Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Commerce. Le "Click and Collect" est autorisé pour la reprise d'activité

MD, le 21.04.2020

Pour aider les commerçants, artisans et indépendants à poursuivre ou reprendre leur activité, dans le strict respect des consignes sanitaires et de distanciation sociale, le gouvernement autorise et encourage les activités d’achat à distance / retrait de commande ou de livraison pour les magasins de vente n’ayant pas l’autorisation de recevoir du public. On appelle aussi cela le "click and collect" !

Unsplash

Fermé au public depuis le 15 mars, bon nombre de commerces ont dû cesser sur le champ toute activité courante. Et n'ont pu reprendre depuis les cinq semaines que dure le confinement. 

Pour permettre aux magasins de vente n'ayant par l'autorisation de recevoir du public, le ministère de l'économie allié au secrétariat chargé du numérique "se sont mobilisés pour encourager les activités d’achat à distance / retrait de commande (« click & collect ») ou de livraison. Cette activité est en effet conforme à l’article 8 du décret du 23 mars 2020, sous réserve de l’application des mesures barrières, et constitue un relais d’activité précieux pour les commerçants en cette période', écrit ce mardi Bruno Le Maire dans un communiqué de presse intitulé Le « click and collect » est possible pendant le confinement

Pour réaliser ces achats en click & collect ayant pour objet le retrait d’un colis ou d’une commande, les consommateurs doivent renseigner leur justificatif de déplacement en cochant la case « déplacements pour effectuer des achats de première nécessité », "quelle que soit la nature du bien", rappelle le communiqué.

Depuis quelques jours en effet, plusieurs commerces déploient ce mode opératoire pour pouvoir reprendre, autant que faire se peut et dans le cadre strict des précautions sanitaires, leur activité. 

"Cette disposition  click & collect » permet à un magasin de vendre ses marchandises en ligne et de délivrer la commande à ses clients en magasin, ainsi que l’activité dite de « point relais » qui constitue une activité secondaire quoique non négligeable pour certains commerces. Cette mise en avant des activités de livraison et de retrait de commandes participe de l’action globale déployée par le Gouvernement en faveur du maintien de l’activité", précise le ministère.

Lire aussi

>  Voir Le guide pratique du maintien de son activité est disponible sur la plateforme « France Num »

>  Voir le recensement d’offres gratuites ou préférentielles pour permettre aux commerçants de vendre en ligne pendant le confinement.

> Paiement sans contact : le plafond sera relevé de 30 à 50 euros


L'évènement

Santé du dirigeant : une conférence en ligne pour ré-entreprendre sans s'épuiser

La crise du COVID-19 induit des changements majeurs : tout est possible, le meilleur comme le pire. Cette conférence, organisée par la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur en partenariat avec la CCI Morbihan, donne à l'entrepreneur des pistes pour entreprendre dans un monde plus incertain tout en veillant à se préserver.

Animée par Olivier Torres, professeur à l’Université de Montpellier et Montpellier Business School, Président de l’Observatoire Amarok, premier observatoire sur la santé des chefs d’entreprises et travailleurs indépendants ; Laure Chanselme, psychologue et Chihiro Kageura, chargée de mission, cette conférence sera centrée sur l'entrepreneuriat et l'entreprise : elle restituera les résultats de l’enquête nationale de l’Observatoire Amarok et abordera notamment la question de la vigilance entrepreneuriale et comment entreprendre dans l'incertitude avec cette reprise et ce redémarrage d’activité. La deuxième partie fera un focus sur l'entrepreneur en tant qu'individu et sur l'importance de se préserver pour pouvoir entreprendre sans s'épuiser.

LE 06 JUILLET 2020 - WEBINAIRE - DE 18H30 À 19H30