Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Morbihan : Chantier Bretagne Sud passe dans le giron du varois Acti

Véronique Maignant, le 29.10.2019

Basée dans le Var, l’entreprise Acti est spécialisée en chaudronnerie, tuyauterie et mécanique dans les domaines naval et industriel. Elle vient de reprendre Breizh Sailing Holding (BSH) dans le Morbihan. BSH détient notamment les sociétés Kenkiz Marine, Etelium et Chantier Bretagne Sud. Avec cette acquisition, Acti se renforce en Bretagne.
 
La signature officielle de cette reprise a eu lieu à La Seyne_sur-Mer (Var) le 24 octobre dernier, en présence des dirigeants des deux sociétés Romuald Seillier, Président d'ACTI et Yannick Bian, dirigeant de BSH.
 La signature officielle de cette reprise a eu lieu à La Seyne-sur-Mer (Var) le 24 octobre dernier, en présence des dirigeants des deux sociétés Romuald Seillier, Président d'ACTI et Yannick Bian, dirigeant de BSH.  Créée il y a près près de 20 ans,  la société Acti (Azur chaudronnerie tuyauterie industrielle) emploie 250 salariés, parmi lesquels deux tiers de techniciens et ouvriers spécialisés et un tiers d’ingénieurs. Son chiffre d’affaires  se répartit à parts équivalentes entre le naval (yachting, navires militaires et de commerce), le bâtiment et l’industrie.
 
« Les activités de BHS sont complémentaires aux nôtres expliquent les responsables. Ainsi par exemple, implanté sur la commune de Belz dans le Morbihan, le Chantier naval Bretagne Sud intervient dans le domaine naval classique mais aussi, à travers l'innovation, au service de nouveaux engins marins (prototypes d'hydrolienne ou de bateau à propulsion électrique avec pile à hydrogène). Il présente en outre l'atout d'avoir un accès direct à la mer et de détenir les accréditations officielles indispensables ». BSH emploie 18 salariés, pour un chiffre d’affaires cumulé de 3 millions d’euros. Architecte naval, ancien de DCNS à Lorient, Yannick Bian avait repris fin 2012 le Chantier Bretagne Sud. Elle construit des bateaux à coque aluminium (sous sa marque propre, Etelium) et fait du refit (remise en état de bateaux de pêche, de travail, d’intervention, etc.) y compris avec changement d’usage. La société travaille aussi activement sur plusieurs projets de recherche et développement, notamment les hydroliennes de Guinard énergies (Finistère), dont le premier prototype a été testé cette année devant son chantier.

>> PORTRAIT : Chantier Bretagne Sud a embarqué dans le dispositif Breizh Fab

Enrichissement mutuel

« Cette étape est importante pour Acti et constitue un accélérateur pour notre entreprise car nos activités vont s'enrichir mutuellement,souligne Romuald Seillier, Président d'Acti.  L'ingénierie de haut niveau de BSH alliée à la richesse de nos retours d'expérience, conduisent à des synergies évidentes et nous permettent d'offrir un service encore plus complet à nos clients. Pour ceux de la région Bretagne, la proximité de BSH va nous permettre de mieux les accompagner sur le long terme. Avec Yannick, nous voyons dans cette reprise le point de départ de nouveaux challenges à mener en commun sur nos métiers traditionnels, mais aussi dans le domaine de l'innovation marine ».


L'évènement

Les enjeux commerciaux hors et intra UE

Europe commerce

Bretagne Conseil, Rennes School of Business et le réseau Enterprise Europe Network organisent une table ronde sur "Les enjeux commerciaux hors et intra UE, les perspectives de Business au sein de l'UE - le soutien de l'UE aux entreprises bretonnes". Rendez-vous le 14 novembre, à 18h30, à Rennes School of Business. Gratuit, inscription en ligne.