Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Eureden (29) affiche un chiffre d’affaires stable à 3,1 milliards d’euros et des bénéfices

Véronique Maignant, le 10.12.2021

Eureden, issue de la fusion des coopératives Triskalia et Cecab au 1er janvier 2021, était réunie à Quimper, ce vendredi 10 décembre 2021, en assemblée générale. L’occasion pour Serge Le Bartz, président et Alain Perrin, directeur général de dévoiler leurs ambitions à l’horizon 2027. Le chiffre d’affaires combiné annuel d’Eureden s’élève à 3,1 milliards d’euros sur la période du 1er juillet 2020 au 30 juin 2021 dont 25 % réalisés à l’export.  Il est équivalent à celui de l’exercice précédent. Le résultat net s'élève pour sa part à 16,4 millions d'euros.

Alain Perrin , directeur général de la coopérative bretonne Eureden

« Dans un contexte de pandémie persistante et de marchés compliqués, Eureden poursuit sa construction et garde le cap sur ses objectifs : le Bien Manger et un chiffre d'affaires à l’horizon 2027 de 5 milliards d’euros », annonce Alain Perrin , directeur général d’Eureden dont le siège social est situé à Mellac dans le Finistère. Pour l’heure, le chiffre d’affaires combiné annuel s’élève à 3,1 milliards d’euros sur la période du 1er juillet 2020 au 30 juin 2021. Il se répartit équitablement entre les activités amont (55 % du chiffre d’affaires) et celles de l’aval et de la distribution (45 %, dont 15 % sur Long Life et 9 % sur la Distribution Verte). Le groupe a généré au 30 juin 2021 un EBITDA combiné de 94.8 millions d’euros.

Le montant des investissements s’élève pour sa part à 60 millions d’euros sur l’année écoulée. « 40% de ces Capex concernent des investissements de remplacement, 13% de l’extension de capacité et 11 % des éléments de productivité. Par ailleurs, près de 9 % de ces dépenses ont concerné des investissements liés à l’environnement ».

Face à la flambée des prix des matières premières, du coût de l’énergie et de l’évolution des cours,  la coopérative  a redistribué 50% de son résultat aux adhérents. Elle a également mobilisé en faveur des coopérateurs plus de 25 millions d’euros en avances et prêts sur l'ensemble des métiers et des compléments de prix ont été versés en lait, en pommes de terre, en céréales… « Les caisses sanitaires ont également été mobilisées, tout comme les caisses de péréquation qui fonctionnent comme des assurances. En légumes, c’est l’intégralité de la caisse de péréquation qui a été reversée aux producteurs soit 2,8 millions d’euros. »

 

Un programme de  croissance et de transformation

L'objectif d'Eureden est d’atteindre une taille critique au niveau européen en vue de préserver son  indépendance. « Pour ce faire, nous avons besoin de transformer notre coopérative, de renforcer de manière forte et soutenable notre performance opérationnelle et de démontrer que nous sommes capables d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés, à savoir 150 millions d’euros d’EBITDA en 2023. Un programme de transformation a été lancé cette année », poursuit Alain Perrin.

Pour les dirigeants, le développement d’Eureden passera par des opérations de croissance externe, comme le rapprochement réalisé en novembre dernier avec la société franc-comtoise André Bazin (spécialiste des produits de charcuterie). « Elle nous permettra de devenir un leader de la salaisonnerie en France".  Le développement de nouvelles offres est aussi à l’ordre du jour. Le Récolteur (offre en circuit court de produits frais, de saison, produits et conditionnés par les adhérents lancée en 2020) implique aujourd’hui 130 adhérents et 9 points Relais Le Récolteur sont ouverts dans des Point Vert et Magasin Vert.

Nouveauté 2021, un distributeur automatique (24h/24 - 7j/7) proposant une sélection de produits frais et ultra locaux, a été installé dans le Point Vert de Carhaix. Un deuxième ouvrira bientôt ses portes dans le Magasin Vert de Concarneau. Trois autres devraient voir le jour d’ici 2022.

Au cours des 10 prochaines années, 50% des agriculteurs partiront à la retraite. Eureden s’engage à soutenir les formations techniques au sein des lycées agricoles et accompagner les transmissions et le développement des exploitations vers des filières durables. 36,4 % des jeunes agriculteurs s’installant en Bretagne sont accompagnés par la coopérative .

Autre transformation à opérér : "Aujourd’hui, 9,67 % des élus de la coopérative sont des femmes. L’objectif est d’atteindre 20 % de femmes au sein des instances Eureden à l’horizon 2025, avec un palier intermédiaire à 15 % en 2023, en cohérence avec le pourcentage de femmes chefs d’exploitation."


Chiffres clés

CA: 3,1 Mds €

Effectif : 8 500

Nombre de sites de production : 50 dont 3 en Espagne et 1 en Hongrie

Nombre de magasins : 28

400 élus

19 500 adhérents

Eureden est composé de 6 branches : Agriculture, Oeuf, Viande, Frozen Food, Long Life et Distribution Verte)

Ses principales marques :  d’aucy, Jean Nicolas, Globus, Paysan Breton, Cocotine, Aubret, Point Vert et Magasin Vert.

 


L'évènement

Journée du Numérique responsable dans l'Ouest : un événement hybride et multi-sites le 25 janvier prochain

Journée du Numérique responsable dans l'Ouest : un événement hybride et multi-sites le 25 janvier prochain

ADN Ouest, l’association qui Agit pour le Développement du Numérique dans l’Ouest, se mobilise pour sensibiliser aux enjeux environnementaux du numérique en organisant un événement
hybride et multi-sites le 25 janvier prochain. Une journée dédiée au numérique responsable dans 6 villes de l’Ouest dont Brest Ploufragan et Rennes.
L’objectif de cette journée est double :  Sensibiliser sur l’impact environnemental du numérique et susciter une mise en action des professionnels du secteur par le partage de
pratiques permettant une utilisation plus sobre du numérique. Inscription ici

Recommandations