Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Nautisme: de Brest, Le Cargo évolue et ouvre, le 16 avril, une salle d’enchères avec la mise en vente de lots spéciaux

Véronique Maignant, le 05.04.2018

Créée en juin 2017 par Gérard d’Aboville et Fanny Adam, la plateforme dématérialisée dédiée au  nautisme, Le Cargo lance son service d'enchères nautiques. Cette « salle d’enchères » virtuelle ouvrira le 16 avril prochain. Une version adaptée à la vente de bateaux sera mise en place le mois prochain.

Gérard d'Aboville co fondatuer de la plateforme Le Cargo à Brest

Spécialisée dans le matériel nautique, Le Cargo se présente comme une plateforme web de vente et d’achat qui regroupe plus de 40 000 références d’articles mis en ligne par des centaines de vendeurs, classés thématiquement : plaisance, sports de glisse, plongée, pêche, dériveurs et kayaks, décoration marine, librairie maritime et vêtements.

 

Ouverture de la salle d'enchères le 16 avril 

 

Le 16 avril, Le Cargo ouvrira la toute première salle d’enchères virtuelle dédiée au nautisme. "C’est unique dans le secteur des sports et loisirs nautiques ! » précise Fanny ADAM, directrice de la plateforme.« Nous avons voulu créer un modèle qui garantit la sécurité des transactions. Nous avons mis en place un cahier des charges précis avec des conditions d'utilisation du service d'enchères qui doivent être respectées par tous ceux qui souhaitent participer; l’accès à la salle d’enchères sera payant : 2 €. Le modèle proposé aux utilisateurs sera très intuitif et accessible à tous.” Les vendeurs pourront fixer les dates de mise en ligne de leur lot et les durées des ventes, allant de 24 à 72h. Comme pour les ventes immédiates, les transactions financières entre acheteurs et vendeurs seront sécurisées par Le Cargo, tout comme les livraisons, avec un suivi des lots de l'expéditeur au destinataire.

 

Une veste mythique de Gérard d’Aboville aux enchères

Pour cette première vente, les ambassadeurs du Cargo participeront à leur manière aux enchères en vendant des objets personnels qui leur sont chers, au profit d’associations d’utilité publique :
- Samantha Davies, ambassadrice Plaisance, qui a fait le Vendée Globe 2008/2009 et a fini la course 4e, vend la bouteille de bordeaux qui a fait le tour du monde à bord de son bateau. Le produit de cette vente sera reversé à l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque qui vient en aide aux enfants malades nécessitant des opérations. Camille Lecointre, autre ambassadrice en charge des Dériveurs et kayaks, met aux enchères la veste qu’elle portait sur le podium des Jeux Olympiques de Rio en 2016. L’argent récolté sera reversé aux Blouses roses, une association qui intervient auprès des enfants hospitalisés. Enfin, - Antoine Albeau, ambassadeur Sports de glisse, met en vente sa casquette fétiche qui célèbre son 24e titre de champion du monde de windsurf. Les profits réalisés iront à l’association Surfrider foundation qui lutte pour la protection des océans.

Pour sa part, Gérard d’Aboville, co-fondateur du Cargo, mettra en vente, au profit de l'association Marins Sans Frontières, la veste qu’il portait à son arrivée à Brest le 20 septembre 1980, après sa traversée légendaire de l’Atlantique à l’aviron."J’attends avec impatience l’ouverture de cette salle d’enchères ! A côté des lots spéciaux vendus au profit d'associations, j’invite également les amateurs de sports nautiques à venir vendre du matériel pour leur compte par ce service unique. Pendant la durée des enchères, chacun pourra suivre en direct le déroulé des offres, ce qui garantit aux transactions un élément de suspens !”

 

Salle d'enchère Le Cargo 

Lire aussi