Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Coclicaux(22). Bon démarrage pour le site de covoiturage de marchandises entre professionnels de l’alimentaire

Véronique Maignant, le 12.02.2021

Nicolas Bonnet a passé 25 ans dans le milieu agro-alimentaire et agricole breton. En avril 2020,  il  a développé Coclicaux (pour CO-livraison, en un CLIC, entre acteurs loCAUX), une plateforme de covoiturage de marchandises qui met en relation les professionnels de l’alimentaire. En passant par la plateforme, ces derniers réduisent leurs coûts logistiques mais aussi leurs frais de stockage.  Plus de 1 500 co-livraisons ont ainsi été proposées en 2020, 500 depuis le début d’année. Expert CCI, Nicolas Bonnet opère également des diagnostics hygiène auprès des restaurateurs costarmoricains, dans le cadre du dispositif régional Pass commerce. Après une demande atone en 2020, les projets repartent à la hausse en ce début d’année.

Nicolas Bonnet a développé Coclicaux (pour CO-livraison, en un CLIC, entre acteurs loCAUX), une plateforme de covoiturage de marchandises qui met en relation les professionnels de l’alimentaire.
Joël Bellec

Les projets de création de restaurants, de type snack, en vue d’une ouverture en avril ou mai prochain redémarrent. C’est ce que constate Nicolas Bonnet qui réalise des diagnostics hygiènes en tant qu’expert auprès de la CCI des Côtes d’Armor. « La période est à la reprise. La crise du Covid 2019 a permis à de nombreux créateurs de peaufiner leur projet. Pour les restaurant bien installés, elle a été l’occasion de faire un point sur l’état de leurs locaux et équipements et lancer des travaux de rénovation. Pour obtenir un financement de la part de la Région Bretagne dans le cadre de Pass Commerce, les restaurateurs doivent établir un diagnostic hygiène et sécurité alimentaire. C’est là que j’interviens. Locaux, matériels, traçabilité des matières, traçabilité de la fabrication, marche en avant…Je passe tout au peigne fin dans une démarche d’amélioration des conditions de fabrication et de respect des exigences réglementaires . Beaucoup aspirent à démarrer leur offre avec de la vente à emporter. Dans l’ensemble, les professionnels de la restauration sont reconnaissants des aides délivrés par l’Etat, en particulier les PME. Pour les grosses structures, celles qui ont des charges fixes importantes, la situation reste difficile », explique-t-il.

 

500 co-livraisons proposées en janvier

Plus de 300 producteurs locaux sont désormais inscrits sur la plateforme Coclicaux, en ligne depuis presque an. « Depuis le début de l’année, poursuit Nicolas Bonnet, nous avons enregistré 500 offres de co-livraisons en provenance d’agriculteurs, d’artisans ou de petits transporteurs. Pour chacune d’entre elles, vous avez le lieu, la date l’heure du départ du véhicule ainsi que le type de transport (réfrigéré ou non). C’est par exemple un brasseur qui réalise souvent de nombreux kilomètres, avec des trajets réguliers et qui souhaite optimiser ses déplacements. Les coûts logistiques incitent aussi les agriculteurs à venir s’inscrire sur la plateforme et à proposer du covoiturage de marchandises. Selon le kilométrage, à partir de 10 km, l’algorithme est à même de proposer plusieurs trajets dont certains avec déviation. Plus le trajet est long, plus la déviation est importante. Nous couvrons tout le Grand Ouest.» Comme les plateformes de covoiturage, le modèle économique de Coclicaux repose sur une commission sur chaque trajet opéré. L’inscription est gratuite que l’on soit à la recherche d’une co-livraison ou au contraire force de proposition pour un trajet. Coclicaux propose également de rapprocher les professionnels pour faire du co-stockage, là encore dans le but de mutualiser les frais.

Freiné par la crise dans son développement, Nicolas Bonnet amorce une nouvelle étape. Celui qui est accompagné par le Village by CA des Côtes d’Armor, compte bien, en ce début d’année attirer de nouveaux professionnels de l’agroalimentaire sur sa plateforme. Objectifs : faciliter l’approvisionnement local en restauration, réduire les coûts logistiques et par la même le nombre de véhicules sur les routes.  Pour ce faire il vient de lancer une campagne de financement participatif sur Miimosa. Près de 3 500 euros sont déjà collectés.

Découvrir la plateforme Coclicaux

 


L'évènement

Breizh Fab . Plus que quelques jours pour s’inscrire au salon des offreurs de solutions

Afin d’accélérer la pénétration des technologies liées à l'industrie du futur dans les entreprises bretonnes, Breizh Fab organise les 10, 11 et 12 mars 2021, le 1er salon des offreurs de solutions bretons 100% digital ! Vous pouvez devenir exposant, visiter le salon, ou encore participer aux webinaires.