Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Pour la Banque de France, l'activité économique s'accentue en Bretagne.

, le 14.02.2020

Invités dans les délégations de la CCI métropolitaine Bretagne Ouest, les représentants locaux de la Banque de France ont dressé un bilan plutôt positif de l'économie bretonne : si l'activité est en hausse, le bât blesse du côté de l'emploi avec un manque de main d'oeuvre critique dans certains secteurs d'activité. 

Présentation du bilan Banque de France
B. Kermarec/CCIMBO

A Quimper hier, à Morlaix la semaine dernière, les représentants locaux de la Banque de France sont venus rencontrer les chefs d'entreprises du Finistère pour leur présenter le bilan de l'activité économique en Bretagne. "En 2019, l'activité s'est encore accrue à un rythme supérieur à celui de 2018", souligne Jean-Paul Rouland, directeur de l'antenne de la Banque de France à Quimper. 

Dans le détail, les feux sont au vert dans la plupart des secteurs d'activité. L'industrie se porte bien avec un chiffre d'affaires global qui a augmenté de près de 2% en 2019. "Cette hausse est imputable au secteur des matériels et transports qui a connu un regain d'activité l'année dernière, et à celui de l'agroalimentaire qui a progressé à la faveur d'un effet prix non négligeable." En 2020, l'industrie devrait connaitre une nouvelle croissance significative de son chiffre d'affaires. 
Autre secteur, autre ampleur : les services marchands enregistrent une hausse au-delà des prévisions, avec 6.7% d'augmentation du CA global. "Il en va de même pour les effectifs qui ont continué de croitre pour atteindre un taux de progression proche de celui de 2007 (+7.4% à l'époque)", continue l'expert. En 2020, la croissance de ce secteur d'activité va rester consistante malgré un ralentissement dû aux difficultés de recrutements.

Car c'est bien là que le bât blesse : le manque de main d'oeuvre dans plusieurs secteurs d'activité. "Nombre de chefs d'entreprise nous remontent une tension généralisée sur le marché de l'emploi avec des recrutements en berne, faute de main d'oeuvre qualifiée disponible", a souligné Jean-François Garrec, président de la délégation quimpéroise de la CCIMBO. "L'excellente nouvelle que devrait représenter une nouvelle baisse du chômage de 3% sur notre territoire en 2019, se transforme en une réelle problématique pour les DRH", continue-t'il en confirmant la mobilisation du réseau consulaire sur cette thématique. L'organisation récente du Salon de l'emploi dans le tourisme et l'hôtellerie restauration, organisé conjointement à Brest, Morlaix et Quimper, atteste de cette priorité : au total, plus de 500 postes ont été proposés au cours de cette journée.

Pour 2020, les chefs d'entreprise tablent sur une poursuite de la croissance de leur activité. Une nouvelle fois, ce sont les services marchands qui bénéficieraient de la meilleure progression, suivis de près par l'industrie. Seul le secteur de la construction, pourtant porteur en 2019, marquerait un temps de stagnation dû notamment à une baisse significative des investissements.

 

En savoir plus

Consulter l'enquête de la Banque de France sur l'activité économique en Bretagne 


L'évènement

Journée conférences "Dans Quel Sens ?" avec l'eclozr

Save the date ! Le jeudi 24 septembre à l'eclozr, venez vivre une journée d'ateliers stratégiques, de conférences et de tables rondes pour questionner ensemble vos ambitions, challenger vos projets et rebondir avec sens !

Au programme : 30 speakers attendus sur des thématiques #Design for new deal, #IntelligenceArtificielle à impact, #Tech for good et #Entreprises à mission