Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Côtes d’Armor. Une nouvelle génération d’éoliennes sur la commune de Plestan pour 55% de puissance supplémentaire

Véronique Maignant, le 18.01.2023

L’agence bretonne de Volta, spécialisée dans le « repowering éolien»,  finalise le remplacement des trois éoliennes de Bel Air situées sur la commune de Plestan dans les Côtes d’Armor,  par des machines plus performantes. Multipliée par deux, la production d’énergie du parc bénéficiera à environ 2 000 foyers supplémentaires.  Les anciennes éoliennes connaîtront une seconde vie, en Ukraine et en Turquie. Montant de l’opération : 12 millions d’euros.

 

Multipliée par deux, la production d’énergie des trois éoliennes de Bel-Air bénéficiera à environ 2 000 foyers supplémentaires.
Volta

Les trois éoliennes de Bel-Air, installées en 2006, ont produit pendant 15 ans quelque 10 GWh annuels, soit l’équivalent de la consommation de 2 000 foyers bretons. Ces machines allemandes de marque Nordex (“N90”) de 2,3 MW, apparues sur le marché en 2002, culminaient à 125 mètres. Elles ne bénéficiaient pas des gains de productivité et des performances des machines récentes. Il a été décidé de renouveler ce parc, en optant pour des éoliennes de dernière génération, pour produire plus sur le même site”, explique Damien Le Piouffle, responsable de Volta à Rennes. Le producteur indépendant d'énergie renouvelable, dont le siège est basé à Paris, est positionné sur les toitures solaires et la reprise d’anciennes éoliennes en fin de vie , ou en fin de contrat,  afin de les rénover totalement. Depuis son agence rennaise , il développe un portefeuille de 40 MW de projets éoliens terrestres sur le territoire auxquels s’ajoute un portefeuille d’une trentaine de toitures photovoltaïques en exploitation. Dans les Côtes-d’Armor, la société est propriétaire des parcs éoliens de Plouguernével et Le Mené (commune de Saint-Gouéno), 10 machines mises en service en 2016.

Un an de chantier

La commune de Plestan a été l’une des premières à s’engager dans l’éolien il y a bientôt 20 ans. Nous avons soutenu le renouvellement du parc, dont l’énergie décarbonée supplémentaire sera bienvenue pour le climat, les finances publiques et contribuera à éviter dès cet hiver les coupures d’électricité” explique Claudine Aillet, Maire de Plestan. Les trois éoliennes Nordex ont été démontées au printemps 2022. Les anciennes fondations et leurs plateformes ont été excavées et le site entièrement remis en état, comme prévu par la réglementation.

55 % de puissance supplémentaire

Leurs remplaçantes, les turbines danoises de marque Vestas (V126) de 3,6 MW, délivreront 55 % de puissance supplémentaire. Dotées de pales de 63 mètres et culminant à 165 mètres, elles balayent une surface doublée : 12 460 m² par éolienne. L’énergie produite, proportionnelle à la voilure des éoliennes, sera doublée elle aussi : Volta l’estime à 23 GWh par an, soit l’équivalent de la consommation de 4 400 foyers. Ultime avantage du renouvellement : «les nouvelles éoliennes allant chercher le vent plus haut, la production d’énergie sera plus régulière, avec un facteur de charge de +50%. »

Une seconde vie en Turquie et en Ukraine

Les trois éoliennes ont été démontées, révisées et continueront à produire de l’énergie renouvelable hors des frontières françaises. Deux éoliennes seront installées en Turquie durant l’année 2023, pour alimenter des usines de textile. La troisième a pris le chemin de l’Ukraine. Elle est actuellement en cours d’installation à Tchernivtsi dans l’Ouest de l’Ukraine,où elle contribuera à assurer l’approvisionnement électrique dès cet hiver. “Ces éoliennes de seconde main produiront dès cet hiver de l'électricité pour un investissement réduit. En plus de leur intérêt écologique, les énergies renouvelables offrent l’avantage d’une production décentralisée et peu coûteuse », indique Oxana Danilevich, directrice opérationnelle de AGIX Energy, acquéreur des éoliennes de Bel-Air. “L’Ukraine, historiquement tournée vers le charbon, le gaz et le nucléaire, a tout intérêt à diversifier son mix énergétique."

12 millions d’euros d’investissement

Le financement du renouvellement du parc éolien de Bel-Air a été confié à Arkéa Banque Entreprises & Institutionnels. L’opération a par ailleurs été soutenue par Tevalia Capital qui a accompagné le projet en fonds propres lors de l’acquisition du parc puis du repowering.  Enfin , la maîtrise d'oeuvre déléguée du chantier a été confiée à Eole  constructing, basée à Rennes.


Côtes d’Armor. Volta met la main sur deux parcs éoliens d’une capacité de 8 MW


L'évènement

Conférence Club Breizh Silver Eco : « Comment construire une offre claire et convaincante sur le marché de la Silver Economie ? »

Chaque mois le Club Breizh Silver Eco accompagne à travers une offre de services des entreprises, porteurs de projets implantés en Bretagne à se développer sur le marché des seniors. Parmi ces services des conférences sont organisés. La prochaine aura lieu à Rennes le 9 février avec l’intervention d’ Antoine Gérard. Cofondateur de Briscard - Expert en vieux , il livrera  sa méthode et ses outils pour rentrer dans la tête de vos clients, comprendre leur psychologie et utiliser ces éléments dans la construction d’une offre claire et convaincante.

ATTENTION : pour s’inscrire, il est nécessaire d’être adhérent au Club Breizh Silver Eco.
Adhérer / s'informer : https://bit.ly/3FugdXF / silvereco@bretagne.cci.fr

Recommandations