Accueil > Portraits > Sotira 35, sous-traitant (...)

 


Sotira 35, sous-traitant de carrosseries en matériaux composite

Publication : 09-06-2010

Créée en 1998 à Saint-Méloir-des-Ondes, sur l’ancien site de Marie Surgelés, Sotira 35 emploie 140 personnes pour un CA 2010 prévisionnel de 12 millions d’euros. Aston Martin, Tesla, Mercédès, John Deere ou encore Barco comptent parmi ses principaux clients.

Aston Martin, la prestigieuse marque anglaise, est à l’origine de la création de Sotira 35. A l’époque, le constructeur automobile cherchait activement un sous-traitant industriel proche de son siège social basé à Gaydon au Royaume-Uni et spécialisé dans la fabrication de pièces de carrosserie en matériaux composite." Notre capacité à livrer en huit heures de temps par camion-bateau et la précision de notre technologie, qui permet à un robot de projeter des fibres de carbone sur une pièce préalablement moulée, ont d’emblée séduit Aston Martin, explique Ronan Gallou, directeur de l’usine bretonne. Filiale du groupe Sora Composites (53), Sotira 35 est devenue au fil du temps spécialiste en production de pièces plastique renforcées de fibres de verre et de carbone, depuis la conception jusqu’au moulage et la mise en peinture. Avec Mercedes pour autre client et la fabrication d’une cabine complète en carbone pour camion 4x4 type forestier, les petites séries et les marchés de niche deviennent rapidement sa marque de fabrique. " Cinq fois plus léger qu’une cabine classique mais avec la même solidité, nous en produisons un millier par an." D’autres éléments de carrosserie sont également fabriqués par Sotira. Comme l’habillage des ensileuses ou des moissonneuses-batteuses de la marque américaine John Deere, "pour lequel on réalise toute la carrosserie d’un modèle design, jusqu’à 1 500 pièces par an" ou le nez des tracteurs d’Agco, qui regroupe un grand nombre de marques du marché de l’équipement agricole. "Ces marchés ont des durées de vie de 5 à 7 ans et nous envisageons de fabriquer d’autres pièces que la carrosserie."

Tesla et Barco en 2008
Dès 2008, ce savoir-faire reconnu amène la société américaine Tesla Motors à confier aux Bretons la carrosserie de sa luxueuse Tesla, le nouveau roadster électrique haut de gamme, "vendue 100 000 $ avant sa sortie à Arnold Schwarzenegger, Nicole Kidman ou George Clooney. C’est un marché spot qui va durer 3-4 ans jusqu’en 2012 et représente 25% de notre CA. Sa carrosserie, entièrement en fibres de carbone, assure la légèreté de cette voiture dont 20 exemplaires sortent chaque semaine de notre usine", poursuit Gilles Gallou. En 2008, Sotira 35 s’est tournée vers d’autres secteurs d’activité et travaille aujourd’hui pour Barco, entreprise internationale spécialisée dans les vidéoprojecteurs. "Nous réalisons la structure complète en carbone qui sert de support géant pour des écrans d’image. Il fallait qu’elle soit légère et résistante pour éviter tout risque de distorsion sous la chaleur. Nous devrions en sortir 700 à 800 sur le 1er semestre. Début 2010, nous avons démarré la fabrication de l’Aston Martin Rapide, 10 véhicules/jour sortent actuellement mais il est difficile d’anticiper la fluctuation des volumes car la crise est passée par là."Pour assurer son avenir, Sotira dispose d’un centre de R&D constitué d’une équipe internationale et pluridisciplinaire qui travaille sur la conception de nouveaux projets. "Beaucoup de ces projets concernent notre site du fait de notre spécialisation en composite de niche associée à une forte main-d’œuvre. En ce moment, par exemple, l’équipe développe des châssis en carbone, plus légers. Nous cherchons toujours à nous diversifier, tant en typologie de clientèle qu’en secteur d’activité. La croissance devrait être de retour en 2010."

Véronique Maignant
N° 200 mai 2010



Autres Portraits

Armor Meca (22), l’excellence industrielle

A chaque fois qu’un Airbus décolle, il emmène avec lui un peu des Côtes d’Armor ! Depuis 1988 en effet, Armor Meca produit des pièces métalliques complexes pour l’aéronautique. Leur qualité lui vaut de (...)

En savoir plus

Depuis Vitré (35), Les Délices du Valplessis proposent leur savoir-faire aux (...)

En 2007, Les Délices du Valplessis ont fêté leurs 25 ans. Spécialisée dans la production de glaces, l’unité de Production du groupement des Mousquetaires présidée par Yves Thépaut - détenait, lors de la (...)

En savoir plus

Silver économie - PharmaOuest accentue l’export

En 2016, PharmaOuest vise 20 % de son chiffre d’affaires à l’export.

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 330 ko

Le palmarès

Découvrez le numéro 225 Palmarès des entreprises bretonnes : édition 2013/2014


Portraits