Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

CHU de Rennes : le projet de reconstruction soutenu à hauteur de 87 M€ par l’Etat

Véronique Maignant, le 30.07.2019

Avec un coût global actualisé de 585 M€, le projet de reconstruction du CHU de Rennes sur le site de Pontchaillou vient d’obtenir le soutien financier du Ministère des Solidarités et de la Santé à hauteur de 87 M€. Cette enveloppe budgétaire couvrira 22% des dépenses de la première phase du chantier estimée à 397 M€. La décision fait suite à 4 ans de travail pour finaliser la programmation et le chiffrage du projet.

CHU Rennes

Initié fin 2015 par une démarche de schéma directeur immobilier, le projet a fait l'objet d'une large concertation avec les professionnels, les usagers et les partenaires du CHU de Rennes. Conçu dans les années 1970, ce dernier souffre d’un patrimoine globalement vétuste et d’ une inadaptation fonctionnelle qui conduit à la dispersion des sites opératoires (10) et interventionnels (5), ainsi que des hôpitaux de jour (22 sites) et des consultations (40 sites) alors même que le CHU de Rennes réalise 50% de son activité en ambulatoire. La modernisation globale des bâtiments vise donc à améliorer les conditions d’accueil hôtelières des patients (actuellement 35% de chambres seules contre 80 % à l’issue du projet) ainsi que les conditions de travail des professionnels.

 

55 salles réunies sur un seul site unique

Programmée en trois phases, le chantier du CHU démarrera en 2020 pour s'achever à l'horizon 2023-2026. La première phase prévoit la construction du centre chirurgical et interventionnel qui regroupera l’ensemble des soins critiques (réanimations, soins continus, soins intensifs), les 36 salles de bloc opératoires actuelles ainsi que les salles d’endoscopie et les salles interventionnelles actuelles. Au total, 55 salles seront regroupées sur un site unique.  L'appel d'offres en conception-réalisation pour ce premier bâtiment a déjà été lancé fin 2017 et le choix d'un projet architectural doit intervenir à la rentrée 2019. Sont également compris dans cette première phase de travaux, la construction d’un pôle mère-enfant et celui de l’Institut Régional de Cancérologie (IRC) en partenariat avec le CLCC - Eugène Marquis.

 

Les phases 1 et 2 du projet prévoient pour leur  part la construction de deux nouveaux bâtiments d’hospitalisation pour les spécialités médicales, la médecine physique et la réadaptation fonctionnelle et la dialyse ainsi que la réalisation de l’institut de biologie du CHU et la déconstruction du bâtiment principal « bloc hôpital ».

 

Après avoir établi que les comptes du CHU étaient à l’équilibre budgétaire depuis 4 ans et présentaient un excédent comptable de 2,8 M€ en 2018, la Copermo a jugé la situation financière de l’établissement « saine ». C’est dans ce cadre que le Ministère de la Santé a décidé l'attribution d'une aide financière nationale de 87 M€, soit 22% du coût total de la phase 1 (397 M€) ; le reste du financement nécessaire sera couvert par auto-financement du CHU, et notamment par l'emprunt. Le montant global du projet s’élève aujourd’hui à 585 M€ contre 535 M€, il y a deux ans.
 
 

L'évènement

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Le colloque sera  précédé par un « Before », le 19 septembre 2019, ouvert aux étudiants et au public, pour permettre de sensibiliser plus largement les concitoyens aux enjeux de sécurité numérique et économique. Enfin, le colloque SecNumeco, réservé aux professionnels, donnera la parole le 20 septembre 2019 aux spécialistes et experts du domaine. Informations et inscriptions

Recommandations