Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Rennes : 535 M€ pour reconstruire le CHU sur le site de Pontchaillou

Véronique Maignant, le 23.06.2017

Evalué à 535 M€ au total, le projet de reconstruction du CHU de Rennes doit permettre à un horizon prévisionnel de 5 à 8 ans (2022 – 2026), le regroupement sur un site unique de l’ensemble de ses activités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique (MCO). La dimension hospitalo-universitaire est au cœur de ce  projet qui vient  tout juste de franchir  une première étape, celle de la procédure d’instruction par le Comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins hospitaliers (COPERMO).

Aujourd’hui, le CHU  de Rennes est implanté sur 5 sites hospitaliers : (Pontchaillou, hôpital Sud, Hôtel Dieu, la Tauvrais et le  centre  de soins dentaires Pasteur) répartis sur l’agglomération rennaise

Aujourd’hui, le CHU  de Rennes est implanté sur 5 sites hospitaliers : (Pontchaillou, hôpital Sud, Hôtel Dieu, la Tauvrais et le  centre  de soins dentaires Pasteur) répartis sur l’agglomération rennaise. L’ensemble représente un patrimoine bâti d’environ 315.000 m².  Avec une capacité de 1 802 lits et places et 128 500  patients en hospitalisations prix en charge en 2016, le CHU de Rennes emploie  8.400 professionnels dont  717 médecins seniors et 38% d’hospitalo-universitaires. Enfin sur le plan financier, son  budget consolidé atteint  712 M€ ce qui  le place parmi les 10 premiers établissements publics de santé hors AP-HP, AP-HM et HCL.

 

Le projet sur le site de Pontchaillou

 

Après analyse des différents scenarii d’implantation sur d’autres sites, le choix de l’ensemble des acteurs s’est porté sur le site de Pontchaillou. Les travaux d’un montant de 535 M€ devraient s'achever en  2023.

 

Il est prévu la construction d’un plateau technique chirurgical, interventionnel et de soins critiques unique qui regroupera, grâce à son positionnement central au cœur du site hospitalo-universitaire, l’ensemble des blocs chirurgicaux (adultes et enfants aujourd’hui sur 10 sites) et des salles de radiologie interventionnelle du CHU. A l’aplomb de ce futur bâtiment, il est prévu la construction d’un premier bâtiment d’hospitalisation permettant d’engager la restructuration d’une partie des hébergements, ainsi que la restructuration du bâtiment du Centre Urgences et Réanimations (CUR).

 

La construction d’un Pôle Femme-Mère-Enfant est la deuxième composante essentielle de la première phase du projet de reconstruction du CHU. Cette opération permettra de regrouper sur le site de Pontchaillou l’ensemble des activités actuellement réalisées à l’hôpital Sud, site de type Fontenoy datant des années 1970. e projet permettra aussi le rapatriement des activités adultes encore situées à l’hôpital Sud (médecine interne, rhumatologie, endocrinologie-diabétologie) qui souffrent actuellement de l’éloignement par rapport aux urgences adultes, au plateau technique et aux autres disciplines adultes.

 

Par ailleurs, les échanges entre le Centre de Lutte Contre le Cancer Eugène Marquis et le CHU, sous l’égide de l’Agence Régionale de Santé de Bretagne, ont fait l’objet d’un protocole d’accord signé entre le Directeur général du CLCC, la Directrice générale du CHU et l’ARS de Bretagne, mais ce projet commun reste à élaborer.

Les deux autres phases du projet de reconstruction du CHU permettront de finaliser la modernisation des capacités d’hospitalisation du site via la construction de deux bâtiments d’hospitalisation, chacun composé de 4 plateaux modulables et évolutifs de 60 lits, l’ensemble étant en liaison directe avec le plateau technique pour une prise en charge optimisée des malades.

 

Le site de la Tauvrais a pour sa part fait l’objet d’une importante opération de travaux de réhabilitation de locaux (améliorations fonctionnelles et hôtelières) et de mise en conformité sécurité incendie qui s’est terminée en avril 2016 pour améliorer de manière significative les conditions d’accueil et de prise en charge des patients.

 

Quant au Centre de Soins dentaires, il  quittera l’ancienne faculté des sciences de la place Pasteur qu’il occupe depuis 1969 pour prendre place sur le site de Pontchaillou au 1er trimestre 2018 dans  un nouvel espace, moderne et pensé pour un accueil et une prise en charge optimisés des patients. Le bâtiment est actuellement en construction le long de la rue Henri Le Guilloux.


Taille du texte

L'évènement

Crisalide éco-activités : nouvel appel à candidatures ouvert aux entreprises et porteurs de projets du Grand Ouest

Crisalide éco-activités : nouvel appel à candidatures ouvert aux entreprises et porteurs de projets du Grand Ouest

En participant à Crisalide éco-activités, vous intégrez une communauté de business. Retrouvez toutes les informations et la fiche d’inscription à remplir en ligne.

Recommandations