires a été multiplié par 10 cet été", précise Judith Bianchi, digital manager au sein de l'équipe qui compte 14 personnes. "On était 3 il y a un an !" 

Créée en 2016 à Quimper, par Tom Marsal et Mathieu Romeuf, la plateforme web SportRizer connait un engouement exponentiel. "De 800 activités proposées en 2018, on est passé à plus de 5 300 cet été !", souligne Judith. Logique et pragmatique, le modèle économique repose sur la simplicité de fonctionnement. "La publication des offres est gratuite. Nous prenons 10% de commission sur chaque vente réalisée", explique la digital manager.

Allier l'idée à la technologie

Au départ du projet, il y a Tom Marsal, mordu de sports de plein air jusqu'à obtenir un diplôme dans l'encadrement de ces disciplines. Il enchaine avec une formation de vendeur conseiller sport en alternance, dispensée par la CCI métropolitaine Bretagne Ouest, avant de décrocher un DUT "techniques de commercialisation" puis une licence professionnelle "banque assurance finance".

L'étudiant d'alors à une idée en tête : faciliter le parcours des amateurs de sports dans leur recherche d'activités tout en garantissant une meilleure visibilité aux entreprises et organismes qui les encadrent. "Beaucoup de prestataires sont à la tête de petites structures et n'ont pas toujours le temps de bien gérer la promotion de leurs activités, et de disposer de tous les nouveaux médias pour remplir leurs stages ou séances", explique Judith. SportRizer est là pour ça : mettre en relation pratiquants et organisateurs. 

Amélioration en cours

Sa rencontre avec Mathieu Romeuf, à la cantine numérique de Cornouaille, a été déterminante pour la création de cette marketplace réservée aux activités sportives. Développeur informatique, Mathieu a créé l'algorithme qui va bien et qui conjugue activités disponibles et géolocalisation. L'arrivée il y a peu de Yan Amice, météorologue, ouvre des perspectives d'évolution, en ajoutant les prévisions météo à l'équation "et pousser les activités disponibles en fonction de la météo".

C'est une des pistes de développement de la plateforme, tout comme l'ouverture aux sports de montagne et l'élargissement de l'offre aux pays d'Europe. Ces nouveautés intégreront bientôt la Version 2 du site internet qui sera mise en ligne dans quelques mois. 

Voir le site SportRizer


L'évènement

Le salon 24H pour l’Emploi et la Formation revient à Rennes le mardi 28 septembre 2021

Le salon 24H pour l’Emploi et la Formation revient à Rennes le mardi 28 septembre 2021

Pour une quatrième édition, le Couvent des Jacobins ouvre à nouveau ses portes pour accueillir entreprises et candidats rennais et rennaises. Toute la journée (de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h), les exposants recontreront des candidats en recherche d’emplois, de formations ou de toutes autres opportunités professionnelles. Plusieurs centaines d’offres seront proposées, tous contrats confondus (CDI, CDD, intérim, stage, alternance...). De nombreux secteurs et métiers seront représentés, c’est pourquoi tous les profils sont les bienvenus. L'insciption est gratuite mais obligatoire sur 24h pour l'emploi et la formation 28/09/2021 - Rennes (24h-emploi-formation.com)