Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Le Village by CA Côtes d’Armor intègre 4 nouvelles start-up au business prometteur

Véronique Maignant, le 10.07.2020

Créé en 2016, le village by CA des Côtes d’Armor met relation des start-ups et des entreprises partenaires pour accélérer l’innovation et le business grâce à un réseau unique présent partout en France et à l’international. Ce jeudi 9 juillet, le comité de sélection a intégré 4 nouvelles recrues. Cela fait grimper à 18, le nombre de start-ups accompagnés par le village by des Côtes d’Armor.

 Créé en 2016, le village by CA des Côtes d’Armor met relation des start-ups et des entreprises partenaires pour accélérer l’innovation et le business grâce à un réseau unique présent partout en France et à l’international.

« On dénombre environ 11 000 start-up en France, près de 10% d’entre-elles sont accompagnées par l’un des 35 villages by CA que compte le réseau en France, indique Jean-Philippe Le Goff, maire du Village. Aujourd’hui, dans les Côtes d’Armor, nous accueillons notre 6ème promotion soit 4 nouvelles start-up. Nous les aidons à développer leur business modèle via du coaching mais surtout nous es connectons avec tout l’écosystème local et national ».

 

Evènementiel : Event Factory

Fan et joueur de basket amateur depuis plus de 20 ans, Matthieu Carton, ingénieur informatique porte le projet Event Factory, un mix entre sa passion des paniers et de l'innovation technologique. Son concept s'adresse aux organisateurs d'événements sportifs mais aussi professionnels. La Start-up qui a vu le jour en août 2018 a notamment mis au point un bracelet connecté qui permet lors d’un évènement de valider à distance les inscriptions, les repas, bref tous types d’opération. « Avec ce bracelet connecté, l’organisateur a moins de dépenses de personnel, plus de contrôle et respecte la distanciation. On travaille aussi à la mise au point d’un système de captation de vidéo et sur un projet de salle de fitness entièrement connectée. Dans ce dernier cas, notre bracelet devra permettre un parcours sans contact de l’entrée de la porte au vestiaire ».

 

Locavorisme : Coclicaux 

Nicolas Bonnet a passé 20 ans dans le milieu agro-alimentaire et agricole breton. En avril dernier, il  a développé Coclicaux (pour CO-livraison, en un CLIC, entre acteurs loCAUX), une plateforme de mise en relation entre producteurs locaux et professionnels de la restauration, artisans des  métiers de bouche. Le but :  mutualiser les frais de livraison et de stockage des produits alimentaires locaux."Prenons l'exemple d'une productrice de glaces qui a besoin d’une chambre froide. Elle va se connecter sur la plateforme et entrer en contact avec un autre producteur qui dispose de capacités de stockage dans un rayon géographique correspondant à ses besoins. La différence avec les autres plateformes est que nous référençons les producteurs qui sont capables de livrer les professionnels de la restauration à savoir les cuisines centrales, les petites cuisines, chefs de cuisine, bouchers, etc. » A ce jour, Coclicaux enregistre 150 utilisateurs et 73 producteurs. Nicolas Bonnet développe sa plateforme depuis 4 ans. « Elle est née en même temps que la Loi Egalim, on va dans le même sens ». Au 1er janvier 2022, la Loi Egalim oblige la restauration collective à proposer au moins 50% de produits de qualité et durables, dont au moins 20% de produits biologiques.

 

SportTech : Tibib Live

Tibib Live a nécessité 4 ans de développement. « C’est une solution innovante qui permet à tous les organisateurs (petits ou grands) de réaliser un live et un chronométrage sur tous types de disciplines (travail, vtt, cyclosportive, équitation, ski, voile…), explique Thierry Ollivier, le fondateur de Tibib Live. "C’une solution particulièrement économique et simple à mettre en œuvre , puisqu’il n’y a pas d’infrastructure à installer . C’est beaucoup moins cher qu’une solution RFID».

Chaque coureur équipé d’un tag, une puce connectée nommée Tibib et peut ainsi être suivi sur le web ou depuis un smartphone par toutes celles et ceux qui ont préalablement téléchargé l’application. Ainsi, la position du sportif est connue en direct, et lui permet, à l’issue de sa course, de partager facilement ses résultats et ses plus belles photos avec son entourage et ses plus fervents supporters.

« Contrairement aux autres solutions, notre tag est réutilisable et recyclable. Ce n’est pas neutre quand on sait que chaque année, en France, 7 millions de tags sont jetés par des gens qui organisent des sports nature. C’est tout sauf une démarche RSE », souligne Thierry Ollivier.

 

Legal Tech Breizh DPO

Breizh DPO est un outil collaboratif pour prouver la conformité au RGPD des entreprises. Il permet de tenir les différents registres obligatoires et de documenter les actions de conformité grâce à un panel complet de fonctionnalités et une interface ergonomique. Cette plateforme est développée par Aeriss, présidé par Aurélien Pirraglia.

 

Village by CA Côtes d'Armor

 


L'évènement

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

Comment anticiper la récession de l’économie en essayant de comprendre des problèmes et des situations qui ne manqueront pas de se poser à notre économie dans les prochaines semaines voire dans les prochains mois?

Pour répondre à cette question et aux difficultées dans lesquelles les TPE/PME du territoire sont confrontées, la CPME 56 organise une réunion sur le contexte économique post-covid qui a mis les entreprises à l’arrêt et provoqué des problèmes économiques et sociaux qui ont surgi et qui ne manqueront pas de se développer avec une acuité violente.

Lundi 5 octobre 2020 à 18h45 au Palais des congrès de Lorient
Participation gratuite / Inscription en ligne