Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Groupe Arkéa. Tous les indicateurs financiers sont à la hausse en 2019

, le 04.03.2020

Arkéa clôture l'année 2019 avec des résultats à la hausse sur tous les tableaux. A l'issue de son conseil d'administration, tenu hier à Brest, le groupe coopératif et collaboratif de services financiers a arrêté l'exercice précédent sur des indicateurs financiers au plus haut, avec notamment des revenus de 2,3 milliards d'euros et un résultat net part du groupe à 511 millions d'euros. 

Arkéa clôture 2019 sur des résultats en hausse
DR

Arkéa a réalisé, dans l’ensemble de ses métiers, des performances financières et commerciales en tous points remarquables, qui confirment la solidité du groupe, la pertinence de son modèle d’affaires et sa capacité à créer de la valeur dans un environnement en rapide évolution. Le groupe Arkéa dispose aujourd’hui de tous les atouts pour se positionner en précurseur d’une finance au service d’une économie responsable et d’une croissance durable », a déclaré Jean-Pierre Denis, son Président, à l’issue du Conseil d’administration qui a arrêté les comptes pour l'exercice 2019. 

Les revenus du groupe coopératif et collaboratif continuent de progresser pour atteindre 2,3 milliards d'euros (+ 7,3 %). "Les activités BtoB et prestations bancaires en marque blanche contribuent aux revenus à hauteur de 15 %. Ils intègrent également une plus-value liée à la cession de la participation dans le groupe Primonial à hauteur de 194 millions d'euros", précise le communiqué de presse. Le résultat net part du groupe se situe au plus haut, à 511 millions d'euros, soit une hausse de 16,8 % par rapport à 2018.

"Un excellent niveau de solvabilité"

Ces bons résultats confortent Arkéa dans sa structure financière jugée solide. "Le groupe affiche un excellent niveau de solvabilité avec un total de bilan qui progresse de 16,5 % pour atteindre 157 milliards d'euros, contre 135 en 2018, avec un coefficient d’engagement de 102 % (ratio crédits bruts sur dépôts)." Les capitaux propres part du groupe augmentent de près de 10 %, à 7,3 milliards d'euros, dont 2,3 Md€ de parts sociales.  Le ratio de solvabilité Common Equity Tier One (CET 1) se maintient à 16,4 %. "Très largement supérieur aux exigences imposées par la Banque centrale européenne, il reste parmi les plus élevés de la place bancaire française", rappelle le communiqué.

Plus de 263 000 nouveaux clients en 2019

D'autres indicateurs viennent soutenir cette croissance jugée durable : le portefeuille de sociétaires et clients connaît une hausse significative de 5,3 % pour s’établir à 4,7 millions au total. En 2019, plus de 263 000 nouveaux clients particuliers et professionnels ont rejoint le groupe. "La production de crédits atteint un niveau record à 16,1 milliards d'euros, en hausse de + 15 %. L’augmentation concerne toutes les familles de crédits et porte le niveau des encours à 62,9 milliards d'euros, en hausse de 11,3 % par rapport à fin décembre 2018. Sur le terrain de l’épargne, le groupe affiche un encours total en hausse de 12,4 %, à 124,9 milliards d'euros. En assurances de biens et de personnes, le groupe poursuit son développement commercial à un rythme soutenu", égrène le communiqué. 

Pour la nouvelle directrice générale du groupe Arkéa, Hélène Bernicot« les résultats 2019 constituent un formidable indicateur de la confiance qu’inspire le groupe Arkéa. La conquête de 263 000 nouveaux clients particuliers et professionnels traduit l’attention, toujours plus grande, accordée par nos équipes à la relation et au parcours clients. Arkéa, c’est aussi 1 024 recrutements en CDI en 2019, sans oublier le millier d’alternants et de stagiaires accueillis dans le groupe. A l’heure où l’on parle beaucoup de responsabilité sociale, d’impact positif des entreprises dans la société, cette dynamique de l’emploi, qui constitue une spécificité de notre groupe dans l’univers bancaire, en est une illustration concrète."

Plus de 240 millions d'euros d'investissement en capital

Parmi ses actions 2019, le groupe Arkéa tient à souligner qu'il fut "la première banque française à supprimer intégralement les frais d'incidents bancaires pour les personnes financièrement fragiles" ; et côté entreprises, d'avoir investi plus de 240 millions d'euros en capital dans de jeunes pousses telles que Tok Tok Doc, et dans des groupes expérimentés comme les chantiers Piriou, à Concarneau, s'il ne fallait n'en citer qu'un.

Vers le site Arkéa


L'évènement

Santé du dirigeant : une conférence en ligne pour ré-entreprendre sans s'épuiser

La crise du COVID-19 induit des changements majeurs : tout est possible, le meilleur comme le pire. Cette conférence, organisée par la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur en partenariat avec la CCI Morbihan, donne à l'entrepreneur des pistes pour entreprendre dans un monde plus incertain tout en veillant à se préserver.

Animée par Olivier Torres, professeur à l’Université de Montpellier et Montpellier Business School, Président de l’Observatoire Amarok, premier observatoire sur la santé des chefs d’entreprises et travailleurs indépendants ; Laure Chanselme, psychologue et Chihiro Kageura, chargée de mission, cette conférence sera centrée sur l'entrepreneuriat et l'entreprise : elle restituera les résultats de l’enquête nationale de l’Observatoire Amarok et abordera notamment la question de la vigilance entrepreneuriale et comment entreprendre dans l'incertitude avec cette reprise et ce redémarrage d’activité. La deuxième partie fera un focus sur l'entrepreneur en tant qu'individu et sur l'importance de se préserver pour pouvoir entreprendre sans s'épuiser.

LE 06 JUILLET 2020 - WEBINAIRE - DE 18H30 À 19H30