Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Nouveau : le management sensoriel de Knows’n Co à Saint-Brieuc motive les collaborateurs

Véronique Maignant, le 28.05.2018

Hébergée au sein de la pépinière Cap entreprises à Trégueux, Knows’n Co s’est lancée, il y a un an, dans le management sensoriel. Un concept qui sonne très New Age mais bel et bien sérieux. Cette méthode repose sur l'accroissement du bien-être des collaborateurs en utilisant le « psycholfactif ».

Tony Collet a créé il y a un an à Saint-Brieuc, Knows’n Co, spécialisée dans le management sensoriel.
V.Maignant

« Parmi les cinq sens, l’olfactif est celui dont les effets impactent directement, sans intermédiaire, le cerveau, induisant ainsi une réactivité  supérieure », explique Tony Collet à la tête de Knows’n Co, SAS qu’il a créée en septembre 2017. Avant de franchir le pas de l’entrepreneuriat, cet autodidacte a bourlingué une vingtaine d’années à travers le monde, au sein d’ONG et d’Alliances françaises. « On m’appelait pour remettre de l’ordre et stopper le gaspillage malheureusement très fréquent dans ce type d’organisation. Au final durant toutes ces années, j’ai créé 70 emplois et j’en ai sauvé une trentaine». C’est au cours d’une de ces missions qu’il rencontre celle qui deviendra  sa femme quelques années plus tard. Ensemble, ils décident de poser leurs valises en Bretagne. Nous sommes en 2014. « Originaire de Quessoy, j’avais besoin d’un retour aux sources. Je suis reparti de zéro, avec tout un nouveau réseau à construire ».

 

Une signature olfactive propre à l’entreprise

Le projet met plusieurs mois à voir le jour mais sa rencontre avec Jean-Charles Minier, Directeur la SEM Baie d’Armor Entreprises, en charge de Cap Entreprises sera déterminante. « Il a tout de suite cru en mon projet et m’a m’aidé à structurer  les idées et définir le business model». Déjà utilisé dans le marketing, l’aromachologie se développe aujourd’hui dans le monde de l’entreprise. Le management  « psycholfactif » développé par Knows’n Co consiste à identifier la bonne odeur, celle qui sied à tous les collaborateurs d’une même entreprise dans le but d'améliorer leur bien-être, augmenter leur motivation et optimiser leur productivité.  Pour parvenir à ce résultat, un travail d’audit est réalisé en amont avec les équipes : « Il s’agit de co créer un paysage olfactif propre à l’entreprise, d’identifier sa signature olfactive. Les composants naturels aiguisent la concentration et la vigilance, stimulent l’énergie vitale et renforcent la confiance en soi ».

 

Un suivi psychologique

Une fois ce travail réalisé, Knows’n Co, s’occupe de la mise en place des diffuseurs de parfum dans l’entreprise et leur maintenance. Elle assure également un suivi méthodologique et psychologique de la mise en place avec la fourniture d’un bilan annuel. « Tous les retours des salariés y sont consignés ». Le modèle économique repose sur un abonnement mensuel compris entre 230 et 500 euros, établi selon la surface et le nombre de salariés de l’entreprise ainsi que la spécificité du parfum.

 

Une équipe de professionnels

Pour mener à bien son projet, Tony Collet a fédéré autour de lui une équipe de professionnels, des nez, des psychologues et coaches sensoriels et des ingénieurs. «  Je travaille avec Equipage Innovation (Plérin), le Zoopole de Ploufragan,  Luc Rambaldi, dirigeant de RéaliPlus à Rennes, l’UCO à Guingamp et tout un tas de partenaires rencontrés lors du Salon Grand Ouest Innovation à Saint Brieuc en janvier dernier". Organisé par Saint-Brieuc Entreprises et la Chambre de commerce et d’Industrie, cette 1ère édition lui a permis d’engranger de nombreux contacts auprès d’entreprises désireuses de prendre soin de leurs salariés. « Je n’imaginais pas de telles retombées ! Aujourd’hui, je suis en négociations avec des grosses structures, des réseaux automobiles ou encore des salles de sport… je cours partout ». L’office de tourisme de Saint-Brieuc a inauguré ses nouveaux locaux avec la mise en place d’un système olfactif Knows’n Co. Le Centre hospitalier de Tréguier (près de Lannion) souhaite aussi tester la méthode en vue d’améliorer  les conditions de travail de son personnel, tout comme la clinique de Saint-Nazaire, une autre à Paris et un Ehpad en Normandie…le marché semble répondre.

 

Engagé dans Starter

Et parce qu’on n’arrive jamais à rien tout seul, Tony Collet n’a pas hésité à intégrer le programme Starter proposé par la CCI des Côtes d’Armor dans le cadre de Plato. « Pendant six mois, j’apprends  au contact des autres créateurs d’entreprise à améliorer mes  pratiques. L’expérience, l’échange, l’action et l’expérimentation sont au cœur de ce programme». Ce créateur d’entreprise à la fibre sociale et solidaire a déjà prévu de recruter un collaborateur expérimenté en septembre prochain et prévient : « mon premier poste administratif sera réservé à une personne handicapée » !

Tout savoir sur Knows'n Co

Tout savoir sur le programme Starter 

 


Taille du texte

L'évènement

Startup Weekend du 29 au 31 mars à Saint-Brieuc : les inscriptions sont ouvertes

Startup Weekend du 29 au 31 mars à Saint-Brieuc : les inscriptions sont ouvertes

Startup Weekend rassemble des personnes aux profils variés, qui possèdent la fibre entrepreneuriale. Regroupées en équipes, elles ont 54 heures pour proposer une idée de startup. L'évenement se déroule à la CCI des Côtes d'Armor. Inscrivez-vous dès aujourd'hui.

 

Recommandations