Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Port du Légué (22). Comment résoudre la difficile question du dragage ?

Véronique Maignant, le 23.11.2021

Réunis lundi à la Préfecture des Côtes d’Armor à l’invitation du Préfet, la Région Bretagne, le Département des Côtes d’Armor, Saint-Brieuc Armor Agglomération, les villes de Saint Brieuc et de Plérin ainsi que la CCI des Côtes d’Armor ont fait le point sur l’avenir du port du Légué. La nouvelle demande d’autorisation de dragage de l’avant-port a été présentée. Elle sera prochainement déposée par la CCI 22.

Le port de commerce du Légué dans les Côtes d'Armor

Si à l’occasion de cette réunion, les membres du Syndicat Mixte du Grand Légué (SMGL) ont confirmé l’arrêt du projet de 4e quai du port du Légué, ils ont aussi soulevé la difficile question du dragage. Conscients des enjeux environnementaux, sociaux et économiques, les élus du SMGL « souhaitent engager rapidement des études permettant d’identifier des méthodes alternatives de gestion des sédiments, d’une part, et de mieux comprendre les phénomènes hydro-sédimentaires, d’autre part, pour optimiser les techniques de dépôt en mer », indique le communiqué.

Les premières conclusions des études seront connues à l’été 2022. D’ici là, plusieurs phases de concertation avec l’ensemble des parties prenantes seront organisées.

Pour autant, dans l’intervalle, le stockage à terre des sédiments ne sera prochainement plus possible, les espaces disponibles sur le port étant saturés. Une solution exceptionnelle et transitoire pour préserver la navigabilité et l’accès du port devant être trouvée, la CCI des Côtes d’Armor, gestionnaire du port, va engager des procédures afin d’obtenir de nouvelles autorisations de dragage, provisoire et transitoire, qui ne constitue en rien un retour au statu quo antérieur. En complément, la CCI déposera une demande d’autorisation visant au rechargement en sable de la plage du Valais en recherchant notamment à valoriser les sables dragués et en supprimant la bande de sable en mer identifiée.

Dans le même temps, il sera demandé de poursuivre plusieurs autres démarches déjà engagées visant à l’utilisation de ces sables comme par exemple leur utilisation par les entreprises de travaux publics afin de favoriser l’économie circulaire.

La Région s’engage à couvrir des surcoûts engendrés qui doublent le coût des dragages afin, d’une part, de garantir l’accessibilité nautique indispensable au port de commerce et, d’autre part, de contribuer à trouver des alternatives de long terme.

 


L'évènement

La Digital Tech Conference revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech Conference - l’événement de la communauté de l’innovation en Bretagne - revient le 3 décembre 2021, en marge et en partenariat avec les Trans Musicales. L’innovation vertueuse sera le thème principal de cette  6ème édition nventer - repenser - transformer au service du progrès social et environnemental sont les enjeux auxquels elle tente de répondre. Programme et inscription

Recommandations