Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Projet éolien en Baie de Saint-Brieuc : début des opérations en 2020

Véronique Maignant, le 07.02.2018

Après avoir obtenu l’accord du ministre Nicolas Hulot pour changer de modèle d’éolienne pour son projet et la validation de cette modification par le préfet des Côtes d’Amor, Ailes Marines poursuit ses négociations sur son déploiement industrielle et ses études d’impact. Courant 1er semestre 2018 elle arrêtera le choix du fournisseur des fondations de type jacket . A la clé 500 emplois sur le port de Brest.

Porteur du projet de parc éolien en baie de Saint-Brieuc, qui doit rentrer en service en 2023, Ailes Marines confirme que sa décision d'investissement (2 milliards d'euros pour 62 éoliennes en mer de 8 MW chacune auquel s’ajoute 200 millions d’euros pour les raccordements), interviendra une fois tous les recours épuisés, en janvier 2020. D'ici à cette date, l'entreprise poursuit son travail d'arbitrage sur les autres lots industriels : fondations, sous stations et câbles. « Le choix de l'entreprise de gros œuvre qui fabriquera les fondations de type jacket  interviendra courant 1er semestre 2018, indique Bertrand Guidez, responsable du département Développement au sein d’Ailes Marines. L’objectif pour le candidat retenu est l’implantation, sur le port de Brest, d’un site industriel entraînant la création de 500 emplois ».

 

Poursuite des études techniques et environnementales

Ailes Marines poursuit également ses études techniques. « Nous avons changé de modèle de fondations en retenant un modèle à trois pieux au lieu de quatre, plus adapté au projet. De même, les sous stations électriques qui permettent de transformer l’électricité produite par les machines pour la transférer vers la terre, via un énorme câble seront refroidis à l’air et non pas par eau de mer comme initialement prévu ». En matière d’études environnementales, Ailes Marines va réaliser un état de références du milieu biologique et physique via une nouvelle campagne en mer ainsi qu’un diagnostic archéologique.

 

Discussions en cours sur l’aménagement du port de Saint-Quay-Portrieux

L’aménagement du futur port de maintenance du parc éolien, installé à Saint-Quay-Portrieux (22) se poursuit. « Nous sommes en discussion avec les usagers du port  afin d’aboutir à une solution optimale», poursuit Bertrand Guidez. Ses  équipes auront  pour mission d’entretenir et veiller au bon fonctionnement des 62 éoliennes. Elles  seront mobilisées 24h sur 24 pour surveiller le parc à distance. Trois bateaux de 20 m de long permettront également d’aller régulièrement sur place.  Quarante emplois sont ici annoncés  par Ailes Marines. Le cahier des charges prévoit notamment un bâtiment de 2 000 m2 pour abriter des bureaux, un atelier et un entrepôt, un ponton de 80 m pour l’amarrage des trois bateaux et environ 70 places de stationnement. 

 

Aujourd’hui, une centaine de personnes sont mobilisées autour de ce projet qui à terme devrait générer 2 000 emplois.


Taille du texte

L'évènement

"Handicap of Tutti" : un spectacle interactif à destination des entreprises proposé le 19 novembre par l’Agefiph Bretagne à la Faculté des Métiers

"Handicap of Tutti" : un spectacle interactif à destination des entreprises proposé le 19 novembre  par l’Agefiph Bretagne à la Faculté des Métiers

Evènement ouvert aux entreprises sur inscription via ce lien  avant le 13 novembre. Nombre de places limité.