Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Parc éolien en baie de Saint-Brieuc : Siemens Gamesa remporte une commande pour 62 éoliennes

Véronique Maignant, le 29.05.2020

Ailes Marines, filiale d'Iberdrola, en charge du développement, de la construction, de l'installation et de l'exploitation du parc éolien en mer de la baie  de Saint-Brieuc, a annoncé ce vendredi 29 mai la signature avec Siemens Gamesa du contrat de fourniture des 62 éoliennes du parc éolien en mer de Saint-Brieuc. Ce contrat  finalise l’investissement de ce projet d’un montant de 2,4 milliards d’euros.

Siemens Gamesa

Les éoliennes du parc de Saint-Brieuc seront fabriquées en France, sur le site industriel sur-mesure de  Siemens Gamesa, situé sur le port du Havre (76), où les pales, les nacelles et les                  génératrices seront fabriquées. Ce site comprend également une zone logistique dédiée à l’installation des projets éoliens en mer. La fabrication débutera en 2021 et permettra la création de 750 emplois.

D’autre part et comme annoncé en septembre 2019, certains composants des fondations des éoliennes seront assemblés sur un site dédié de 11 hectares sur le polder du port de Brest. Le quai pour charges  lourdes de Brest, ainsi que potentiellement d’autres ports français, seront utilisés pour la construction, la logistique et le transport de composants jusqu’au parc éolien. 

« ​En sélectionnant les éoliennes ​de 8 MW de Siemens Gamesa Renewable Energy, le parc éolien en mer de Saint-Brieuc est garanti de bénéficier de la technologie la plus avancée et la plus performante du marché, indique Javier Garcia Perez,​ ​Président d’Ailes Marines. A travers ce projet, nous nous engageons pleinement en faveur du développement de la filière  éolienne offshore française ».

La phase de construction devrait commencer en   2021. Une fois que le parc éolien sera pleinement opérationnel, en 2023, les 496 mégawatts produiront suffisamment d’énergie renouvelable pour satisfaire les besoins de près de 835 000 consommateurs.

« ​C​ette signature est une étape capitale dans la concrétisation du premier projet de parc éolien en Bretagne et est un pilier pour le lancement de notre projet industriel au Havre. C’est une bonne nouvelle   pour la transition écologique en France et en Bretagne, ainsi que pour la restructuration du secteur et la   création d’emplois durables dans la région », a précisé de son côté Filippo Cimitan, Président de Siemens Gamesa  Renewable Energy France.

Le parc éolien en mer de Saint-Brieuc situé à 16,3 kilomètres des côtes bretonnes sera équipé de 62 éoliennes de 8 MW modèle SG 8.0-167 DD à entraînement direct, d’une hauteur maximale de 207 mètres en bout de pale et d’un rotor de 167 mètres de diamètre. Depuis 2006, Siemens Gamesa a installé et mis en service plus de 1000 éoliennes à entraînement direct sur des parcs éoliens en mer en Europe et  dans le monde. 

Saint-Brieuc  sera le quatrième parc éolien en mer développé en Europe par Iberdrola Marine et équipé d’éoliennes offshore Siemens Gamesa Renewable Energy, après West of Duddon Sands situé en mer d'Irlande (108 éoliennes de 3.6 MW),  Wikinger en mer Baltique (70 éoliennes de 5 MW) et East Anglia One au large de la côte britannique (102 éoliennes de 7 MW). 

Parc éolien en baie de Saint-Brieuc : Ailes Marines choisit Prysmian pour ses câbles sous-marins inter-réseaux


À propos d’Ailes Marines
 
Lauréate en avril 2012 d’un appel à projets national avec le projet de parc éolien en mer de la Baie de Saint-Brieuc, Ailes Marines st en charge du développement, de la construction, de l'installation et de l'exploitation du parc  éolien en mer. Elles est détenue à 100% par Iberdrola.

Site web du projet : ​ www.eolienoffshoresaintbrieuc.com  

 


L'évènement

Journée conférences "Dans Quel Sens ?" avec l'eclozr

Save the date ! Le jeudi 24 septembre à l'eclozr, venez vivre une journée d'ateliers stratégiques, de conférences et de tables rondes pour questionner ensemble vos ambitions, challenger vos projets et rebondir avec sens !

Au programme : 30 speakers attendus sur des thématiques #Design for new deal, #IntelligenceArtificielle à impact, #Tech for good et #Entreprises à mission