Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Groupe Godard (22). Le spécialiste de le vente et réparation poids lourds achève sa restructuration et un investissement global de 5,5 M€

Véronique Maignant, le 19.04.2022

Malgré un climat incertain, Hervé Godard n’a jamais dévié de sa stratégie de développement initiée il y a cinq ans. Sur l’année 2021 et 2022, il a investi 5,5 millions d’euros sur l’ensemble de ses quatre sites de vente et réparation poids lourds dont 2 millions d’euros sur le seul site de Saint-Brieuc. Ce dernier, d’une surface de 1 600 m² sera inauguré courant juin. Le Groupe Godard emploie 44 salariés pour un chiffre d’affaires 2021 de 7,5 millions d’euros, en croissance de 5%.

Hervé Godard à la tête du Groupe Godard implanté dans les Côtes d'Armor

Depuis le 1er janvier 2021, Hervé Godard est à la tête du Groupe éponyme constitué de 4 établissements répartis sur les Côtes d’Armor. Les garages APLS (Armor Poids Lourds Services) à Saint-Brieuc et Dinan sont consacrés au développement de la marque MAN Trucks & Bus. La marque Absolut est dédiée aux autres activités du groupe avec Absolut Carrosserie et Absolut Négoce (achat et revente de véhicules d’occasions) à Dinan et enfin Absolut Garage à Saint-Jouan-des-Guérets, spécialisé dans la réparatio multimarques et représentant la marque Fiat Utilitaire.  Cette nouvelle organisation a entraîné le recrutement d’une dizaine de collaborateurs dont un responsable RH, un directeur des sites APLS et un responsable d’activités atelier mécanique. « L’objectif est de structurer l’entreprise pour permettre à ma femme et moi de prendre de la hauteur. En 2026, nous visons un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros et un effectif global d’une cinquantaine de collaborateurs. »

Une activité entretien réparation soutenue

Après la crise sanitaire, la guerre en Ukraine ouvre une nouvelle période d’incertitude. « Comme tous les autres professionnels du secteur, nous subissons des retards de livraison dans nos camions. Aujourd’hui, nous sommes entre 12 et 18 mois de délais. Entre le manque de composants électroniques et la destruction d’une usine de câbles électriques en Ukraine, un certain nombre de camions sort des lignes de production sans pour autant être prêts à rouler. Pour autant, ce retard dans les livraisons va accroître l'activité entretien réparation puisque les entreprises de transport devront garder leurs camions quelques mois de plus.» Hervé Godard ne remet nullement en cause ses choix d’investissement.  « Prenez le site de Saint-Brieuc que nous allons inaugurer en juin prochain. Heureusement que nous avons anticipé. En l’espace d’un an, les prix de 2021 ont pris 10%. » D’un montant de 2 millions d’euros, l’investissement permet au dirigeant de doubler la surface du site dédié à la réparation de camions multimarques et marque MAN.«Les conditions de travail de nos salariés et l’accueil clients vont sensiblement progresser. »

 

Des hausses de salaire de l’ordre de 10%

Depuis 20 ans qu’il a démarré son activité, Hervé Godard accorde une place centrale à la formation et la qualification des collaborateurs. « Notre culture sociale porte ses fruits. Nos collaborateurs sont fidèles. On enregistre un très faible turn-over.  De 70 000 euros de budget de formation en 2021, nous allons passer à 90 000 euros. Nous avons aussi anticipé la question du pouvoir d’achat avec une hausse des salaires de l’ordre de 10%. De même, dans la mesure du possible, nous proposons des évolutions de postes en interne. L’objectif est d’associer tous nos collaborateurs sur le long terme », souligne Hervé Godard qui s’est fait accompagner en 2021 par une coach en organisation et management. « Depuis le début d’année, elle nous accompagne aussi dans la mise en place de la méthode 5S sur le site de Saint-Brieuc. L’objectif est d’optimiser l’organisation des postes de travail. »

Garage Godard (22) : un objectif de croissance ambitieux porté par des collaborateurs solidaires


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.

 

Recommandations