Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Parc éolien en baie de Saint-Brieuc. L’assemblage des mâts des 62 éoliennes se fera sur le polder du port de Brest

Véronique Maignant, le 26.03.2021

Ailes Marines annonce aujourd’hui la localisation sur le polder du port de Brest, de l’assemblage des 62 mâts des éoliennes du parc de Saint-Brieuc. Le terminal EMR, d’une superficie de 50 hectares, a vocation à accueillir les entreprises industrielles spécialisées dans les énergies marines renouvelables (EMR), que ce soit l’éolien posé, l’éolien flottant, l’hydrolien et leurs outils industriels. Initié par la Région Bretagne qui en est propriétaire, ce vaste projet de développement de 220 millions d'euros d'investissement est également financé et porté par le Conseil départemental du Finistère, Brest Métropole et la CCI Métropolitaine de Bretagne Ouest.

L’assemblage des 62 mâts à Brest s’inscrit dans la continuité du plan industriel initié par Siemens Gamesa Renewable Energy
Haizea Windgroup

La société française Fouré Lagadec, spécialiste de la maintenance industrielle et de la chaudronnerie dédiée aux énergies et l’entreprise espagnole Haizea Wind, fabricant de mâts d'éoliennes et de fondations offshore, ont été sélectionnées par Siemens Gamesa Renewable Energy pour assembler les mâts des éoliennes en mer SG 8.0-167 DD destinées au parc éolien de Saint Brieuc.

Le schéma industriel proposé par les entreprises partenaires inclut la création d’une nouvelle capacité industrielle financée à hauteur de 11,8 millions d’euros par la société Ailes Marines. Les travaux de construction, sur le Polder de Brest, de cette nouvelle unité d’assemblage devraient démarrer début 2022 pour une mise en service prévue fin 2022. Ces travaux de construction et de génie civil se traduiront aussi par l'emploi de main-d'œuvre et des services locaux tout au long de cette année avant le démarrage. « Nous espérons pouvoir relever un défi industriel de taille : prouver la viabilité et la compétitivité d’une filière de fabrication de mâts d’éoliennes en mer en France. Le potentiel et les promesses de développement du marché français et européen nous permettent d’espérer, mais il faudra la mobilisation de l’ensemble des acteurs privés et publics pour réussir ce pari industriel » indique Vincent Poulard, Directeur de région Nord-Ouest de Fouré Lagadec.

Au moins 285 emplois mobilisés sur et autour du port de Brest

Après l’installation de l’activité liée aux fondations du parc éolien en mer, cette nouvelle unité permet la création d'au moins 35 nouveaux emplois industriels sur le terminal dédié aux énergies marines. Ces emplois incluent entre autres des postes d'assembleurs mécaniques, d'électriciens industriels et de logisticiens. La procédure de recrutement des techniciens devrait démarrer mi 2022. Les travaux d’assemblage des 62 x 3 sections de mâts s’étaleront sur une période d’environ 8 mois. Ces 35 nouveaux emplois a minima s’ajoutent aux 250 autres emplois déjà mobilisés par Navantia-Windar et leurs sous-traitants bretons pour la fabrication des éléments des fondations qui équiperont le parc de Saint-Brieuc. Au final, ce sont donc au moins 285 emplois mobilisés autour du port de Brest pour le projet de parc éolien en mer.

Parc éolien en mer de Saint-Brieuc : la production des éléments de fondation démarre sur le polder de Brest


L'évènement

Brexit : Quid de la conformité de vos produits ?

Brexit : Quid de la conformité de vos produits ?

Mercredi 21 avril, de 17 h à 18h 30, le WTC Bretagne et la CCI Bretagne organise un webinaire sur les impacts réglementaires et normatifs du Brexit sur les échanges commerciaux entre l'Europe et le Royaume-Uni Un focus sera fait, avec l'Adria, sur les produits agro-alimentaires. Inscrivez- vous dès aujourd'hui.