Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Cozigou à Guingamp reprend le torréfacteur Coïc et complète son offre

Véronique Maignant, le 02.10.2017

Après près d’une année de discussion, Cozigou à Guigamp (22) a racheté le vendredi 29 Septembre le torréfacteur breton Coïc (29). L’objectif affiché du spécialiste de la distribution de boissons pour les CHR est de capitaliser sur le passé et développer son activité partout en Bretagne.

 

DE G à D : Gilles Coïc ; Hervé Cozigou, Valérie Coïc et Antoine Cozigou

 

Entre les Cafés Coïc et la société Cozigou, la transaction s'est faite dans les meilleures conditions . Le capital change de main mais la marque est conservée. Les 45 salariés sont repris et un nouveau directeur sera bientôt nommé. Avec un chiffre d’affaires de 7, 5 millions d’euros les Café CoÏc viennent compléter l’activité de l’entreprise Cozigou « Plusieurs offres étaient sur la table. La nôtre était sans doute la plus pertinente car notre histoire est identique : nous sommes des entreprises familiales, bretonnes, profondément attachées à notre territoire », expose Hervé Cozigou.

L’histoire des Cafés Coïc

Basée à Plomelin dans le Finistère Laurent Coïc rachète la branche café de M. Moisan, un épicier en gros de Pont-l'Abbé, qu'il développe peu à peu jusqu'à la fin de l'année 1999, l'entreprise emploie alors une trentaine de salariés. Son fils Gilles et ses deux filles reprennent alors la suite et  continuent de gérer l'entreprise Depuis 40 ans, la famille préserve et renforce son identité régionale en perpétuant avec passion la tradition de la torréfaction bretonne. Elle adopte une démarche de commerce équitable et travaille dans le sens du développement durable depuis de nombreuses années.

Complémentarité de l’offre

« Essentiellement présente sur le 29 et 56, les Cafés Coïc complètent notre zone de chalandise puisque l'entreprise  Cozigou couvre plus particulièrement  le 22 et Rennes dans le 35, poursuit  Hervé Cozigou. Nous n’allons rien  changé, ni à la marque, ni aux recettes  et encore moins à la structure de l’entreprise Coïc. L'équipe en place continuera à distribuer ses gammes de cafés sous la marque "les Cafés Coïc", de manière à capitaliser sur la belle image de marque en café premium  qu'elle a su installer auprès des professionnels. De son Côté, Cozigou poursuivra  ses  partenariats avec les torréfacteurs Lavazza, Segafredo et cellini. . Le métier de cafetier évolue très vite. Nous investissons massivement dans la formation de nos clients,  en particulier sur l’entretien  des machines à café et le renouvellement de l’offre. Il est essentiel  qu’ils aillent vers les cocktails chauds, comme peut le proposer Starbucks ». La branche café de Cozigou représente aujourd’hui  3 millions d’euros de CA sur un total de 83 millions d’euros. «Au  premier semestre 2017, nous avons enregistré une forte croissance, de 10%, mais l’été en demi-teinte ne nous a pas permis de garder la même dynamique ». Cozigou va par ailleurs ouvrir à Saint-Brieuc un nouveau concept de cave à vins, « Gloups »

 


Cozigou en quelques chiffres :

- 4 000 000 Bouteilles de vin

- 120 000 Hectolitres de bières

- 5 000 Références de produits

- 5 000 Clients livrés toutes les semaines sur toute la Bretagne

- 250 Collaborateurs

- 160 Véhicules commerciaux et camions de livraisons

- 7 sites sur les 4 départements Bretons 


Taille du texte

L'évènement

Ne manquez pas le Tour de France du tourisme durable, le 27 novembre, à Rennes, à la CCI

Ne manquez pas le Tour de France du  tourisme durable , le 27 novembre, à Rennes, à la CCI

De 13H30 à 17H30, venez découvrir les outils au service des entreprises et des territoires, rencontrer des professionnels qui témoigneront de leurs démarches et  de leurs projets . Découvrez le programme, inscrivez-vous !