Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Chantier Bretagne Sud
Aude Sirvain
Dans la nef de Chantier Bretagne Sud, Guillaume Poirier, chargé d'affaires, et Yannick Bian, dirigeant. A l'arrière-plan, des éléments d'une hydrolienne de Guinard Energies, en passe d'être mise à l'eau.

Dans le Morbihan, Chantier Bretagne Sud a embarqué dans le dispositif BreizhFab

Julie Menez, le 30.01.2019

Année chargée pour l'entreprise de Belz ! Elle s'engage dans une démarche visant à augmenter sa performance industrielle, et pousse les murs pour accueillir des projets innovants en lien avec la mer.

C'est niché dans la superbe Ria d'Etel, à Belz, qu'est installé Chantier Bretagne Sud. "Mon projet, c'était de créer un pôle technique des métiers de la marine, ainsi qu'un centre d'expérimentation", résume Yannick Bian, architecte naval qui a repris l'entreprise en 2012, alors que l'activité était en sommeil depuis plusieurs années.

Pour la partie "métiers de la marine", CBS s'organise autour de la maintenance nautique, le montage mécanique et la construction navale. "Nous engageons une démarche commerciale pour la partie montage et la construction", précise le chef d'entreprise.

Des bateaux en aluminium et plastique recyclé

Référencé Ugap, CBS travaille majoritairement pour un public de professionnels (ports, pompiers) sur des bateaux de servitude. Le chantier utilise l'aluminium ("matériau le plus écologique") et le plastique recyclé. "Il s'agit d'être cohérent dans notre démarche. En 2015, nous avons investi 110.000 € dans une aire de carénage répondant à la nouvelle règlementation sur l'eau, afin de rejeter de l'eau pure dans la ria d'Etel, classé site Natura 2000", rappelle Yannick Bian. 

Le chantier emploie 23 personnes (dont deux apprentis) pour un chiffre d'affaires de 3M€ (intégrant celui de Kenkiz Marine, seconde entreprise de Yannick Bian de matériel de plaisance et de plongée). Sa croissance annuelle est de 20 %.

Un plateau technique pour les projets innovants

Dans les ambitions fortes de Chantier Bretagne Sud, il y a aussi l''expérimentation" : un investissement de 100.000 € pour la création d'un plateau technique, fin mars, à l'étage d'un batiment existant, est ainsi programmé. Il s'agira d'accueillir les porteurs de projets innovants en rapport avec la mer qui pourront ainsi profiter d'un accès direct à la mer. "C'est un projet mené avec l'association Drones et Océans (dont fait partie CBS). L'idée est d'être un fablab à vocation commerciale", précise Guillaume Poirier, chargé d'affaires et coordinateur d'ateliers.

L'accompagnement BreizhFab pour gagner en performance

Cette ambition d'innovation et le savoir-faire qui caractérisent la renaissance de Chantier Bretagne Sud lui ont permis d'intégrer le dispositif régional BreizhFab, pensé comme un accélérateur de l'industrie bretonne. Pour Yannick Bian, c'est une vraie chance. Outre que "les partenaires bancaires sont attentifs à ce dispositif", il s'agit aussi de structurer encore davantage l'entreprise (certifiée Iso 9001) et de gagner en performance.

>> LIRE AUSSI : Avec BreizhFab, les industriels bretons sous un même toit

CBS a ainsi pu bénéficier de la venue d'un consultant spécialisé en management et en performance organisationnelle, venu auditer l'entreprise durant plusieurs jours. Après avoir mené des entretiens afin de déterminer les compétences et le fonctionnement de chacun, l'expert va aussi revenir sur l'organisation des services et les interactions. Une prestation dont l'entreprise, sans BreizhFab, n'aurait pas pu bénéficier. 

"Il va y avoir une restitution avec des propositions d'améliorations", précise Yannick Bian. Un groupe de travail de six salariés, impliqués depuis le début dans le dispositif, mettra ensuite sur pied un plan d'actions afin que le chantier puisse s'organiser pour travailler de façon industrielle et répondre encore mieux aux exigences croissantes des clients.

>> DOSSIER : Dans les Côtes-d'Armor, Industrie du futur et BreizhFab au service du recrutement

Esprit d'équipe et orientation clients

"C'est important que le groupe de travail mène l'écriture de la stratégie, dans le respect de ses valeurs. C'est-à-dire la solidarité et l'orientation clients. L'humain doit primer." Car pour le dirigeant de CBS, dans BreizhFab comme dans tous les projets de l'entreprise, il est nécessaire d'avoir l'adhésion des équipes. Un pari qui semble déjà réussi pour le chef d'entreprise qui souligne avec une certaine fierté, "le bon état d'esprit, positif", des salariés. 

La seconde étape de BreizhFab chez Chantier Bretagne Sud sera la mise en place du contrôle de gestion. L'entreprise s'y attaquera à partir du second semestre 2019. 

D'ici là, il y aura la mise à l'eau, à quelques encablures de la ria, du prototype d'une hydrolienne de Guinard Energies, associée à une technologie d'Entech Smart Energies. Un projet entamé en 2011 et que toute l'équipe de CBS est impatiente de voir se réaliser. "Nous avons aussi un bateau de travail équipé d'une grue, à sortir pour le printemps", précise Yannick Bian, dont les journées sont décidément bien remplies.

En savoir plus

L'évènement

Plato : rendez-vous avec les nouveaux modèles économiques

Plénière Plato

La plénière régionale Plato (réseau d'entreprise animé par les CCI bretonnes) se tiendra à Saint-Brieuc, le 2 juillet. Au programme des conférences et des tables rondes pour des échanges effervescents ! Plus d'infos en ligne.