Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Commerce. Un nouveau président pour la Route du Meuble à Rennes qui rassemble une centaine d'enseignes et d'entreprises

Véronique Maignant, le 27.01.2021

Fin 2020, Bernard Gadaud a succédé à Godefroy Morel à la présidence de l’association de La Route du Meuble. Celle-ci rassemble une centaine d’enseignes commerciales et entreprises sur cet axe situé au nord de Rennes. Avec au total 130 000 m² de surfaces de vente et plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires, La Route du Meuble est l’une des toutes premières entités commerciales de l’Ouest de la France. A ce titre, elle entend consolider sa vocation « équipement de la maison » dans les années à venir. En 2020, l’activité a bien résisté.

Fin 2020, Bernard Gadaud a succédé à Godefroy Morel à la présidence de l’association de La Route du Meuble et des Loisirs

Bernard Gadaud est un fin connaisseur de La Route du Meuble puisqu’issu d’une famille d’artisans commerçants parmi les premières installées sur cet axe commercial. En 1981, il succède à son père à la tête de l’entreprise spécialisée dans la fabrication d’équipements de jardinage ainsi que des portails et clôtures à l’enseigne Porclo. Il la développe avant de la céder, en 2018, à Renaud Pinsard. Tout en poursuivant son activité professionnelle, Bernard Gadaud s’investit, de 1995 à 2020, en tant qu’élu municipal de la commune de La Mézière, et conseiller communautaire de l’intercommunalité du Val d’Ille-Aubigné (CCVIA). A ce titre, il a été l’un des représentants de la CCVIA au pays de Rennes et a siégé au Codespar. Lors de la création de l’association de La Route du Meuble, avec d’autres collègues commerçants, il était déjà aux côtés de Godefroy Morel pour redynamiser et conforter cet axe commercial un moment déstabilisé par l’ouverture de la voie express Rennes-St Malo. Ces dernières années, il était chargé des relations de l’association auprès des collectivités locales.

 

Bonne résistance de l’axe commercial

Malgré les difficultés rencontrées par le commerce en raison des contraintes liées à la situation sanitaire, notamment lors des confinements, La Route du Meuble a bien résisté en 2020. « Mis à part la fermeture en avril du magasin Conforama, cet axe a fait le plein avec l’ouverture de 11 enseignes et PME le long de son axe. Ceci, grâce à ses atouts particuliers : excellente visibilité et accessibilité des points de vente, fréquentation élevée des magasins, communication mutualisée forte, loyers compétitifs en raison de la multiplicité des bailleurs… », souligne Bernard Gadaud.

Avec au total 130 000 m² de surfaces de vente et plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires, cet axe est l’une des toutes premières entités commerciales de l’Ouest de la France. Aussi, l’association entend poursuivre son action en 2021. Objectifs : améliorer encore les espaces verts et les parkings qui font le lien entre les magasins, le design architectural et l’esthétique des enseignes, la signalisation des différentes séquences de cet axe, ses conditions de circulation et l’agrément qu’ont les habitants du Pays de Rennes à le fréquenter. « Je souhaite que le projet de piste cyclable porté par le département d’Ille-et-Vilaine et Rennes Métropole tout le long de La Route du Meuble, puisse conforter sa vocation commerciale tout en facilitant les nouvelles mobilités douces », souligne-t-il.

 

Une vocation « équipement de la maison » à conforter

Pour l’avenir, le nouveau président va tout faire pour consolider la vocation « équipement de la maison » de La Route du Meuble. « Pour ce faire, les documents d’urbanisme du SCoT (schéma de cohérence territoriale) en cours de révision, doivent être modifiés ». Il estime en effet que cet axe doit pouvoir bénéficier désormais de la classification « secteur de modernisation des équipements existants », voire de celle de « secteur de développement ». Parmi ses arguments, il pointe le fait que « les commerces de détail de cet axe ne concurrencent en aucune manière ceux des centres-bourgs qui sont justement préservés par les collectivités locales. Je souhaite également voir intégrer dans la charte d’urbanisme une homogénéisation des abords des locaux commerciaux : accès normalisés, parkings liés et mutualisés, numérotation actualisée des enseignes, définition d’une identité propre à l’axe… » Pour ce faire, le nouveau président pourra s’appuyer sur les instances du pays de Rennes, notamment celles qui ont trait au commerce (CCI d’Ille-et-Vilaine, Union du commerce du Pays de Rennes…) avec lesquelles l’association a l’habitude de travailler.

Commerce. La Route du Meuble sur l’axe Rennes-Saint Malo enregistre un fort regain d’activité


L'évènement

Brexit : Quid de la conformité de vos produits ?

Brexit : Quid de la conformité de vos produits ?

Mercredi 21 avril, de 17 h à 18h 30, le WTC Bretagne et la CCI Bretagne organise un webinaire sur les impacts réglementaires et normatifs du Brexit sur les échanges commerciaux entre l'Europe et le Royaume-Uni Un focus sera fait, avec l'Adria, sur les produits agro-alimentaires. Inscrivez- vous dès aujourd'hui.

Recommandations