Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Brest (29). La compagnie Finistair déploie ses ailes

, le 20.05.2022

Rachetée en 2020 par le groupe W3, piloté par le brestois Charles Cabillic, la compagnie locale Finistair, qui opère la liaison aérienne Brest – Ile d’Ouessant depuis plus de 40 ans, se développe. Elle étoffe son offre en proposant des rotations vers Belle-Ile en mer aux départs de Brest, de Vannes et, à partir cet été, depuis Rennes. 

DR

Depuis 1981, Finistair, compagnie créée par le conseil départemental du Finistère, opère entre Brest et Ouessant la ligne aérienne la plus courte d’Europe, avec un temps de vol de 18 minutes entre l’île et le continent. Essentiel pour les Ouessantins, l’avion prend en charge, outre le transport de personnes, les opérations de fret, de poste et de transport médical et pharmaceutique. En 2020, le groupe brestois W3, fondé par Charles Cabillic, a racheté cette petite compagnie avec l'objectif de la développer, aussi bien en nombre de vols opérés qu'en nombre d'avions composant la flottille.

Deux ans après ce rachat, l'essor est significatif. "La compagnie programme aujourd’hui 30% de vols en plus que le minimum initialement prévu par la Délégation de Service Public (DSP). Des liaisons supplémentaires en juillet et en août ont été ajoutées, quand, par le passé, la compagnie fermait ses portes pendant l’été. La liaison en avion Brest –Ouessant est ainsi opérée 6 jours /7 toute l’année, et le nombre de passagers est en nette augmentation depuis un an puisqu'il dépasse même de 20% le trafic réalisé avant le Covid", présente le groupe W3.

Vers des avions 100% électriques

La compagnie a également élargi son offre en ouvrant des liaisons saisonnières vers Bordeaux, les îles anglo-normandes (en partenariat avec Salaün Holidays) et Belle-Île-en-Mer depuis Brest, Vannes et bientôt Rennes. « Notre ambition chez Finistair est de faire redécouvrir nos régions. Nous opérons sur des destinations de proximité, avec des avions légers, plus économes en CO2 que les gros porteurs. Après Ouessant, que nous desservons quotidiennement, notre objectif a ainsi été de rendre Belle-Île-en-Mer facilement accessible », précise Loïc Andro, directeur de la compagnie.

Parallèlement, la société bretonne nourrit l’ambition de devenir la première compagnie à opérer des vols en avion 100% électrique. « C’est une volonté que j’ai depuis longtemps. Mon but est que nous puissions d’ici 2 à 3 ans réaliser les vols de Finistair en avion électrique. En Europe, nous faisons partie des pionniers de l’aérien décarboné », souligne Charles Cabillic, fondateur du groupe W3 et président de Finistair. 

Découvrir Finistair


L'évènement

10e Open de l'International. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 1er juillet

10e Open de l'International. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 1er juillet

Pour sa 10e édition, l’OPEN de l’international, la journée d’information et de networking des entreprises bretonnes qui osent le monde, se déroulera au Palais des congrès et des expositions de Saint-Brieuc le lundi 4 juillet 2022 de 8h30 à 19h00

Recommandations