Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Depuis le Finistère, Ocemer exporte son savoir-faire

MD, le 01.09.2022

Le fabricant de viviers marins, Ocemer, poursuit son développement à l’international. Basée en périphérie de Morlaix, la TPE vient d'expédier quatre mobiliers techniques en direction du Maroc.

DR

Quatre viviers ou mobiliers techniques conçus et fabriqués dans les ateliers d'Ocemer, près de Morlaix, viennent d'être expédiés au Maroc, pour rejoindre le magasin Californie à proximité du centre-ville de Casablanca, et le magasin Bouskara construit en périphérie. Pour chacune de ces livraisons, les experts d'Ocemer assure une formation sur site "tant pour le personnel de rayon que pour les techniciens de maintenance", indique Thierry Gagnère, dirigeant d'Ocemer, entreprise qu'il a reprise en 2008. "Nous sommes très heureux de cette installation outre-Méditerranée. Ce projet est la récompense d’un savoir-faire que nous perpétuons depuis des années sur le marché national."

L'innovation et l'internationalisation

Pour développer ce savoir-faire, Thierry Gagnère a intégré un bureau d’études et un atelier de fabrication au sein de l'atelier. En quelques années, Ocemer s'est imposé sur le marché de la conception de mobiliers techniques pour la conservation et la vente des produits de la mer. Ses clients sont diversifiés, allant des grandes surfaces aux poissonniers indépendants et restaurants, en passant par les grossistes et mareyeurs pour lesquels Ocemer réalise des unités de stockages de plus forte capacité. En 2021, Ocemer a réalisé un peu plus d'un million de chiffre d'affaires, et ambitionne de le développer en s'appuyant sur l’innovation et l’internationalisation.

L'apprentissage comme levier de développement

Après plusieurs contrats en Europe, l'extension internationale est un levier important de croissance, sur lequel le dirigeant mise précisément. « L’export ne constitue pas seulement une opportunité de développement commercial, c’est aussi une confrontation avec d’autres univers de travail et de produits. Nous faisons appel depuis plusieurs années à l’apprentissage ; une solution efficace qui permet de participer à la formation de futurs diplômé(e)s, tout en bénéficiant de compétences nouvelles et de souplesse pour assister nos collaborateurs dans ce déploiement progressif à l’international. ».

En charge du développement export, Thibault Urbaniak, étudiant à l'université de Bretagne Ouest, a été embauché pour développer justement la part d'export. « L’internationalisation est un défi pour une TPE ; l’entreprise doit acquérir de nouvelles compétences. Il est important de souligner que le développement réalisé n’aurait pas été possible sans le suivi opérationnel de BCI (Bretagne commerce international) tant pour la mise en place de la stratégie que les aspects réglementaires », souligne l'alternant.

Voir Ocemer


L'évènement

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et les tendances pour les véhicules d’entreprises

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et  les tendances pour les véhicules d’entreprises

Entreprises, artisans, vous êtes en Ille-et-Vilaine ? Inscrivez-vous vite pour venir échanger sur les solutions de l'après diesel

Avec la présence de Régis Masera, directeur d'Arval Mobility Observatory, pour nous parler des tendances sur les véhicules d'entreprise.

 Plusieurs tables rondes vous seront proposées, pour aborder :

  • les énergies pour les véhicules et utilitaires légers ;
  • le contexte et les enjeux pour les entreprises ; des retours d'expériences d'entreprises qui sont passées à l'électrique, au GNV, à l'hydrogène.

Jeudi 8 décembre à 9:00 - 13:00 // CCI Ille-et-Vilaine, Rennes –  Programme et inscription