Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

E-Santé. Biosency (35) part à la conquête de l’international avec le soutien de Boehringer Ingelheim

Véronique Maignant, le 26.11.2021

Nouvelle étape dans le développement de l’entreprise rennaise Biosency. Après avoir développé Bora care™, un dispositif médical connecté destiné à améliorer le parcours de soin des patients insuffisants respiratoires au sein de l’incubateur Synapse, la start-up va collaborer avec les équipes du laboratoire pharmaceutique allemand Boehringer Ingelheim. Objectif : renforcer la R&D et partir à la conquête de l’international.

Marie Pirotais, co-fondatrice et présidente de Biosency.

Fabriqué en Bretagne, en matériaux biocompatibles et non allergiques, Bora band® est un bracelet connecté, capable de mesurer la fréquence respiratoire du patient, son taux d’oxygène dans le sang, sa fréquence cardiaque ainsi que son activité et sa température cutanée, de façon régulière et automatique. Interfacées à la plateforme Bora Connect®, ces données sont accessibles aux médecins qui assurent le suivi du patient en ambulatoire. Ce dispositif médical connecté, aujourd’hui commercialisé sous le nom de Bora care™, a vu le jour à Rennes au sein de Biosency, avec l’aide de l’accélérateur Synapse. Celui-ci a été  initié, en 2019, par le géant pharmaceutique allemand Boehringer Ingelheim.

 

Sortie de l'accélérateur Synapse

Après un déploiement de Bora care™ auprès de plus d’une centaine de médecins français, Biosency sort aujourd’hui de l’accélérateur Synapse. L’équipe va continuer à bénéficier de l’expertise du géant pharmaceutique allemand.  « Intégrer l’accélérateur Synapse, c’était l’opportunité d’évaluer les synergies potentielles avec Boehringer Ingelheim, que ce soit avec les équipes marketing, commerciales, ou cliniques, ce que nous sommes aujourd’hui en train de concrétiser », souligne Marie Pirotais, co-fondatrice et présidente de Biosency. D’ores et déjà, des réunions de présentation ont été réalisées pour introduire la solution Bora care™ auprès des pneumologues. « Le contexte sanitaire a imposé un format virtuel qui pourrait permettre d’atteindre une cible encore plus large que celle prévue initialement ».

 

Partenariat avec les équipes de Boehringer Ingelheim

La start-up travaille également sur la réhabilitation respiratoire avec les équipes canadiennes de Boehringer Ingelheim. Nous progressons maintenant dans le co-développement d'une solution numérique qui a le potentiel d'améliorer la capacité de régulation, à l’effort, du souffle des patients atteints de BPCO. Il s'agit d'un domaine où les cliniciens et les patients manquent d'une solution efficace et notre ambition commune est de répondre à cet important besoin non satisfait », détaille Alan Hamilton, Expert clinique maladies respiratoires, au sein du groupe Boehringer Ingelheim.

Biosency compte aujourd’hui 22 collaborateurs et est entourée d’un conseil scientifique de 5 pneumologues. En 2018 et 2019, elle a successivement réalisé deux levées de fonds de 800 K€ et 1, 5 M€ auprès de Go capital, du Crédit Agricole Ille-et-Vilaine expansion et de trois business angels.

Santé. Biosency (35) reçoit le soutien financier des géants pharmaceutiques AstraZeneca et GSK


L'évènement

Journée du Numérique responsable dans l'Ouest : un événement hybride et multi-sites le 25 janvier prochain

Journée du Numérique responsable dans l'Ouest : un événement hybride et multi-sites le 25 janvier prochain

ADN Ouest, l’association qui Agit pour le Développement du Numérique dans l’Ouest, se mobilise pour sensibiliser aux enjeux environnementaux du numérique en organisant un événement
hybride et multi-sites le 25 janvier prochain. Une journée dédiée au numérique responsable dans 6 villes de l’Ouest dont Brest Ploufragan et Rennes.
L’objectif de cette journée est double :  Sensibiliser sur l’impact environnemental du numérique et susciter une mise en action des professionnels du secteur par le partage de
pratiques permettant une utilisation plus sobre du numérique. Inscription ici

Recommandations