Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Crise laitière : mesures d’urgence

Bretagne économique, le 15.07.2009

Depuis le mois de mai, les producteurs de lait vivent une situation dramatique avec des prix payés qui ne couvrent pas leurs prix de revient. Aujourd'hui les chambres d'agriculture de Bretagne réclament que des décisions soient prises de manière urgente pour éviter des conséquences désastreuses sur le plan économique et humain. Elle demandent en priorité que :
_ -le cas Entremont Alliance trouve une issue au plus tard le 17 juillet qui préserve à la fois les intérêts des agriculteurs livrant leur lait et ceux de tous les salariés des établissements de ce groupe. Aucun livreur de lait ne devra être laissé sur le bord de la route ;
-la France puisse, comme l’Allemagne et le Portugal, obtenir une dérogation pour verser une avance sur les aides directes européennes (DPU) dès le mois de juillet, si besoin sur fonds nationaux ;
_-les banques anticipent et mettent tout en œuvre rapidement pour aider les éleveurs à passer cette crise sans précédent avec des mesures à la hauteur des difficultés rencontrées (prêts à taux 0 et avance de trésorerie…) ;
_ -tous les organismes de services prennent également les dispositions nécessaires pour soutenir les éleveurs.


Recommandations