Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Astellia (35) s'implante en Inde

Bretagne économique, le 07.07.2009

Créée et dirigée par un ancien de Capgemini, Christian Queffelec, Astellia est spécialisée dans les solutions (matériels, logiciels et services) destinées à gérer la qualité de service et la performance des réseaux d'opérateurs de téléphonie mobile. Astellia, issue de la fusion début 2003 des sociétés Edixia Telecom Technologies (ETT) et Qositel basées en Ille-et-Vilaine, annonce l’ouverture d’un nouveau bureau en Inde, à Mumbai. Depuis sa création, son CA croit en moyenne de 30% par an. En 2008, il a atteint 28, 6 millions d'euros dont 8,6 millions d'euros réalisés en France. L'entreprise a fait son entrée en bourse en octobre 2007.
Pour Astellia, l’ouverture du bureau commercial de Mumbai intervient à un moment clé de l’évolution du secteur sur ce territoire, la Qualité de Service prenant une importance nouvelle. La mise en place d’une équipe dédiée, constituée d’un responsable commercial et d’un ingénieur support, tous deux indiens, vise dans un premier temps à favoriser des contacts réguliers avec les opérateurs locaux.
_ Astellia dispose déjà de 5 autres implantations internationales (Beyrouth, New York, Johannesburg, Rio de Janeiro, Singapour) et a réalisé en 2008 66% de son chiffre d’affaires hors de France, en croissance de près de 50% par rapport à 2007. Ce succès à l’international est principalement lié à des clients présents dans les pays en développement. Pour Christian Queffelec, président-directeur-général et co-fondateur d’Astellia : « Nos cycles de ventes s’inscrivent dans la durée et passent par une série d’étapes commerciales préliminaires pour lesquelles la proximité géographique de nos équipes est essentielle. C’est dans cette perspective que nous nous positionnons sur ce marché à un tournant stratégique majeur pour les opérateurs mobiles. ».

_ L’Inde connaît depuis plusieurs années une très forte croissance de ses abonnés mobiles avec près de 12 millions de nouveaux utilisateurs par mois alors qu’un tiers seulement de la population est pour l’instant équipée, soit 400 millions d’utilisateurs*. Le gouvernement vise 500 millions d'utilisateurs d'ici à la fin de 2010 et travaille sur l’attribution de nouvelles licences 3G. Parallèlement, l’autorité de régulation des télécoms en Inde (TRAI) finalise actuellement la mise en place de la portabilité du numéro (pouvoir changer d’opérateur sans changer de numéro de téléphone). Celle-ci devrait être mise en place progressivement à partir de l’été 2009.

Traditionnellement, la dérégulation des marchés augmente la pression concurrentielle entre les différents opérateurs. Avec des clients devenus de facto moins captifs, les opérateurs mobiles doivent répondre aux enjeux de la fidélisation, souvent via des baisses de tarifs mais aussi en augmentant la qualité des services proposés (accès au réseau, émission et réception d’appels et de données, stabilité des communications…).

_ * 403,66 millions selon les statistiques rendues publiques par l'agence de régulation des télécommunications de l'Inde (TRAI) le 17 juin 2009.




Taille du texte

L'évènement

Open de l'industrie Bretagne 2017 : réservez votre jeudi 19 octobre

Les industriels bretons ont rendez-vous à Saint-Brieuc, pour cet évènement régional d’envergure dédié à l’industrie manufacturière bretonne. 

Recommandations