Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Masques en tissu. Une filière de fabrication éphémère voit le jour dans les Côtes d’Armor avec le savoir-faire de l’entreprise Daven

Véronique Maignant, le 09.06.2020

Soutenir l’économie par le local et dans un esprit solidaire c’est l’esprit de la démarche initiée par la CCI des Côtes d’Armor. Depuis un mois, l’entreprise Daven basée à Pordic (22) et une vingtaine de couturières indépendantes confectionnent plus de 2 000 masques en tissu par semaine. La mobilisation des couturières a pu se faire avec la complicité de la CMA et la logistique avec celle de l’Automobile Club de l’Ouest. La filière est jeune mais semble déjà bien rôdée.

 

Depuis un mois, l’entreprise Daven basée à Pordic (22) et une vingtaine de couturières indépendantes confectionnent plus de 2 000 masques en tissu par semaine
V.Maignant

Inspirée par l’usine invisible dans le Morbihan et suite à l’association de la CCI Côtes d’Armor à la fabrication solidaire de masques en tissu dans le Trégor, la CCI des Côtes d’Armor et tout particulièrement son président, Thierry Troesch, ont souhaité départementaliser cette opération : « Il y a deux mois nous étions en pleine pénurie de masques. J’ai souhaité soutenir les ateliers de confection et les couturières professionnelles du département. Le rôle de la CCI est de faciliter les commandes. C’est aussi elle et ses antennes qui commercialisent les masques. Il nous a semblé important d’avoir une démarche exemplaire de solidarité. Il est essentiel de produire localement et d’acheter localement. Acheter ces masques est un acte politique ».

 

Dès la mi-avril, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) locale a été contactée pour fournir une liste de couturières indépendantes. L’entreprise Daven, créée en 1994 et spécialisée dans la broderie industrielle et le marquage à façon est pour sa part sollicitée pour confectionner les masques en tissu. Installée à Pordic depuis 2018, dans un atelier flambant, la TPE est pilotée par Catherine et Pierre-Yves Pondaven. « En 2015, nous avons obtenu le titre d’artisan d’art par la chambre de Métier, marque de reconnaissance de notre savoir-faire ».

 

2 000 masques par semaine

Très vite les deux artisans se mettent à élaborer un modèle de masque selon la norme définie par l’Afnor. « Le tissu est de confection française. Nous avons élaboré notre modèle en tenant compte des critères de respirabilité, de filtration, de lavage mais aussi de confort. Le challenge consistait aussi à trouver les matières premières. A la mi-avril nous étions en pénurie d’élastiques, indique Catherine Pondaven. Avec son mari, elle prédécoupe le tissu ainsi que les élastiques, « jusqu’à 4 600 en une semaine » et prépare à destination des couturières, des kits prêts à coudre. « Environ 2 000 kits partent chaque semaine. Nous travaillons avec une vingtaine de couturières.  Pour ce faire, un planning est établi chaque vendredi pour tenir compte de leur disponibilité. En ce moment, leurs clients reviennent et elles ont donc moins de temps pour fabriquer nos maques ».  C’est aussi le cas pour l’entreprise Daven qui consacre, aujourd’hui, 2 jours par semaine à cette activité complémentaire.

 

Un prix unitaire compétitif à 4,20 €

Une fois par semaine, cinq bénévoles de l’Automobile Club de l’Ouest prennent en charge les kits chez Daven afin d’effectuer leur tournée chez les couturières autour de Saint-Brieuc et Lamballe. Ils récupèrent en même temps les masques en tissu confectionnés. « Dès le début de la crise du Covid-19 nous nous sommes manifestés auprès de la Sous-préfète de Dinan pour apporter notre aide à une opération solidaire. C’est elle qui nous a mis en relation avec la CCI des Côtes d’Armor. Nos convoyeurs bénévoles sont d’ailleurs couverts par l’Etat sous le statut de "collaborateur occasionnel des services public"s », explique Philippe Quintin, Président départemental. C’est aussi la sous-préfecture de Dinan qui s’est chargée de veiller au respect de la réglementation et de la sécurité sanitaire.

Afin de fournir la trésorerie nécessaire à la production des premiers masques, la Chambre de commerce a passé commande de 5 000 masques auprès de Daven. Le prix de vente est compétitif mais suffisant pour qu’elles puissent gagner honorablement leur vie : « sur 4,20€ à l’unité, 2,60€ leur sont directement reversés », souligne Louis Noël, Président de la CMA des Côtes d’Armor.

Ces masques sont vendus par lot de 10 minimum.  La CCI Côtes d’Armor se charge des commandes et des livraisons sur 4 points dans le département : CCI Saint-Brieuc, antennes CCI de Lannion, Dinan et Loudéac.

Pour passer commande de masques, c’est ici


L'évènement

Journée conférences "Dans Quel Sens ?" avec l'eclozr

Save the date ! Le jeudi 24 septembre à l'eclozr, venez vivre une journée d'ateliers stratégiques, de conférences et de tables rondes pour questionner ensemble vos ambitions, challenger vos projets et rebondir avec sens !

Au programme : 30 speakers attendus sur des thématiques #Design for new deal, #IntelligenceArtificielle à impact, #Tech for good et #Entreprises à mission 

Recommandations