Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Croissance externe d’ici fin 2012 et perspectives 2013 encourageantes pour Voyages Rouillard (Plérin - 22)

Bretagne économique, le 15.10.2012

dont les réservations de groupe pour les mois à venir affichent une hausse de 15-20%. « Pour nous c’est un bon indicateur, affirme Pierrick Rouillard, dirigeant. Même si les Bretons sont de tradition des grands voyageurs, dixit mes collègues, 2012 a été une année difficile, étalée par rapport à 2011. Ce phénomène est récurrent depuis 2008. La crise financière alliée au Printemps Arabe, nous a fait perdre quelques clients composés à 70% de retraités. Tunisie et Maroc représentaient entre 40 et 45% de la production, aujourd’hui, ils sont tombés à 20%. Heureusement, en volume, le CA reste équivalent car parmi nos clients fidèles, un certain nombre s’est tourné vers les longs courriers avec pour destination l’Asie, les Caraïbes, Maurice ou la Réunion. Cet été, les Français se sont reportés sur des pays comme la Grèce, Chypre, les Baléares, l’Espagne et la Corse ! »
Pierrick Rouillard

Créés en 1984, les Voyages Rouillard comptent 5 agences, 3 dans les Côtes d’Armor et 2 dans la Manche. Avec 16 personnes, le CA au 30.08.12 atteint 9 millions d’euros. « Nous sommes en pourparler avec 2 agences en Bretagne et leur rachat sera finalisé d’ici la fin de l’année. En dehors des réseaux Havas et Thomas Cook, il reste beaucoup d’agences de voyage indépendantes, pas moins d’une trentaine rien que dans les Côtes d’Armor. Sans faire n’importe quoi, je reste ouvert à toute opportunité. » A l’origine de cette activité de voyages, a précédé celle des transports en cars créée dès 1963 par le père de Pierrick Rouillard. Aujourd’hui, avec 62 cars pour 48 ETP, les « Cars Rouillard » génèrent 4,1 millions d’euros (31.08.12), un CA en hausse de 5%, dû pour l’essentiel aux transports scolaires et urbains qu’elle réalise pour le compte du Conseil général 22 et l’agglomération de Saint-Brieuc et représentant la moitié de ce CA. Un autre quart est réalisé pour le compte de sa « sœur », « Voyages Rouillard ». Celle-ci comprend quatre familles de produits : la billetterie (SNCF, avion, maritime) ; la production de voyages en car et en avion pour individuel et groupe ; la revente Tourisme avec la concession exclusive National Tour mais aussi pour le compte des tour-opérateurs comme Fram, Marmara ou Thomas Cook etc… « Le voyage est une activité de volume. Les excursions sur une journée ou 3 jours ont tendance à se développer. Chez les tours opérateurs, un constat s’impose, le haut de gamme et ceux qui pratiquent des prix agressifs se portent bien. Par contre ceux qui sont sur le moyen de gamme souffrent. C’est clairement le cas de Fram. En ce qui me concerne, je suis sur deux métiers et donc 2 approches économiques distinctes. Les perspectives pour l’une comme pour l’autre sont encourageantes », conclut Pierrick Rouillard.


Recommandations