Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Pledg, la fintech finistérienne, réussit une levée de fonds de 80 millions d'euros

, le 17.03.2021

Fondée en 2016 dans le Finistère, accompagnée par le Technopôle Brest Iroise, la fintech Pledg lève 80 millions d'euros pour accélérer sa croissance. Spécialisée dans les solutions de financement instantané dédiées au e-commerce, la startup compte déjà de grands groupes dans son portefeuille.

Nicolas Pelletier et Benoît Liénart, les fondateurs de Pledg.
DR

Ses fondateurs Nicolas Pelletier et Benoît Liénart ont développé "des solutions de paiement en plusieurs fois et de paiement différé extrêmement fluides, qui s'intègrent en une heure et qui s’administrent dans les back-office existant des marchands." En quelques mois, Pledg a séduit les grandes enseignes comme Decathlon, Jules, ManoMano, Weekendesk, Odalys, Acuitis, Le Slip Français, Leroy Merlin, Hypnia etc.

     >>> Lire aussi : Fintech : première levée de fonds réussie pour Pledg avec 1,2 M€ d'investissement

Avec cette nouvelle levée de fonds, 80 millions d'euros, la fintech souhaite accélérer sa croissance sur le marché du paiement différé ("Buy Now Pay Later") en France et en Europe. "Pledg souhaite multiplier ses volumes de transaction par 10 et gonfler ses effectifs par 3 d'ici la fin 2021. L’arrivée de Jacques-Olivier Schatz - ancien CEO de la néo-banque Nickel et ex-COO de l’insurtech Wakam - vient renforcer la stratégie de croissance de l’entreprise", soulignent les fondateurs de Pledg.

Ce nouveau tour de financement a été réalisé avec le soutien des fonds Portag3 Ventures et Aquiline Capital Partners (USA) ainsi que Smart Lenders Asset Management, Financière Arbevel et ODDO BHF, investisseur historique de la société.

Voir le site de Pledg


L'évènement

Brexit : Quid de la conformité de vos produits ?

Brexit : Quid de la conformité de vos produits ?

Mercredi 21 avril, de 17 h à 18h 30, le WTC Bretagne et la CCI Bretagne organise un webinaire sur les impacts réglementaires et normatifs du Brexit sur les échanges commerciaux entre l'Europe et le Royaume-Uni Un focus sera fait, avec l'Adria, sur les produits agro-alimentaires. Inscrivez- vous dès aujourd'hui.