Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Mobilité. En roulant, la Navette de Cornouaille augmente l'employabilité des personnes et l'attractivité des entreprises

Maude Duval, le 10.10.2022

Agréée depuis le 1er août 2022, l'entreprise d'insertion La Navette de Cornouaille facilite les trajets domicile-travail en proposant un transport collectif à bord de mini-bus électriques : un service RSE compatible à 200% ! Les entreprises du Finistère-sud qui l'ont compris ajoutent un maillon fort à leur attractivité, à la qualité de vie au travail de leurs salarié(e)s et booste, par la même occasion, leur marque employeur.

DR

Sur la route dès 3h30 pour assurer les premières navette matinales vers les industries de Cornouaille ; reprendre du service à l'heure du déjeuner pour ramener les salariés de la nuit à leur domicile et conduire les équipes du soir au travail ; terminer la tournée en soirée, de 19h à minuit, et recommencer le lendemain, et le surlendemain (du lundi au samedi), en suivant les mêmes chemins... Ainsi passent les journées de la Navette de Cornouaille, une toute nouvelle entreprise d'insertion, fondée par l'association quimpéroise Mobil'Emploi qui oeuvre depuis quinze ans déjà au déploiement local du transport à la demande. 

Avec cette nouvelle entreprise, La Navette de Cornouaille élargit son domaine d'expertise et d'intervention aux entreprises de la région de Quimper. Un plus qu'une vingtaine d'entre elle, des industries locales en majorité, ont déjà actionné. "La Navette de Cornouaille est un service déployé à l'échelle du territoire pour faciliter le transport des personnes de leur domicile à leur lieu de travail (aller/retour), sur des créneaux horaires le plus souvent atypiques. Nous faisons du sur-mesure puisque nous venons chercher les abonnés à la porte de leur maison pour les déposer à celle de l'entreprise, et retour. Dans le contexte économique actuel, ce service présente des avantages à la fois aux salarié(e)s et aux entreprises qui augmente leur attractivité et l'employabilité des personnes qu'elles recrutent", explique Françoise Gourlaouen, directrice de l'entreprise La Navette de Cornouaille.

Un engagement tripartite

Un mois après sa mise en route, la Navette transporte une quarantaine de personnes quotidiennement, ce qui représente une vingtaine d'entreprises partenaires. L'objectif est d'en rallier davantage. "Nous sollicitons directement les entreprises. Dans notre modèle économique, ce deviennent nos clients en louant un nombre déterminé de places qu'elles mettent ensuite à disposition de l'ensemble de leurs salarié(e)s, quelque soit leur statut (cadres, ouvriers, stagiaires, saisonniers...). L'abonnement mensuel est fixé à 120 euros HT/place pour une distance inférieure à 20 km et 160 euros HT/place pour une distance biquotidienne supérieure à 20 km. La personne qui emprunte la navette paye quant à elle un ticket de 1,50 euros pas trajet, car il nous semble important que le salarié s'engage également", détaille Céline Laurent, chargée de développement au sein de la Navette de Cornouaille et d'accompagner les entreprises locales dans cette dynamique de changement.

RSE compatible

A l'avantage économique, la jeune entreprise en avance d'autres tout aussi convaincants, qu'il s'agisse de l'impact écologique diminué (la Navette roule à l'électrique) ou de l'impact sociétal augmenté puisque la Navette forme des personnes éloignées de l'emploi à la conduite de ses fourgons. "Nous sommes une entreprise d'insertion qui employons aujourd'hui 8 personnes sous ce contrat", souligne Françoise Gourlaouen, également directrice de l'association "matrice" Mobil'emploi. Autant d'arguments que les entreprises partenaires peuvent reprendre à bon escient et inclure dans leurs engagements à rayonnement positif. 

Jusqu'à la fin de l'année, Céline Laurent organise des "Matinées de la mobilité" en partenariat avec les intercommunalités de Cornouaille. Les entreprises intéressées peuvent y participer, pour s'informer dans un premier temps (participation sans engagement), ou contacter La Navette de Cornouaille directement.

 


L'évènement

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Pour leur 17e édition, les Trophées bretons du développement durable changent de nom et deviennent les Trophées bretons des transitions. Organisé depuis 2005 par l'Etat, l'ADEME en Bretagne et la Région Bretagne, ce concours régional récompense les porteurs d'actions innovantes et pérennes en faveur du développement durable.
Associations, établissements d’enseignement, acteurs publics ou encore entreprises ont ainsi jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier.
Les candidatures sont simples et rapides sur la page www.tropheesdd.bzh/candidatez/