Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

L'Aéroport de Lorient Bretagne Sud accueille le départ du 1er Tour de France en avion hybride électrique

Maude Duval, le 05.07.2021

Après le vélo, l'aéro. Lorient est territoire d'accueil pour le départ du premier Tour de France en avion hybride, baptisé Cassio par son constructeur, l'entreprise VoltAero. Au total, l'avion à propulsion mixte électrique-thermique va visiter une dizaine d'aéroports nationaux pour clôturer son tour du ciel le 11 juillet prochain, à Rochefort.

MD

L'événement a réuni une cinquantaine d'élus locaux et de chefs d'entreprise du Morbihan, intéressés par la performance, annoncée par l'entreprise VoltAero, de faire voler un avion hybride électrique à travers la France. C'est chose initiée depuis ce lundi matin, sur le tarmac de l'Aéroport de Lorient Bretagne Sud d'où s'est élancé Cassio, l'avion d'un nouveau genre doté de 5 moteurs électriques et d'un moteur à combustion interne. "Les moteurs électriques sont utilisés pour les décollages et atterrissages ; le moteur à combustion interne sert à recharger les batteries en vol de croisière", explique Jean Botti, président de VoltAero, constructeur de cet avion hybride basé en Nouvelle-Aquitaine.

Ancien directeur général délégué à l'innovation chez Airbus, Jean Botti a créé VoltAero pour imaginer l'avion de demain, un avion sûr, silencieux, efficace et éco-responsable. A l'échelle du prototype, Cassio préfigure l'avion de série de 4, 6 ou 10 places selon la puissance de ses moteurs (330, 480 ou 600 kW). "Le démonstrateur valide la configuration du groupe motopropulseur du Cassio et prépare la certification selon les spécifications européennes", explique le dirigeant. Les premières livraisons de Cassio sont prévues à l'horizon 2023.

Propulser la mobilité de demain

"C'est une révolution dans l'évolution de l'aviation", n'hésite pas à souligner Olivier Galzi, vice-président d'Edeis, gestionnaire exploitant de plusieurs aéroports en France et co-organisateur avec VoltAero de ce Tour de France inédit. "Avec Cassio et ce tour de France des aéroports régionaux, nous faisons la démonstration que le transport aérien propre et durable est désormais réalité. C'est une nouvelle page de l'aéronautique en France qui s'écrit aujourd'hui, qui facilitera demain le désenclavement des territoires et l'ouverture de nouvelles lignes interrégionales", se projette Olivier Galzi. L'exploitant est candidat au renouvellement de la concession aéroportuaire orchestré par la DGAC, pour la gestion de l'Aéroport de Lorient Bretagne Sud à compter du 1er janvier 2022.

Lorient au rendez-vous

En accueillant cet événement pionnier, l'Aéroport de Lorient Bretagne Sud s'inscrit dans cette perspective. "Depuis le départ d’Air France, l'aéroport de Lorient Bretagne Sud recentre son activité sur l'aviation d'affaires. C'est un aéroport de services tourné vers l'innovation, c'est pourquoi nous sommes au rendez-vous pour inaugurer ce Tour de France et découvrir l'aérien de demain", souligne Pierre Montel, président de la CCI du Morbihan, gestionnaire depuis plus de 50 ans de la plateforme aéroportuaire du Morbihan.

Décollé de Lorient vers 11h00 ce lundi matin, Cassio a fait étape à Tours avant de redécoller vers Le Havre, ville d'arrivée de cette première journée. Cassio est attendu le 11 juillet à Rochefort, sont aéroport d'attache.

Voir le site VoltAero


L'évènement

Rentrée. Une soirée autour de l'artisanat et du commerce organisée par la CPME 56

Rentrée. Une soirée autour de l'artisanat et du commerce organisée par la CPME 56

Comme chaque année, la CPME 56 organise un événement dédié aux TPE - PME. Cette année, la reprise s'annonce, les voyants sont au vert. Il est important d'en parler afin de permettre aux TPE/PME de participer au rebond de l'économie. La soirée sera animée par Pierre Montel, président de la CCI du Morbihan.