Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Eté 2020. La Bretagne décroche la 2e place sur le podium des destinations vacances

MD, le 31.08.2020

Derrière la Nouvelle Aquitaine et juste devant l'Occitanie, la Bretagne est la deuxième destination au classement des régions plébiscitées cet été par les touristes. Avec 12% des séjours estivaux des Français, contre 10% l'an passé, la Bretagne a gagné en attractivité. Premier bilan de la saison : 85% des professionnels du tourisme se disent satisfaits de la fréquentation.

Les professionnels du tourisme en Bretagne sont satisfaits de la saison.
Emmanuel Berthier/CRT

A la veille de la rentrée scolaire, c'est l'heure des premiers bilans de l'été. Fidèle aux enquêtes d'intentions de départs, qui plaçaient la Bretagne dans le peloton de têtes des destinations de vacances, le premier bilan dressé par le comité régional de tourisme en Bretagne laisse apparaitre une fréquentaion touristique en hausse et la satisfaction générale des professionnels. "La fréquentation française est venue compenser l’absence remarquée des clientèles étrangères", confirme le Comité régional du tourisme de Bretagne dans son premier bilan 2020. Mieux, beaucoup de Bretons ont choisi la Bretagne pour leurs vacances. "Leur présence a été clairement remarquée par les professionnels du tourisme."

Une saison quasi équivalente à celle de 2019

Bien que l'activité enregistrée sur les deux mois d'été n'aie pas rattrapé la perte de business subie en amorce de saison, les professionnels locaux affichent cependant une large satisfaction : "Plus de 4 professionnels du tourisme de Bretagne sur 5 sont satisfaits, voire très satisfaits de l’été 2020 qui devrait afficher des résultats relativement voisins de ceux de l’été 2019, un des meilleurs millésimes des dix dernières années", précise le CRT de Bretagne. 

Entre les mois de juillet et août, près de 54 millions de nuitées ont été validées. "82 % des professionnels de l’hébergement se disent satisfaits de la fréquentation sur cette période." Cette année, les vacanciers ont préféré l'hôtellerie et la location de meublés. L'hôtellerie de plein air marque, quant à elle, un recul. Ceci s'explique par le contexte sanitaire et les précautions prises par les touristes. 

Les activités de plein air ont fait le plein

La tendance se retrouve dans le choix des activités de loisirs, quand celles pratiquées en plein air marquent un regain du nombre d'amateurs cet été. En août, les activités nautiques et balades en mer ont eu plus de succès que celles se pratiquant dans un espace couvert.

>> Lire aussi : Tourisme : 77% des professionnels bretons sont satisfaits de la fréquentation en juillet

Ces bons résultats laissent pour autant planer un sentiment d'inquiétude chez les professionnels, qui doivent s'adapter aux comportements aléatoires et difficilement prévisibles des vacanciers, liés à leur extrême prudence : agissant en fonction de l'actualité et de l'évolution de l'épidémie, ces derniers ont davantage pratiqué la réservation de dernière minute pour réserver leur séjours, ou pour l'annuler.

Inquiétude pour la suite

Fin août, l'augmentation de cas de Covid-19 annoncés en France et la reprise de la circulation du virus ont "stoppé les envies de vacances tardives". Les professionnels l'ont noté : la fréquentation s'est arrêtée rapidement.

Pour septembre, l'incertitude marque la règle : "Aujourd’hui, 10% des Français (16% des retraités) déclarent avoir prévu de partir en vacances en septembre et 9% aux vacances de la Toussaint", annonce le CRT de Bretagne. 

Lire le bilan publié par le CRT de Bretagne


L'évènement

DuoDay : accueillir une personne en situation de handicap en entreprise

DuoDay : accueillir une personne en situation de handicap en entreprise

Le 19 novembre 2020, partout en France, l’opération DUODAY permettra la formation de duos entre des personnes en situation de handicap et des professionnels volontaires dans de nombreuses entreprises, collectivités ou associations. Pour participer, c'est ici.