Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Jean-Luc (sur la photo) et Odile Landel  dirigent l'Hôtel Ker-Moor . Ils ont recruté leur fille  Emeline (sur la photo) pour s'occuper de la communication et du suivi de la stratégie web
Hôtel Ker-Moor
Jean-Luc (sur la photo) et Odile Landel dirigent l'Hôtel Ker-Moor . Ils ont recruté leur fille Emeline (sur la photo) pour s'occuper de la communication et du suivi de la stratégie web

Pour l'Hôtel Ker Moor Préférence (22) : « les outils numériques sont le cœur du réacteur »

Véronique Maignant, le 25.09.2018

Naturellement inscrit dans un cadre exceptionnel dominant la mer, en baie de Saint-Brieuc, l’hôtel Ker Moor Préférence investit chaque année dans les outils numériques et le marketing digital pour générer plus de réservations en direct et garder le contrôle sur sa relation client. Cette stratégie oblige ses propriétaires à se former à ces nouvelles technologies. Pour ce faire ils s’appuient sur les services de la CCI 22.

Hôteliers depuis 1990, Jean-Luc et Odile Landel ont repris, il y a une petite dizaine d’années, l’hôtel Ker Moor Préférence situé à Saint-Quay-Portrieux. Cet établissement quatre étoiles, ouvert toute l’année, dispose de 30 chambres et s’adresse autant à une clientèle d’affaires que haut de gamme. « Depuis l’arrivée des premiers ordinateurs en 1998, nous n’avons eu de cesse de suivre l’évolution du numérique et son impact sur notre activité, indique Jean-Luc Landel. L’amplification du phénomène va de pair avec celle de la vitesse des tuyaux, et ce, bien que nous n’ayons pas encore la fibre ».


Une stratégie basée sur la réservation en direct

Depuis 2010, le site Internet de l’hôtel a ainsi bénéficié de 5 évolutions notables. La dernière remonte à mars 2018. « Nous avons changé de prestataire et de technologie. L’objectif était de donner une place importante aux visuels, à la vidéo, aux « chats en ligne »…être aussi performant que les agences de voyage en ligne (OTA). Notre priorité est de conforter notre part de réservation en direct ». Cette stratégie avec des critères directs d’actions, des objectifs et suivi statistiques mensuels porte ses fruits. La part directe de réservation représente aujourd’hui environ 60% de la clientèle de Ker Moor Préférence. Un pourcentage largement au-dessus de la moyenne des hôtels en France, qui tourne autour de 30% si l’on se réfère à la dernière étude de Coach Omnium (infographie ci-dessous).

 

Investir sans cesse

L’investissement n’est pas neutre. « Il représente le coût d’un véhicule haut de gamme en leasing », soit entre 800 et 1 000 euros par mois. « C’est le prix à payer pour garder notre vitrine sur le web, notre savoir-faire et nos particularités. Si nous n’avons plus de façade, nous n’existons plus ». Ceci est d’autant plus vrai que « le Relais du Silence », réseau européen d’hôtels de charme auquel appartient Ker Moor Préférence, aimerait bien mettre la main sur ses membres. « La qualité de ce réseau est indéniable mais nous voulons rester maître de nos investissements et de notre stratégie ».

 

Privilégier un marketing de la demande

Le processus de planification d’un voyage est de plus en plus complexe, il est donc nécessaire pour tout hôtelier d’engager la conversation avec le voyageur en ligne à chaque point de contact possible. Par exemple, les consommateurs de produits de voyage peuvent commencer avec une recherche sur Google, puis regarder une vidéo sur YouTube, visiter le site de l’hôtel, vérifier les commentaires sur TripAdvisor, et éventuellement faire une réservation. Les consommateurs passent par une multiplicité de points de contact différents, sans ordre établi. « En tant qu’hôtelier, nous devons être prêt à nous démarquer de la concurrence quand un visiteur atterrit sur notre site durant son processus de planification. Cela nous oblige à nous remettre en cause en permanence, à nous former aux stratégies de contenu, au référencement, aux réseaux sociaux à Google Analytics, bref à tous les outils digitaux en cours aujourd’hui».

 

Des formations dispensées par la CCI

Salariée depuis plus de deux ans au sein de l’hôtel Ker Moor Préférence, Emeline Landel, est aujourd’hui en charge de la communication et du suivi de la stratégie web. Avec son père, elle suit les formations proposées par la CCI 22 à l’ensemble des entreprises du territoire. « Nous avons d’abord bénéficié d’un diagnostic effectué par Rénald Lelievre dans le cadre du dispositif l’« Armor est dans le Web », poursuit Jean-Luc Landel. Cet état des lieux permet notamment de faire un point sur votre e-réputation, de vérifier votre présence et votre pertinence sur les réseaux sociaux et travailler sur la cohérence de vos actions. « Dans la foulée, nous avons participé à des formations tournées vers la rédaction de contenu, l’optimisation sur les moteurs de recherche, le référencement et Google Analytics. En tant qu’adhérent, la CCI 22 nous suit à chaque étape de notre développement. Le regard des conseillers et les échanges croisés avec les autres chefs d’entreprise présents lors de ces formations sont toujours très enrichissantes ». Et pour lever le frein du financement, sachez qu’il existe une prise en charge totale par l’AGEFICE dans le cadre de la « mallette du dirigeant » ou la possibilité d’une prise en charge dans le cadre du plan de formation.

 


Que vous soyez salarié ou dirigeant, la CCI 22 propose différentes formations dédiées aux nouvelles technologies et compétences numériques.

Digitaliser son entreprise :

  • Les fondamentaux et enjeux de la transformation numérique, effectuer mes démarches administratives en ligne, sécuriser mes solutions digitales

Le web et le e-commerce

  • Créer un site web vitrine

Stratégie de communication et déclinaison sur le Web

  • Les fondamentaux de la communication, concevoir une newsletter, les réseaux sociaux, le référencement internet, les différents types de présence sur Internet

Pour consulter le planning des formations : Formation CCI 22

 

Recommandations