Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
L'équipe de l'office de tourisme de Saint Quay Portrieux est dirigée par  Cécilia Le Goff (adroite sur la photo)
V.Maignant
L'équipe de l'office de tourisme de Saint Quay Portrieux est dirigée par Cécilia Le Goff (adroite sur la photo)

Saint-Quay-Portrieux : des séjours "tout compris" à prix abordables attirent la clientèle locale

Véronique Maignant, le 25.07.2018

Chaque année, en haute saison, l’office de tourisme de Saint-Quay Portrieux fait face à l’afflux de touristes. De 3 000 habitants, la commune costarmoricaine passe à 20 000. L’autre challenge consiste à faire vivre la station balnéaire tout au long de l’année, en proposant des séjours packagés et à la carte à des prix abordables.

 

L’office de tourisme (ot) de Saint-Quay Portrieux a cette particularité de servir aussi de point de relais à la SNCF. Les deux enseignes cohabitent mais ce sont bien les membres de l’équipe de l’office de tourisme qui assurent la billetterie pour le compte de l'entreprise ferroviaire publique. « C’est ainsi depuis 2012, indique Cécilia Le Goff, directrice de l’ot. Saint Brieuc, Quimper ou encore Paimpol, nous sommes de plus en plus nombreux à assurer ce service de proximité à l’année. C’est une rentrée d’argent très appréciable».

Multi-activités toute l’année

Au pic de la saison, l’équipe atteint huit personnes, quand le reste de l’année, elles sont cinq. Leurs missions : conseiller les visiteurs, produire et commercialiser des séjours et activités de loisir, promouvoir la station ou encore participer à l’animation des principaux évènements, comme la fête de la Coquille Saint-Jacques qui a eu lieu chaque année, au mois d’avril.« C’est un évènement  qui tourne entre trois stations, Paimpol, Erquy et nous-mêmes. Cette année, c’était notre tour de l’organiser. Gratuite, cette fête draine énormément de monde. En deux jours, nous avons reçu 70 000 visiteurs et plus de 800 camping-cars ». 

Une fréquentation essentiellement locale

Pour tenir son rang de station classée, l’office de tourisme de Saint-Quay Portrieux vient de renouveler sa Marque Qualité tourisme en Catégorie 1. «Cela passait par la refonte totale de notre site Internet. Les résultats se font déjà sentir. En 6 mois, nous avons enregistré une hausse de 130% de nouveaux utilisateurs, comparés à la même période l’année précédente ».  Autre particularité de l’office de tourisme, il est resté communal. « Lors de la mise en place de la Loi NOTRe,  nous devions choisir entre  intégrer Baie de Saint-Brieuc Tourime ou garder notre compétence comme la loi Montagne nous y autorisait. Les élus de la commune ont opté pour la seconde solution. Cela ne nous empêche pas de travailler en lien étroit avec l’agglomération de Saint-Brieuc ainsi que l’ensemble des acteurs du tourisme du département comme de la région ». 92 % des visiteurs de la station sont des français. La fréquentation locale, issue des Côtes d’Armor et du bassin de Saint-Brieuc est très élevée, près de 40%. Elle devance largement celle en provenance de la région parisienne (5,40%) ou encore celle de l’Ille-et-Vilaine (3,8%).

Séjours packagés pour les couples et les familles

Outre l’activité récurrente, l’office de tourisme est devenu un opérateur de voyages. Il produit lui-même ses séjours qu’il adapte en fonction des retours clients. « Depuis 2013, nous accusions une baisse régulière de certains séjours packagés.  En 2018, nous avons décidé d’en conserver 4 sur les 8 que nous proposions antérieurement».  Ces séjours, de 2 ou 3 jours, valables toute l’année, sur la base de deux adultes, s’adressent à des couples ou des familles. La fourchette de prix va de 95 à 185 euros par personne. L’Amour d’Amor qui fonctionne bien affiche un tarif de 125 euros/personne. Pour ce prix, la formule comprend deux nuits en chambre d’hôtes labellisée, petit déjeuner inclus, une traversée A/R sur l’île de Bréhat et deux dîners au restaurant. D’autres séjours sont proposés en partenariat avec Funbreizh et Haute Bretagne Vacances. Ils sont plus longs et donc un peu plus chers. « Avec ces séjours, poursuit Cécilia Le Goff, nous faisons travailler les hôteliers et restaurateurs de Saint-Quay Portrieux. Le « tout compris » avec options fonctionne bien. C’est nous-mêmes qui accueillons les clients, à l’office de tourisme, pour leur remettre leur guide séjour».

Séjours à la carte pour mini-groupes

Toujours soucieuse de coller aux attentes de la clientèle, l’équipe de Cécilia Le Goff a imaginé des séjours à la carte pour mini-groupes de 4 à 8 personnes. Avec cette formule, nous pouvons dormir une nuit à bord d’un vieux gréement, faire une randonnée palmée avec tout l’équipement fourni ou encore partir à la découverte des algues sur l’Estran. «Nous proposons même un mini séjour « en toute libertéIl s’agit d’un séjour à la carte avec trois propositions pour dormir, trois autres pour se régaler et quatre autres encore pour bouger »…De quoi satisfaire les locaux mais aussi les étrangers dont le nombre évolue peu depuis 5 ans et représente entre 7 et 8 % des visiteurs.

Office de tourisme de Saint-Quay-Portrieux

L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.

 

Recommandations