Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Edcom (35) se développe au Quebec avec un nouveau comparateur forfaits et mobiles

Véronique Maignant, le 06.05.2021

Edcom s’envole au Quebec avec une nouvelle plateforme pour comparer les forfaits mobiles, Internet et smartphones. Cet investissement de 200 k€ représente, pour l’entreprise rennaise créée en 2006, une porte d’entrée au marché Canadien puis Américain. Edcom, acteur rennais indépendant du secteur de la téléphonie et d’Internet, a atteint un chiffre d’affaires de 1,6 M€ en 2020.

Edcom

La plateforme Top-Plans a été développée en interne par l’équipe technique, les principales fonctionnalités sont ainsi les mêmes que la version française. Une partie « entreprise » y sera cependant très rapidement ajoutée car cela correspond à un besoin spécifique au territoire. « Actuellement, le marché Québécois de la téléphonie et d’Internet est le même qu’en France il y a 10 ans. Peu de comparateurs existent sur l’ensemble du marché Canadien. Le Gouvernement, par le biais du CRTC1, souhaite le dynamiser, faire naître de nouveaux acteurs et surtout, faire jouer la concurrence pour baisser les prix, explique Xavier Lucas, créateur d’Edcom à Rennes. Un forfait mobile classique coûte environ 70$ canadiens par mois au Québec contre 15€ en France. Avec notre plateforme, notre rôle premier sera d’informer gratuitement les québécois sur le marché et de dénoncer certaines pratiques : on constate une opacité de la communication dans ce secteur. » Edcom va donc proposer aux consommateurs des bilans et rapports réguliers du marché, un comparateur de mobiles et forfaits, des informations essentielles pour qu’ils puissent faire des économies. Il s’agit aussi pour l’entreprise de se faire connaître au Québec auprès des acteurs locaux pour à terme atteindre plus facilement le Canada dans son ensemble et les États-Unis.

 

Un modèle économique éprouvée

Ce lancement représente un investissement total de 200k€ (frais juridique, communication, traduction, etc.). Un réseau d’entreprises d’expatriés a accompagné Xavier Lucas et Antoine Spaeter, l’un de ses associés, dans la création de cette entreprise à Montréal. Dans les mois à venir, l’objectif sera de monétiser la plateforme en contactant les acteurs du secteur (opérateurs et marchands). « Ainsi, le chiffre d’affaires sera généré selon le modèle économique choisi, toujours en fonction de comment se comporte le marché : la publicité, les liens d’affiliations ou la vente de données ». Un recrutement est également prévu pour assurer la rédaction de contenu et la mise à jour des offres quotidiennement. Depuis près de 15 ans, Edcom accompagne les internautes dans leur décision d’achat en comparant gratuitement les différentes offres sur le marché. Levées de fonds, refontes et évolutions des moyens techniques ont permis, au fil du temps, de développer considérablement l’activité et le positionnement de l’entreprise face à ses concurrents. Ainsi, Edcom a doublé sa croissance et atteint un chiffre d’affaires de 1,6 M€ en 2020. Cette même année, elle a racheté le site lesmobiles.com. Aujourd’hui, l’entreprise compte 8 collaborateurs et pilote 4 différentes plateformes dédiées à l’information.

Edcom. En forte croissance, le comparateur breton de mobiles et forfaits reprend Lesmobiles.com

 

1 Conseil de la Radiodiffusion et des Télécommunications Canadiennes (équivalent de l’ARCEP en France).

 


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.

 

Recommandations