Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
François Templé a lancé, le 7 juin 2019 à Rennes, son activité de balades en bateau électrique sans permis, dans le cadre d’une convention de 5 mois avec la Région Bretagne et Rennes Métropole.
Les P'tits Bateaux
François Templé a lancé, le 7 juin 2019 à Rennes, son activité de balades en bateau électrique sans permis, dans le cadre d’une convention de 5 mois avec la Région Bretagne et Rennes Métropole.

Rennes : les P’tits Bateaux débordent de projets pour s’amarrer durablement

Véronique Maignant, le 11.09.2019

François Templé a lancé, le 7 juin 2019 à Rennes, son activité de balades en bateau électrique sans permis, dans le cadre d’une convention de 5 mois avec la Région Bretagne et Rennes Métropole. Le succès est au rendez-vous. Les idées fusent pour s’amarrer durablement.

La création d’entreprise reste encore un parcours semé d’embûches. Les P’tits Bateaux à Rennes en sont une parfaite illustration. « J’ai déposé mon dossier au service de voies navigables de la Région Bretagne, il y a deux ans, raconte François Templé, l’ancien directeur technique de la Route du Rock, régisseur de spectacles pendant 15 ans. Il aime les sorties en bateau. « A l’aube de mes 40 ans, j’avais besoin de m’investir dans un nouveau projet. Une rencontre avec un responsable de l’administration fluviale m’a convaincu de l’opportunité d’un tel projet ». De fait, une activité de location de bateaux avait déjà vu le jour à Rennes entre 2004 et 2010.

 

Premier succès avec la coupe du monde féminine de foot

Pendant un an, il ne se passe pas grand-chose. Rennes Métropole est alors en pleine réflexion sur son projet global d’aménagement de la ville à l’horizon 2030. « J’arrivais un peu tôt, je les prenais de court ». Au final, c’est l’organisation de la coupe du monde féminine de football et l’appui d’un élu de la Direction des sports de la Ville qui vont permettre au projet d’émerger. « La compétition démarrait le 8 juin 2019. Avec mes 4 premiers bateaux flambants neufs, j’avais en charge d’organiser des navettes pour le Stade rennais ». Premier succès pour les P’tits Bateaux.

 

Soutien des acteurs économiques

Avant cela, début mars, il y a eu mise en concurrence via un appel d’offres. Seul projet en lice, les P’tits Bateaux remportent le marché. François Templé obtient l’autorisation d’exercer son activité pour une durée de 5 mois, jusqu’au 3 novembre 2019, à titre expérimental. « D’avril à mai, je dois dire que la CCI Ille-et-Vilaine m’a bien aidé dans le suivi des étapes, les éléments de travail à fournir. Les conseillères entreprise m’ont donné le tempo de ce qui me restait à faire pour finaliser mon business plan et décrocher mes prêts ». François Templé a suivi la formation « 5 jours pour entreprendre ». « Elle m’a été très bénéfique. Les interventions des différents experts m’ont permis de finaliser mon dossier et me positionner vis-à-vis des banques. Au final une seule m’a suivi, mon contrat avec la Région et la Ville ne courant que sur cinq mois. J’ai aussi eu la chance d’avoir une conseillère bancaire qui d’emblée a cru en mon projet. Elle a monté trois dossiers de financement différents. J’ai eu la réponse le 28 mai. Le coup d’envoi du premier match était le 8 juin ! » L’investissement de 150 000 euros a servi principalement à acheter les 8 bateaux électriques, 4 de 5 places et 4 de 7 places.

 

Des rencontres humaines déterminantes

Entre temps, François Templé s’est appuyé sur son réseau, des entrepreneurs et des copains, pour tenir les délais. Parmi eux : le fabricant de bateaux. « Il a démarré la construction des coques avant même que je lui signe quoi que ce soit. Cette confiance accordée à mon entreprise m’a permis d’être prêt début juin.  Je peux aussi vous parler des frais que j’ai dû engager avant même d’obtenir mon prêt : frais de greffe, électrification de l’installation, construction d’un point d’accueil pour les clients. Là aussi mes copains m’ont aidé. Dans cette aventure les rencontres humaines ont été déterminantes ». Gaetan Allin, dirigeant de SAGA à Vern-sur-Seiche est ainsi monté au capital des P’tits Bateaux. L’autre gros coup de pouce est venu de Destination Rennes, l’office de tourisme de la ville. « Je rentre dans leur catalogue, ils ont mis leur market place à ma disposition. Résultat : 90% des locations de bateaux passent par leur billetterie. Ce partenariat est une véritable aubaine ».

 

Une séquence estivale réussie

Arrivé à la moitié de la saison (début septembre), le bilan des P’tits Bateaux s’avère positif. « On a fait un beau score estival. La canicule, il est vrai, nous a aidés. J’ai reçu toute ma flotte le 15 juillet. J’aurais pu passer sur 10 bateaux. 75 % de ma clientèle est constituée de familles rennaises. Côté visiteurs étrangers, beaucoup d’espagnols ont embarqué dans mes bateaux électriques ». Des balades de différentes durées sont proposées. La balade de deux heures permet de redécouvrir la ville, un passage d’écluse et s’aventurer sur ce fleuve breton. « Traverser République sous le parking des quais est ce qui marque le plus les esprits de nos clients rennais ».

 

Jeux de piste sur l'eaux pour les entreprises

L’ancien professionnel du spectacle a mis en place  de nombreux projets comme son partenariat  avec le nouveau lieu culturel rennais le MeM. Les usagers des P’tits Bateaux peuvent ainsi voguer vers le site de la Piverdière pour assister à un concert ou boire un verre dans une ambiance guinguette. Les entreprises n’ont pas été oubliées. François Templé propose des séances de team building sur l’eau. En association avec l’agence évènementielle La Nouvelle Parenthèse, il organise des jeux de piste sur l’eau avec énigmes et challenge entre les équipages. « Très prochainement je vais sortir une formule avec le restaurant le Mabilais : un kit panier apéro. Je pense aussi travailler avec Thierry Bouvier pour une formule pique-nique. Je veux me servir des bateaux pour proposer des concepts inédits ». Les idées fusent. Il est vrai que l’échéance du 3 novembre se rapproche.

 

10 bateaux en 2020

Naviguer en toute autonomie sur la Vilaine depuis le départ Quai Saint Cyr demande du temps et une sortie longue. Avec un seul ponton, François Templé a bien conscience que chaque balade demande aux usagers de faire demi-tour pour rentrer à son point de départ. Le dirigeant imagine son projet sur 7 à 10 ans, et prévoit déjà de se développer. Augmenter les bases nautiques pour permettre aux usagers de partir et de laisser leur p’tit bateau sur un autre quartier de la ville. « Je suis engagé dans cette aventure depuis 2017. J’ai tout mis en place et réussi avec succès cette première étape. J’espère vraiment être retenu lors du renouvellement de l’appel d’offres et continuer à exploiter durablement mes bateaux. Mon objectif est de rouvrir le 15 avril 2020 avec 10 bateaux. »

 

Découvrir les P'tits Bateaux 

CCI Ille-et-Vilaine : comment créer son entreprise ou passer de l'idée au projet ?

L'évènement

Pourquoi, comment et quand intégrer le design dans un projet santé ?

Le 27 septembre à Rennes : Pourquoi, comment et quand intégrer le design dans un projet santé ?

Cet atelier, co-organisé avec ID2Santé, est proposé dans le cadre du projet européen User-Factor, piloté par CCI Innovation Bretagne. Il s'adresse à toutes les PME relevant du secteur de la santé. De 9 h à 12 h 30, le 27 septembre, les participants pourront écouter les témoignages d'Acetiam & Icilaba Création ou encore de Live Out / Leano Design. Des rendez-vous B To B sont également proposés. Lieu : Design Lab Bretagne à l'Eclozer à Rennes. Atelier gratuit sur inscription.