Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Bluemarket (35). La plateforme dédiée au réemploi des coproduits industriels désormais accessible aux entreprises bretonnes

Véronique Maignant, le 05.09.2022

Le réemploi des coproduits industriels plutôt que la benne, c’est l’ambition de la plateforme Bluemarket lancée début 2022 à Rennes et désormais accessibles aux entreprises bretonnes, sur inscription.  A l’origine de cette place de marché basée sur l’intelligence artificielle, deux ingénieurs passés par l’Insa. Hébergés depuis mai au sein de la Villa Atlantique, l’incubateur d’Orange Ouest, ils ambitionnent de mettre en relation les entreprises par bassin d’emplois et rayonner à l’échelle nationale d’ici fin 2023.

 

De G à D : Guillaume Vailland et Arnaud Moulin, cofondateurs, Manon Canel, alternante en commerce et Jean-Jacques Gaouyer, directeur projets innovants chez Orange Ouest

Arnaud Moulin et Guillaume Vailland se sont rencontré en 2013 au sein de l’Insa de Rennes. Depuis, malgré des parcours professionnels différents, ils n’ont eu cesse vouloir entreprendre à deux. Le premier a évolué dans l’industrie 4.0 à un poste d’avant-projets. Le second a obtenu un doctorat en informatique et a travaillé sur des technologies innovantes telles que l’intelligence artificielle et la réalité virtuelle. « Croyez-moi, on ne retrouve pas que des déchets dans les bennes des industriels. On y trouve aussi du matériel amorti, du stock dormant, des appareils électriques ou électroniques, bref des équipements ou des petites pièces (visserie, pièce mécanique notamment). Tous ces co-produits industriels n’ont pas besoin d’être recyclés. Ils sont immédiatement réutilisables par d’autres », indique Arnaud Moulin, co dirigeant de Bleu Métal

 

Eviter une aberration écologique

C’est en tombant sur un stock dormant de Blue spot chez son ancien employeur que ce dernier imagine une plateforme de mise en relation entre ceux qui jettent ce type de produits dans leurs bennes et ceux qui en auraient besoin (entreprises, associations). Avec Guillaume Vailland, il lance en 2020 une étude de marché. « Nous nous sommes aperçus que 35% des déchets industriels pouvaient être réemployés.  C’est une aberration écologique. On recycle des produits quasi neufs, qui sont retraités pour fabriquer à nouveau des produits neufs ».
 

Tester par des industriels locaux

Ensuite les choses vont très vite. Après un premier contact avec les équipes de la CCI Ille-Vilaine en décembre 2021, en prévision de la création de leur société, la SAS Bleu Métal voit le jour en février 2022. Les deux créateurs bénéficient dans la foulée d’un prêt d’honneur auprès d’Initiative Rennes et d’un accompagnement par le Poool pour expérimenter leur plateforme auprès de trois industriels locaux : le technicentre de la SNCF, Jeantil et BA Healthcare.  Pour cette version bêta, une réflexion globale a été menée pour écourter au maximum le temps passé sur l’interface. « Nous connaissons bien les industriels. Nous savons qu’ils ont peu de temps. Aussi, notre interface a été pensée pour que nos utilisateurs trouvent ce qu’ils cherchent le plus rapidement possible. Nous avons identifié chaque produit, ses caractéristiques, définit une politique de prix pour certains, établit des catégories de produits, etc.  Nos algorithmes d’intelligence artificielle nous permettent de proposer des coproduits adaptés aux utilisateurs selon leur profil, précise Guillaume Vailland. « Le maillage territorial est essentiel : nous voulons que les acheteurs s’approvisionnent en coproduits à la fois disponibles et à proximité»

 

 

Déploiement d'une première version à l'échelle régionale

Blue Market propose une centaine de références. Pour certains produits, le prix peut faire l’objet d’une négociation entre les deux parties prenantes. Côté logistique, ce sont les industriels qui décident entre eux qui va prendre en charge le transport. L’inscription sur la plateforme est gratuite. Il suffit d’envoyer son adresse mail pour recevoir son code d’accès. A l’occasion d’une première visite, chaque utilisateur est guidé dans sa recherche. La start-up se rémunère en prenant un pourcentage sur chaque transaction.  Aujourd’hui, une trentaine d’industriels est présente sur la plateforme. Ils seront une soixantaine d’ici la fin de l’année à l’échelle de la région Bretagne et l’année prochaine, si tout va bien rayonner à l’échelle nationale.

A terme, les industriels pourront accéder à un tableau de bord complet de l’impact écologique issu de la vente de leurs coproduits : « plusieurs indicateurs RSE personnalisables seront ainsi à leur disposition, pour évaluer les flux de réemploi, l’économie de CO2, les interactions avec leurs partenaires et les gains financiers. L’industriel pourra ainsi réduire sa production de déchets et enrichir son bilan environnemental. », concluent Arnaud Moulin et Guillaume Vailland dont l’équipe de 5 personnes était nominée aux Grands prix du FEB dans la catégorie Transition énergétique.

 

Accéder la plateforme Bluemarket

 

 

 


L'évènement

Le 7e Open de l’industrie se tiendra à Saint-Brieuc, le 13 octobre 2022

Le 7e Open de l’industrie se tiendra à Saint-Brieuc, le 13 octobre 2022

Le jeudi 13 octobre 2022, l’ensemble des partenaires de Breizh Fab organise la 7e édition de l’Open de l’industrie au Palais des congrès et des expositions de Saint-Brieuc. 

Au programme de cette journée (9h-18h) :

  • Développer du business de proximité (rendez-vous B2B entre industriels)
  • S’informer et partager autour de la transformation de vos entreprises
  • Prendre du recul sur vos activités
  • Créer du lien et fédérer la communauté industrielle Breizh Fab

Recommandations