Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


La Bretagne présente à Copenhague le 15 décembre 2009

Bretagne économique, le 06.10.2009

La Région Bretagne intervient depuis plusieurs mois -en son nom propre ou avec l’Association des Régions de France (ARF)- auprès du gouvernement français pour qu’il reconnaisse le rôle des régions dans la lutte contre le dérèglement climatique et qu’il défende clairement, lui aussi, cette position.
_ A l’occasion de la conférence intergouvernementale sur le climat, qui clôturera la négociation du post-Kyoto le 15 décembre prochain à Copenhague, la Région compte prendre une part active au débat et réaffirmer sa position.

Après le 1er Sommet mondial des Régions sur le changement climatique, organisé par la Région Bretagne et NRG4SD en octobre 2008 à Saint-Malo, la réunion de Los Angeles a confirmé l'engagement des gouvernements subnationaux (états fédérés, provinces, régions) dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l'adaptation des territoires aux conséquences déjà inévitables du réchauffement global. Ils ont déjà engagé de nombreuses politiques concrètes : protection des écosystèmes, production d'énergie renouvelable, efficacité énergétique dans les bâtiments, extension et conversion aux énergies propres des réseaux de transport collectif, modification des cultures agricoles, éducation et sensibilisation du public.
_ Cet effort est désormais officiellement reconnu par les Nations Unies puisque Yvo de Boer, le secrétaire exécutif de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (UNFCCC), avait déclaré en décembre dernier à Poznan, que « 50 à 80% des actions concrètes de réduction des émissions de gaz à effet de serre et quasiment 100% des actions d'adaptation sont conduites au niveau infranational ».
_ A Los Angeles, un pas supplémentaire vient d'être fait vers la reconnaissance du rôle des régions puisqu’il a été révélé que Ban Ki-Moon, secrétaire général des Nations Unies, défendra le principe de cette reconnaissance, en décembre prochain, à Copenhague, dans un souci d'efficacité des politiques publiques.


Recommandations