Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Intelligence énergétique : 5 start-up de l’Ouest injectent 6 M€ dans ATL-EN-TIC dont 2,5 M€ financés par les Investissements d'Avenir

Véronique Maignant, le 08.11.2018

Cinq start-up de l’Ouest lancent la coentreprise ATL-EN-TIC pour accélérer la performance énergétique des industriels. Il s’agit d’une des briques du programme SMILE, ce grand réseau électrique intelligent porté par les régions Bretagne et Pays de la Loire. Projet d’envergure, il est cofinancé à hauteur de 2,5 M€ par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) opéré par Bpifrance. Le total de l’investissement en R&D se monte à 6 M€.

Energiency à Rennes (35) Akajoule à Saint-Nazaire (44) Enerdigit à Nantes (44), Entech à Quimper (29) et NKE Watteco à Hennebont (56), ces 5 entreprises basées dans l’Ouest sont engagées dans  SMILE, le programme de soutien aux Réseaux Électriques Intelligents lancé en 2016. « Elles ont décidé d’additionner leurs différentes compétences en vue de proposer une offre packagée aux industriels à la recherche de solutions plus économes en énergie », indique Hervé Daniel, Directeur de CEEI Creativ à Rennes, un des partenaires du projet en charge du montage du dossier de financement. Cette addition des forces a donné naissance en juin à la SAS ATL-EN-TIC (pour ATeLier – ENergie – TIC). L’entreprise bénéficie d’un investissement total en R&D de plus de 6 M€, dont 2,5 M€ financés via le Programme d’Investissement d’Avenir (PIAVE) de l’Etat Français et opéré par Bpifrance. Il s’agit du premier financement opéré dans le cadre de SMILE pour un projet collectif d’entreprises. Quatre autres partenaires sont également parties prenantes du projet : EDF (conseil et accompagnement), Siemens (cyber-sécurité), Systovi (solaire photovoltaïque), OET (installation d’équipements). 

 

Accroître la compétitivité des industriels

« Les industriels disposent déjà de données qui ne sont pas assez exploitées aujourd’hui, alors qu’elles contiennent des gisements importants de compétitivité. Grâce à ATL-EN-TIC, tous les industriels (PMI, ETI ou Grand groupe), quel que soit leur stade de maturité, peuvent se lancer dans une démarche Energie 4.0 et réaliser rapidement des économies d’énergie », souligne Arnaud Legrand, dirigeant d’Energiency et Président d’ATL-EN-TIC. Créée en 2013, Energiency a consacré les deux premières années à « développer le socle technologique ». Un travail de fond mené en partenariat étroit avec des chercheurs de l’Inria, dont plusieurs ont aujourd’hui rejoint les rangs de la startup. Si bien que celle-ci figure parmi les pointures françaises des technologies de science des données et d’intelligence artificielle : big data, data mining, machine learning notamment. En 2015, l’entreprise s’est également distinguée par la réalité augmentée. L’application développée permet d’optimiser un process industriel grâce à la visualisation en direct des informations de consommation. L’heure est à l’accélération avec ATL-EN-TIC

 

Un premier client: le Groupe industriel CETIH

La nouvelle entreprise domiciliée à Rennes compte déjà un premier client : le Groupe industriel CETIH, spécialisé dans l’accueil (portes d’entrée) et l’enveloppe de l’habitat (fenêtres, solaire, rénovation énergétique), comptant sept usines en France. CETIH regroupe 6 marques : Bel’M, Zilten, Novatech Europe (joint-venture), SWAO, Systovi et Neovivo. Implantée en Loire-Atlantique, CETIH compte 1 300 collaborateurs, et réalise un chiffre d’affaires de 215 M€ sur l’exercice 2017- 2018. Pour Anaël Le Goff, en charge de l’énergie au sein du Groupe « les capteurs ne suffisent pas pour manager l’énergie dans une usine. Il faut facilement accéder aux données en temps réel, les analyser en les croisant avec d’autres données liées à notre activité, et enfin en déduire des actions réalisables par les équipes. ATL-EN-TIC nous permet cette démarche, et ainsi franchir un nouveau cap en matière de performance énergétique. » D’autres industriels ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt pour participer au lancement de ce programme pouvant générer jusqu’à 15% d’économies sur la facture d’énergie, et par ailleurs éligible à des aides régionales.

 

ATL-EN-TIC 

 

 


L'évènement

Open de l'industrie 2020. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 septembre

Pour sa 5ème édition, l'Open de l'Industrie se déroulera le mardi 13 octobre, de 13h30 à 18h30, au Palais des Arts et des Congrès de Vannes.
Pour des raisons évidentes liées à l’évolution de la crise sanitaire, le comité d'organisation de l’Open de l’industrie a pris la décision de réduire la programmation de cet événement.
C’est pourquoi, exceptionnellement cette année, l’Open de l’industrie se déroulera sur une demi-journée.

Au programme :

13h30 – Remise de Trophées Crisalide Industrie #3
A partir de 14h40 – Rencontres B2B
A partir de 14h40 – Ateliers thématiques
17h – Conférence exceptionnelle de Marc Halévy et Iker Aguirre : “Qu’est-ce qui nous arrive ?”

Pour participer à cet événement, inscriptions en ligne jusqu'au 30 septembre.